#1 25-12-2016 22:22:34

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 41

Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Bonjour à tous,

Je suis en train d'analyser une chanson de Michel Legrand (un compositeur qui me fascine beaucoup) qui s'appelle "The way he makes me feel" mais il y a des enchaînements harmoniques que je n'arrive pas à expliquer.

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1297.png

Vous pouvez écouter la chanson avec ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=lbbx_kW6tP0

Voici ce que j'ai pu en analyser:

Nous sommes en Ré mineur. Les premières mesures consistent en une descente de basse chromatique (Dm, Dm/C#, Dm/C, Bm7b5 ou Dm/B). Les jazzmen appellent aussi cette progression "line cliché" qui s'écrit souvent en jazz de cette façon : Dm, DmMaj7, Dm7, Dm6. On peut dire que cette progression ancre l'oreille dans le mode mineur en faisant apparaitre les différentes formes de l'accord de tonique des gammes mineurs (le I de mineur naturel, harmonique et mélodique). On retrouve également cet enchainement en écriture classique sous la forme de la basse de lamentation (la musique baroque en est friande!).
Ensuite on se dirige vers le 6ème degré (Bbmaj7) puis vers le IVème degré de Ré mineur (Gm7). La phrase se termine par la cadence V7-I. Avant le V, il y a EbMaj7 qui est étranger à la tonalité de ré mineur et qui est à une distance d'un triton de la dominante LA. C'est là que je ne comprends pas bien ce que vient faire cet accord dans cette progression...Quelqu'un aurait-il une idée?

Ensuite le thème est repris avec quelques variations harmoniques et mélodiques. Dans les quatre dernières mesures du thème A ("Weak one wonder"), on est surpris par un accord Ib en La mineur (accord de quarte et sixte) qui est suivi de l'accord Bm7/E que j'ai analysé comme étant un accord V9sus4 en La Majeur qui se résout sur un accord de LA majeur. A cette étape de l'analyse, on ne sait pas encore bien si on est sur la dominante de Ré mineur ou si nous avons modulé en La Majeur. A en juger par l'harmonie du refrain, on serait tenté de croire que l'on est en La majeur mais à vrai dire je n'arrive pas à comprendre l'harmonie employée ici à partir de l'accord D6/A. Avons-nous modulé en La Majeur? Comment expliquer cette harmonie?

Comment expliquer également l'enchainement F#m9 F9#5 F#m/E F7#5/Eb qui se résout sur Dm?
Comment expliquer également l'accord de dominante G9 qui ne se résout sur aucun autre accord?

J'ai entouré en rouge tous les accords difficiles à analyser. J'attends avec impatience vos analyses pour qu'on puisse mieux comprendre le morceau!!!

Merci beaucoup et Joyeuses fêtes à tous!

Hors ligne

 

#2 26-12-2016 16:25:05

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 510

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Bonjour,

A première écoute l'exemple audio semble être en si mineur et  la "partition" est en ré mineur, est ce que c'est normal ?
existe il une partition originale ?
J'ai une question: la pulsation d'analyse est à la quoi ? noire, blanche, ronde ?


Jolie chanson en tout cas,  j 'ai regardé un film datant des années 70 ou Mr Legrand était à l'origine de la musique, c'était Gulliver me semble-t-il et à vrai dire ce Mr Legrand est agile ! smile

Si je trouve quelque chose pouvant vous aider, je ne manquerais pas de vous le rapporter smile

Bonne fête ! Au plaisir !

Dernière modification par lvbeethoven (26-12-2016 17:06:24)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 48: Invention à 3 voix en do majeur BWV814

Hors ligne

 

#3 26-12-2016 19:36:44

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 41

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Bonjour lv Beethoven,

En fait vous avez tout à fait raison car la tonalité de la chanson interprétée par Streisand n'est pas dans la tonalité indiquée sur la partition. J'ai eu recours à cette partition car je n'ai pas trouvé de partition sous la forme du lead sheet dans la bonne tonalité...Néanmoins, cette version a le mérite d'indiquer les bonnes harmonies!
En ce qui concerne la pulsation, je pense qu'on est à la noire. Seul bémol, la mélodie chantée ne correspond pas tout à fait à la mélodie inscrite sur la partition mais cette pratique est assez courante en jazz. En effet, on change souvent rythmiquement les mélodies des  standards afin de les faire mieux swinguer... Il n'est donc pas étonnant que l'on retrouve de nombreux déplacements rythmiques et anticipations dans cette interprétation car cela fait partie du style et apporte plus de phrasé à la mélodie. Pour le confort de l'analyse, je n'y ai pas prêté attention et je n'ai considéré que les accords!

Michel Legrand est un très grand compositeur. Il a étudié à peu près toutes les disciplines que nous étudions ici avec Nadia Boulanger, une des plus grande pédagogue du 20ème siècle. Il possède un réel don pour les mélodies et fait sonner les cordes divinement bien!!

Dernière modification par Rameau (26-12-2016 19:37:38)

Hors ligne

 

#4 27-12-2016 17:06:38

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 510

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Re, smile

A la noire ? Ok,  j'aurais pensé peut-être spontanément à la blanche.

Je me demande une chose, à savoir,  à quoi servent les indications, Dm par exemple placé au dessus de la mesure 1 ou encore Dm/c etc ? A chaque mesure une indication similaire apparaît. à quoi cela sert-il ?


Merci smile

Dernière modification par lvbeethoven (27-12-2016 17:07:00)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 48: Invention à 3 voix en do majeur BWV814

Hors ligne

 

#5 27-12-2016 18:17:53

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 41

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Re smile,

En ce qui concerne la pulsation, je ne suis pas certain, je dois avouer que je l'ai déterminée selon mon ressenti et il est possible que je me trompe...À vrai dire je ne sais pas vraiment comment trouver la pulsation d'un morceau... Y a-t-il une technique particulière?

Pour les indications, il s'agit en fait de la grille d'accord en notation américaine avec les renversements. Par exemple, quand on a un Dm/C, il s'agit d'un accord de Ré mineur sur une basse de do soit un accord de Dm avec sa septième à la basse  (ou Dm7/7). Les numéros que j'ai rajoutés indiquent les degrés des accords par rapport à la tonalité de ré mineur. Ils indiquent aussi les cadences II-V-I, les résolutions des accords V et les dominantes secondaires. C'est une méthode d'analyse limitée mais néanmoins adaptée à l'analyse des grilles harmoniques jazz et de musique moderne quand on ne possède pas l'écriture polyphonique de la pièce. En espérant vous avoir aidé smile

Merci!

Hors ligne

 

#6 29-12-2016 17:45:55

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 510

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Donc si je comprends bien, la notation par exemple de la 1ere mesure, Dm indique un accord dans la mesure... et comme il n'y a qu'une indication ici, il n'y a donc qu'un accord par mesure ? Mais un peu plus loin, je remarque que  des mesures comprennent deux indications, par exemple la mesure 24: F#mE et F7#5/Eb. Finalement en voyant ça, pour ce qui est de la pulsation "d'analyse", j'en déduirais qu'on est à la blanche.

En gros on à donc 1 accord ou 2 par mesure, noté "à l'américaine " qui représente peut-être une sorte d'accompagnement et une ligne mélodique écrite plus traditionnellement.

J'essaye d'être au clair big_smile pour commencer smile

Hors ça, je ne suis pas très à l'aise avec le chiffrage américain. J'aimerais bien vous aider mais cette histoire de chiffrage me pose pour l'instant une "barrière" comme par exemple: F9#5#5 ou encore C#7susadd7
Je ne sais pas ce que cela signifie ... sad

Merci pour les explications smile

Dernière modification par lvbeethoven (29-12-2016 17:51:38)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 48: Invention à 3 voix en do majeur BWV814

Hors ligne

 

#7 30-12-2016 02:24:20

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 41

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Il est vrai que la présence de deux accords par mesure peut nous faire penser que la pulsation est à la blanche.

En ce qui concerne le chiffrage américain, voici quelques précisions sur la progression de la mesure 22 à la mesure 24 :
-C#7sus4 : il s'agit ici d'un accord de Do# de dominante avec une quarte (Do#-fa#-sol#-si) qui devient tierce dans l'accord C#7 suivant (Do#-mi#-sol#-si). Cet accord se résout sur un accord de Fa# mineur.
-F#m9 : cet accord est amené par sa dominante Do#7 (V7). Il s'agit d'un accord de Fa# mineur avec une septième (mi) et une neuvième (sol#)
-F9#5 : il s'agit ici d'un accord de Fa 7 (de dominante) avec une neuvième (sol) et une quinte augmentée (do#)
-F#m/E : ici nous avons un accord de Fa# mineur avec un mi à la basse soit un accord Fa# mineur avec sa septième (mi) à la basse
-F7#5/Eb : il s'agit d'un accord de dominante Fa7 avec une quinte augmentée et la septième à la basse soit l'accord Fa-la-do#-mib sur un basse de mib. Cet accord devrait logiquement se résoudre sur un accord de tonique Sib majeur ou Sib mineur mais il se résout en fait sur un accord de Ré mineur.

Ce qui est apparent dans cette progression c'est le mouvement de la basse : do#-fa#-fa-mi-mib-ré.
On a donc une ligne de basse chromatique descendante afin de revenir en ré mineur mais l'harmonie qu'il place au dessus de cette basse est assez subtile. Il introduit le Fa# mineur par son V7 (do#7) puis élabore une ligne de basse descendante pour revenir en ré mineur (tonalité du couplet).

Je vais essayer de me procurer une partition écrite pour qu'on puisse la décortiquer plus facilement. Ce qui est certain, c'est qu'il emploie une harmonie hybride mariant le raffinement des lignes de basses et des renversements propres à l'écriture classique avec des accords très riches caractéristiques de l'harmonie du jazz...

Hors ligne

 

#8 30-12-2016 10:14:05

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1273
Site web

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Bonjour Rameau,

Les sessions harmonisation-arrangement devraient vous permettre de répondre à nombre des questions d'analyse que vous vous posez ici car les extensions d'accords,  les substitutions d'accords et l'enharmonie en jazz y sont abordées entre autres notions.

Rameau a écrit:

Nous sommes en Ré mineur. Les premières mesures consistent en une descente de basse chromatique (Dm, Dm/C#, Dm/C, Bm7b5 ou Dm/B). Les jazzmen appellent aussi cette progression "line cliché" qui s'écrit souvent en jazz de cette façon : Dm, DmMaj7, Dm7, Dm6. On peut dire que cette progression ancre l'oreille dans le mode mineur en faisant apparaitre les différentes formes de l'accord de tonique des gammes mineurs (le I de mineur naturel, harmonique et mélodique). On retrouve également cet enchainement en écriture classique sous la forme de la basse de lamentation (la musique baroque en est friande!).

Tout à fait mais également dans la musique classique jusqu'à Wagner, c'est une généralisation de la particularité mélodique des degrés VI et VII du mode mineur qui permet cette descente par demi-ton de la tonique à la dominante sans qu'il ne soit nécessaire d'user réellement de chromatisme. On retrouve aussi mais moins souvent, cette même progression de la dominante à la tonique par demi-tons ascendants.
Dans le cas présent, Michel Legrand ne va pas directement jusqu'à la dominante mais "l'évite" avant d'y arriver avec la cadence.

Rameau a écrit:

il y a EbMaj7 qui est étranger à la tonalité de ré mineur et qui est à une distance d'un triton de la dominante LA.

Cela ressemble fort à une substitution d'accord typique du jazz qu'on nomme substitution tritonique.
Voir ce message: http://www.polyphonies.eu/forum/viewtop … 875#p10875

Rameau a écrit:

Comment expliquer également l'accord de dominante G9 qui ne se résout sur aucun autre accord?

Il semble qu'on soit là sur le sommet expressif, la note de la mélodie est un mi, et c'est une note ponctuante dissonante qui monte sur un fa en croche. Ces belles dissonances sont expressives ici et le compositeur ne les résous pas volontairement, me semble-t-il. smile

lvb a écrit:

A première écoute l'exemple audio semble être en si mineur et  la "partition" est en ré mineur, est ce que c'est normal ?

Dans les musiques "actuelles" et avec l'usage du tempérament égal, il  n'est pas rare que les chansons soient transposées pour mieux correspondre à la tessiture de l'interprète. Tant pis pour celles et ceux qui ont l'oreille absolue. smile


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C47 - allemande en si mineur BWV 814

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#9 30-12-2016 13:06:26

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 510

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Merci Didier pour ces précisions très intéressantes, j'avoue ne pas en être là "chiffrage américain etc"... mais ça va venir smile En tout cas cette musique est vraiment sympa, j'ai hâte de pouvoir m'aventurer dans ces "styles populaires"

Pour l'instant Bach "me fait labourer les champs" big_smile

Au plaisir les ami(e)s mais je reste attentif à ce poste smile car j'aime bien la musique qu'on y aborde smile

merci

Dernière modification par lvbeethoven (30-12-2016 19:09:30)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 48: Invention à 3 voix en do majeur BWV814

Hors ligne

 

#10 30-12-2016 13:21:26

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1273
Site web

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

En fait, pour l'analyse, il est préférable d'utiliser le chiffrage par degrés qu'on utilise habituellement à Polyphonies. Dans le chiffrage américain, soit l'accord est noté en position fondamentale soit la basse est notée après le "/". Le chiffrage américain est fait pour les instrumentistes mais ça se complique en analyse car parfois l'accord américain noté comme fondamental correspond à un renversement d'accord d'un autre degré, donc il faut bien analyser toutes les notes d'un accord avant de pouvoir conclure.

Au plaisir. smile


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C47 - allemande en si mineur BWV 814

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#11 01-01-2017 14:30:43

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 41

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Bonne année 2017 à tous!!!

Merci Didier pour cette analyse du morceau qui nous aide beaucoup pour mieux comprendre ce qu'il se passe.
En ce qui concerne les accords du refrain, que comprenez-vous de cette progression ? Je dois avouer que je ne comprends pas trop ce qu'il se passe ici... A t-on modulé dans la tonalité de la dominante (La majeur) ou est-on sur une pédale de dominante en Ré mineur? Comment expliquer ces accords :
D6/A: soit ré, fa#, la, si sur une basse de la, de dominante
Dm7b5/A : soit Ré, fa, lab, do sur sur basse de la
Ou encore la progression chromatique de Fa#m9 à Ré mineur?

Pour le chiffrage américain je suis désolé mais beaucoup de ces chansons sont écrites ainsi et je n'ai pas trouvé une version plus écrite...Il est certain qu'il est plus précis d'utiliser le chiffrage de polyphonies ce que j'ai essayé de faire par moment mais je n'ai pas réussi à chiffrer certains accords comme Dm/C#, F7#5/Eb?

Merci beaucoup!

Hors ligne

 

#12 01-01-2017 16:52:12

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1273
Site web

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

D6/A: soit ré, fa#, la, si sur une basse de la, de dominante

L'accord de sixte est ré fa# si, premier renversement de l'accord de si mineur (si ré fa#) le la à la basse ajoute une 7ème. Cela ressemble donc (en écriture classique) à un accord de si m 7 en 3ème renversement.

Cet accord peut convenir dans les différents modes simples des tonalités de Sol, Ré et La. En se limitant aux plus usuels, modes majeurs et mineurs (-m), cela peut-être un IIIc de Sol majeur, un Vc de Si -m, un VIc de Ré majeur, un Ic de Si -m, un IIc de La majeur ou un IVc de Fa# mineur.

L'analyse harmonique ne suffit donc pas ici pour conclure sur cet accord.

Le do# de la mélodie permet d'éliminer la tonalité de Sol. Mais les autres tonalités et modes sont possibles, il faut donc pousser plus loin l'analyse mélodique.

Cependant, il n'est pas impossible de considérer que nous sommes toujours en Ré mineur, la mélodie descendante est dans la logique de majoration des degrés VI et VII (mineur mélodique ascendant) et le Fa# est un emprunt au Ré majeur, tel une tierce Picarde.

Le maintien de la note la à la basse sur 7 mesures fait effectivement penser à une pédale de dominante.

D'un point de vue harmonique jazz, on peut considérer le D6 en tant qu'accord de tonique, de tonalité Ré et nous sommes donc sur cette mesure en Ré majeur. En effet, la quinte d'un accord est une doublure de la fondamentale et peut donc être omise de l'harmonie ou uniquement jouée à la basse. Ce qui laisse toute liberté d'expression à une extension de sixte qui est équivalente à une extension de neuvième.


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C47 - allemande en si mineur BWV 814

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#13 01-01-2017 18:02:12

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1273
Site web

Re: Analyse harmonique de "The way he makes me feel" de Michel Legrand

Dm7b5/A : soit Ré, fa, lab, do sur sur basse de la

Ici, on revient en Ré mineur et le sol# de la mélodie ne suffit pas à faire passer la tonalité en La, car le fa# de la mesure précédente est à nouveau un fa (bécarre) le sol# est donc un chromatisme, qui anticipe la sensible de La majeur.
Le lab de l'accord est par enharmonie un sol#

On remarque les dissonances do#/do/si et sol#/la


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C47 - allemande en si mineur BWV 814

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB