#1 17-02-2020 23:02:11

rookie75
Membre
Date d'inscription: 04-02-2020
Messages: 21

[C17] - Accord III7

Bonjour

Vous indiquez que l'accord III7 va classiquement vers les accords VI7 ou VII7.

a) Est-ce valable quel que soit le renversement ?
b) Est-ce vrai également vers les accords à trois sons ? autrement dit, les enchaînements III7 - VI ou III7 - VIIa/b sont-ils fréquents ?
c) Je comprends bien l'enchaînement III7-VI7 : on descend d'une quinte (en tout cas, c'est ma compréhension du fait que cet enchaînement soit le plus fréquent !). En revanche, s'agissant de l'enchaînement III7 - VII7, est-ce justifié uniquement pas le fait qu'il y a deux notes en commun et que la transition est donc "facile", ou y a-t-il une autre raison ?

Merci d'avance

Hors ligne

 

#2 18-02-2020 00:59:53

lvbeethoven
Membre (BT)
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 781

Re: [C17] - Accord III7

a) tant que la 7eme est résolue convenablement.

b)Valable  aussi pour les accords de 3 sons.

"les enchaînements III7 - VI ou III7 - VIIa/b sont-ils fréquents ?"
La nécessité d'enchainer plusieurs fois au cours d'un même exercice d'harmonie le même enchainement  n'a pas grand intérêt, le but est de diversifier un maximum sont approche, pour "aboutir sur une capacité à varier les possibilités harmoniques adroitement"

"les enchaînements III7 - VI ou III7 - VIIa/b sont-ils fréquents ?"
Dans un contexte de composition; si le besoin est fréquent pour exprimer tel ou tel "contexte" alors oui, ces enchainements peuvent réapparaitre à l'infini.



c) III - VII:  Je dirais pour des raisons de sonorité... vous avez surement raison en disant "transition facile".

En attendant Jean-Luc smile


Cours 56

Hors ligne

 

#3 20-02-2020 20:43:16

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4425
Site web

Re: [C17] - Accord III7

Le choix des degrés est fonction de l'époque musicale. Si à l'époque de Monteverdi, on employait tous les degrés d'une manière diversifiée avec principalement des accords à 3 sons, sauf V7, à l'époque de Bach le choix de degrés se fait principalement autour des accords cadentiels. En composition classique (Haydn à Schubert), le choix des degrés se restreint encore. L'harmonie est la plupart du temps cadentielle. Les accords I, V7 ou VII7 sont omniprésents, les accords II, IV ou Vi sont moins fréquents, et l'accord III est encore moins employé.   Quant à Wagner, il emploie essentiellement des accords V7 ou VII7, les autres degrés sont employés plus rarement.

En composition, le choix des degrés se fait donc en fonction du langage musical que l'on aborde. Ce n'est pas tel enchaînement qui sera bon ou pas bon mais les relations contrapuntiques entre les voix qui nous intéresseront.

Par exemple, l'accord III7 - VI7 est intéressant parce que vous le signalez, nous avons deux notes communes et donc la possibilité de deux mouvements obliques tandis que les deux autres voix seront en mouvement conjoint. C'est un enchaînement facile qui sonnera nécessairement quelque soit le renversement.

Il en est de même pour III7-VI7.


Comme le dit si bien Lvbeethoven, dans ces cours d'harmonie, nous essayons de diversifier au maximum les renversements afin de les tester. Le choix sera beaucoup plus limité en composition.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB