#1 28-01-2009 10:26:16

Monus
Ancien élève
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 194

Tierce montante sur la basse

Bonjour,

Pour mon 1er message, une question qui me taraude l'esprit depuis un petit bout de temps: on sait tous qu'il faut éviter la tierce montante dans une ligne de basse (pas de IV->VI ou de III->V par ex.) mais peut-on intercaler une note de passage (cas en contrepoint à 2 notes contre 1 par ex.) sans faire la même erreur?
Par ex., en Do majeur, accord IV (fa) puis note de passage (sol) sur le levé puis accord VI (la) sur le posé suivant?
Merci par avance pour la réponse!


Niveau III, cours 44

Hors ligne

 

#2 29-01-2009 08:25:05

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4279
Site web

Re: Tierce montante sur la basse

en fait il s'agit plutôt d'une question de contrepoint ici.

ce mouvement en tierce montante de la basse d'accords F est assez lourd. C'est probablement la raison pour laquelle cet enchaînement était évité en écriture classique. Toutefois, à l'époque romantique certains compositeurs comme Chopin ont commencé à l'employer pour obtenir cet effet expressif un peu particulier.

si l'on revient à nos cours, la note de passage atténue suffisamment cet effet de progression par tierces de fondamentales. On peut donc l'utiliser à cet effet.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 29-01-2009 09:15:13

Monus
Ancien élève
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 194

Re: Tierce montante sur la basse

ok merci beaucoup pour la réponse rapide!


Niveau III, cours 44

Hors ligne

 

#4 16-02-2010 15:18:19

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: Tierce montante sur la basse

Bonjour,

Comme dirait HarmoChopin : "Et une barrière de moins, une !" wink. J'étais en effet persuadé que la progression par tierces montantes à la basse imposait dans tous les cas une progression avec uniquement des accords a (si l'on n'a pas de fausse cadence type VI-I) ou des enchaînements du type I-Ia-IIIa (si la première note de la progression est la tonique). Je m'aperçois que le contrepoint permet de s'affranchir un peu de cette contrainte.

Merci à tous les deux. smile

Je déplace la discussion dans la rubrique "Contrepoint".

jlbellier
niveau II - cours 22

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB