#1 14-12-2015 06:15:56

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 459

[C16] [C41] Le grand rythme

Bonjour à tous,

Je voudrais donner 2 impressions que j'ai, et avoir vos avis si possible. C'est au sujet du grand rythme, depuis quelque temps j'ai l'impression que le grand rythme permet le placement " plus ou moins justifié" de grands intervalles. genre: 6, 7, 8.


Et autre chose, j'ai l'impression que le grand rythme aide fortement pour la "partie coda"... c'est difficile à expliquer... il donne quelque part la trajectoire a suivre. Comme dans les parties coda on à le droit à une certaine liberté... parfois il peut être difficile plus ou moins de construire une coda qui "tue". Ouai... :p coda qui tue lol

J'ai l'impression qui si on suit la courbe du grand rythme on peut au moment de la partie coda accentué de manière ascendante ou descendante le mouvement mélodique, et ça grâce au grand rythme c'est déjà un bon plus, vu que dans cette partie dite coda on est libre... ça donne au moins un indice à suivre. Oui parce que plus on est libre de faire plus c'est difficile de faire quelque part non ? smile

Merci pour vos mess smile

peut-être une dernière chose sur le grand rythme, une dernière impression...

Quand j'essaye de "favoriser" ce mouvement de grand rythme , ça m'offre la possibilité de grands intervalles comme je disais plus haut  du coup ça enrichie un peu l'aspect des choses. Bah oui ! sinon c'est intervalle de 5 max big_smile Au moins là tu places un intervalles de 6 par exemple c'est justifié :p  c'est le grand rythme ! ou intervalle de 7 ?
et secondo,  il donne peut être plus de présence à  la mélodie si j'puis dire, plus de fluidité, comment dire ? il enrichie la ligne mélodique... désolé si j'me trompe dans les termes. j'espère que vous me suivez

Avant j'utilisait pour être honnête jamais le grand rythme...  j'aurais du. Et là en l'utilisant j'me rends compte que c'est un outil vraiment, vraiment important... on entend la différence, j'sais pas, ça sonne mieux.

De tt façon tout les outils sont géniaux smile

Dernière modification par lvbeethoven (17-12-2015 03:35:30)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 47: Allemande en si mineur BWV814

Hors ligne

 

#2 16-12-2015 08:32:20

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3872
Site web

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Gérer le grand-rythme, c' est gérer les tensions et les détentes des mouvements mélodiques. On peut les gérer avec différents moyens. Les grands intervalles peuvent convenir en générant une tension intense et subite mais les intervalles conjoints le peuvent  également en amenant les sommets ou les détentes de manière plus douce. Tous les messages que nous avons abordés peuvent d'ailleurs permettre de diversifier les grands rythmes: tournoiement, dynamique, effort, affirmation et même répétition.

La coda qui conclut la phrase doit être en effet conçue en fonction de ce grand-rythme. Son caractère et les intervalles choisis dépendront des messages mis en oeuvre. Elle peut aller dans le même sens ou au contraire être très différente et contrastée si l'on souhaite mettre la fin de phrase en valeur.

A noter que c'est avec les cours de contrepoint que nous apprenons à gérer le grand rythme d'une mélodie en portant une grande attention sur les sommets et les creux de la ligne.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 17-12-2015 05:07:22

lvbeethoven
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 07-10-2013
Messages: 459

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Bonjour Jean-Luc, merci de votre attention smile

C'est vraiment intéressant vos explications, je pense que je vais noter tout ça et réfléchir un peu dessus.

Jean-Luc a écrit:

tournoiement, dynamique, effort, affirmation et même répétition.
.

La répétition... Justement ça fait un moment que je me pose une question à ce sujet. Vous parlez bien de répétitions de notes ? Répétitions adoucies ? si je ne me trompe pas smile Perso, je n'ai jamais osé en placer.  Il me semble, si mes souvenirs sont bons que dans les exos mélodique des premiers cours c'était " à éviter". Alors depuis j'en ai pas remis :p

A ce sujet, une prof de piano disait si je ne me trompe pas, la répétition sert à mettre en valeur... du moins je crois que c'est ça qu'elle a dit.
Je vais en reparler de ces notes répétées c'est sur ! Il faut smile


Jean-Luc a écrit:

diversifier les grands rythmes: tournoiement, dynamique, effort, affirmation et même répétition.

Diversifier les grands rythmes. Il peut donc y avoir plusieurs grands rythmes dans une composition ? Je pensais qu'il n' y en avait qu'un.
Sorte de fil qui part du début jusqu'à la fin si j'puis dire.  Mais c'est vrai que, par moment il semble s'achever le grand rythme, et reprendre, ainsi de suite. Donc de ce point de vue, il y a des grands rythmes alors ? hum... ok smile

tournoiement, mouvement dynamique, appogiature etc, je réfléchis...  permettent de diversifier le grand rythme ?
Hum... effectivement, si j'imagine une partie de composition disons en imitation semblable faite de schèmes principalement en mouvement dynamique par exemple et une autre partie plus ou moins longue de cette même compo en appogiature ... c'est vrai que ça donne de la diversité. Diversité mélodique... ? mais alors aussi une diversité au niveau du grand  rythme ? Hum... très intéressant, je demande à mieux comprendre, quelque part.

Pour moi présentement le grand rythme semble permettre d'atteindre si j'puis dire des plateaux, des hauteurs ou des "creux".
Ou d'accentuer un passage, une fin, pour valoriser un mouvement mélodique si j'puis dire. Ou la CODA ( lol! ) , de lui donner une "forme" peut être smile Bref, beaucoup à apprendre encore de ce grand rythme il me semble smile

Jean-Luc a écrit:

La coda qui conclut la phrase doit être en effet conçue en fonction de ce grand-rythme. .

Oui c'est exactement ça que j'me suis dit à un moment, du genre:
Mais  ?? Le grand rythme peut peut-être t'aider dans la construction de la partie coda... ? finalement j'avais pas tord smile

Jean-Luc a écrit:

Elle peut aller dans le même sens ou au contraire être très différente et contrastée si l'on souhaite mettre la fin de phrase en valeur.

Etre très contrasté ? Intéressant ça. J'imagine déjà les folies qu'on peut y glisser lol tout en restant correct :p

Jean-Luc a écrit:

A noter que c'est avec les cours de contrepoint que nous apprenons à gérer le grand rythme d'une mélodie en portant une grande attention sur les sommets et les creux de la ligne.

Oui de souvenir, je vous ai entendu parler du grand rythme en cours de contrepoint. Sur le coup j'me suis dit: le grand rythme ? J'ai pas trop compris, je voulais venir poser quelque question mais ça n'a pas été fait.

Mais quand j'y pense alors, le grand rythme sous sa forme la plus simple ? Est utilisé des les cours de contrepoint à 2 voix ?
Sans sans rendre compte peut être, en tous cas pour moi, on utilise le grand rythme. Hum... ok. De manière simple je trouve... car il n'y pas de thésis/Arsis etc ?

En tout cas ces explications sont très intéressantes et formatrice
Merci Jean-Luc smile

Dernière modification par lvbeethoven (17-12-2015 05:11:58)


Cycle Master: Niveau III - Session 12 ~
Cours 47: Allemande en si mineur BWV814

Hors ligne

 

#4 17-12-2015 10:41:57

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3872
Site web

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Chaque phrase musicale a son grand rythme mais l'ensemble des mouvements des phrases donne le grand rythme de toute la pièce.

Dans une mélodie de contrepoint, par exemple à 4 contre 1, vous avez des sommets et des creux; il y a donc un grand rythme de la ligne


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 08-02-2017 19:44:48

Ibadez38
Membre
Date d'inscription: 17-07-2015
Messages: 44

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Bonjour, pour être franc je n'ai toujours pas bien saisi comment élaborer un grand rythme "soigné".

Pour une phrase par exemple, faut-il  seulement une tension, seulement une détente, une tension une détente, deux tensions deux détente, une tension et une détente de valeur égale etc..

Quand j'écris un thème par exemple je commence ma mélodie en mouvement ascendant puis forcement je vais au bout d'un moment la faire redescendre sans trop me poser de questions.

Jean Luc, vous dites que la recherche du grand rythmes est indispensable, mais quelles questions faut-il se poser pour avoir un grand rythme intéressant. Comment procéder?

Je voudrais améliorer mes compositions avec le grand rythme mais j’avoue ne pas savoir m'en servir. Quand ma mélodie descend trop j’essaie de la remonter et vice versa.


Jean-Luc a écrit:

La coda qui conclut la phrase doit être en effet conçue en fonction de ce grand-rythme.

Très intéressant!! Mais je ne sais pas si j'ai bien saisi.

Par exemple si la phrase avant la coda est une phase de repos la coda peut être une phase de tension?

Dernière modification par Ibadez38 (08-02-2017 20:39:41)

Hors ligne

 

#6 09-02-2017 14:11:34

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3872
Site web

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Pensez le grand-rythme mélodique d'une phrase en terme de "discours". Il faut dire quelque chose. Idéalement, il faudrait même le ressentir. Pour nous, cela passe par un geste musical qui est en mélodie la tension et la détente. Intérieurement, vous devez ressentir cette tension. Il est vrai que ce n'est pas facile à mettre en pratique dans des exercices de composition. Pourtant on peut  commencer progressivement à travailler ainsi. Pour ressentir les mélodies que vous écrivez, il faut les chanter, intérieurement et même de préférence à haute voix, afin de les avoir bien en tête.  C'est le meilleur moyen de percevoir si une tension est suffisante ou si elle doit laisser la place à une détente. Il faut vivre intérieurement la musique sinon elle ne restera qu'un simple exercice intellectuel. Cela dit, ce n'est possible et intéressant que si vous maîtrisez totalement l'écriture.  Cette maîtrise est donc la première étape à franchir. Les deux aspects ne pourront coïncider que lorsque vous aurez assez d'expérience en composition. Nous n'en sommes qu'au 4ème cours mais ressentir les mélodies est  un bon objectif à atteindre.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#7 09-02-2017 18:09:01

Ibadez38
Membre
Date d'inscription: 17-07-2015
Messages: 44

Re: [C16] [C41] Le grand rythme

Encore merci pour vos réponses.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB