#1 28-04-2017 00:10:02

Rameau
Membre
Date d'inscription: 07-10-2015
Messages: 28

Analyse des premières mesures de Shéhérazade

Bonjour à tous,

Récemment, j'ai réécouté le magnifique poème symphonique "Shéhérazade" de Rimski-Korsakov et je me suis mis en tête d'analyser les premières mesures du thème principal (porté par le violon solo).

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1375.jpg

On a un dièse à la clef se qui laisse présumer à première vue un thème en sol majeur ou mi mineur. Cependant, si l'on écoute bien, on a plus l'impression d'un mode qu'une gamme majeure ou mineure. En analysant, le premier accord donné par la harpe, on a de bas en haut les notes la, mi, la, do, mi, la, do, mi ce qui pour suggère un accord de la mineur. Comment expliquer alors ce dièse à la clef ?

Je pense que l'on peut considérer ce premier accord de la mineur comme l'accord de tonique du thème, on serait alors en mode de ré (dorien) ce qui souligne le caractère exotique et antique du thème.

Pour le second accord, on a la, mi, fa#, do, mi, fa#, do, mi. Il semble que cet accord soit un premier renversement de l'accord VI en mode de ré soit VIa (ou F#m7b5/A). On aurait donc une sorte de pédale de tonique... C'est un peu comme si l'on avait une cadence "dorienne" comme pourrait l'appeler les jazzmen à savoir I-IVb (Am-D/A) mais avec des notes supplémentaires.

Que pensez-vous de cette analyse, vous semble t-elle pertinente ? Comment pourrait interpréter le deuxième accord ?

Merci à tous !

Hors ligne

 

#2 28-04-2017 00:30:56

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1250
Site web

Re: Analyse des premières mesures de Shéhérazade

Bonjour Rameau,

Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté dans le mode et le ton de cette pièce, il est nécessaire en effet que le premier accord "signe" le mode utilisé.
Le Fa# à la clef indique une tonalité de Sol et l'accord de La mineur "signe" bien un mode neutre sur cette tonalité (équivalent au mode de ré en tonalité de Do).

Le deuxième accord peut rester dans la logique de ce mode ou "signer" un autre mode (comme en jazz), c'est l'analyse harmonique de la mélodie complète qui peut nous mettre sur la voie.

Bonne suite dans cette analyse !


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C47 - allemande en si mineur BWV 814

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB