#1 14-02-2011 23:43:32

jjac
Membre
Date d'inscription: 23-10-2007
Messages: 61

[C67] question sur les altérations en polytonalité

Bonjour Jean-Luc
En polytonalité, il y a des notes altérées dans un ton qui ne le sont pas dans l'autre ton dans le même accord. Faut-il éviter ces situations (sauf si elles sont recherchées volontairement afin de créer un stress)? J'observe que Ravel se trouve quelquefois dans cette situation (passage de la théière). Dans le but d'éviter ces confrontations, peut-être est-il possible de créer un accord dans un premier ton d'un degré différent de celui de l'accord dans le second ton? Est-ce que cela ne va pas augmenter la confusion?
Est-ce que l'emploi de la polytonalité est possible lorsqu'il y a des chanteurs ou bien faut-il éviter absolument les notes ayant des altérations différentes entre chant et accompagnement (même si cela est possible en instrumental)?

Hors ligne

 

#2 16-02-2011 08:47:24

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4357
Site web

Re: [C67] question sur les altérations en polytonalité

jjac a écrit:

, il y a des notes altérées dans un ton qui ne le sont pas dans l'autre ton. Faut-il éviter ces situations ... J'observe que Ravel se trouve quelquefois dans cette situation

Vous avez presque donné la réponse smile

Ces rencontres verticales ont tout à fait lieu d'être dans la polytonalité, comme on peut le constater dans Ravel. Toutefois, elles doivent rester des moments particuliers et suffisamment rares pour être valorisés. Si votre langage ne comporte que ces rencontres dans la pièce, on ne percevra plus rien. Alors, que si elles se produisent dans un passage nécessitant une expression plus intense, elles conviendront tout à fait.

Je pense qu'au contraire, d'une manière générale, il faut chercher à jouer sur une certaine ambiguïté des deux tons. On peut le faire en faisant une distinction entre les accords formés de notes communes, ceux spécifiques à l'un ou l'autre ton et ceux qui ne peuvent appartenir à aucun ton (rencontre des deux tons). De cette manière vous disposez d'une palette harmonique expressive.

Dans la scène où l'Enfant sème le désordre dans la pièce, l'emploi de do et dob simultanés est un peu extrême et sert surtout à décrire ce chaos.

jjac a écrit:

Est-ce que l'emploi de la polytonalité est possible lorsqu'il y a des chanteurs

C'est tout à fait possible mais avec certaines précautions.

Les chanteurs n'appuient pas sur une touche pour obtenir une note. Ils doivent l'avoir en tête au moment de chanter. Il ne sera pas facile pour eux de chanter un chanter un do# alors qu'un instrument joue un do bécarre à cet instant. Il faut donc les soutenir le plus possible. La manière la plus simple est de doubler la partie vocale. On peut également faire entendre par un instrument la note initiale d'une phrase vocale


Pour les difficultés d'une écriture vocale, ne vous inspirez pas trop de Ravel qui s'adresse  dans cette œuvre à des virtuoses


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB