• Index
  • Initiation
  • [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ? (Pages: 1)

#1 06-05-2009 10:57:18

turbo
Membre (BT)
Date d'inscription: 04-05-2009
Messages: 125

[C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

Voilà juste une petite réflexion issue du cours 4 'intitiation'.

Selon la définition du cours "un intervalle est dit chromatique, dès lors qu'il ne figure pas dans la liste des intervalles diatoniques". Je me demande si on ne peut pas aussi utiliser une autre définition: un intervalle dont les notes n'appartiennent pas strictement (hors altération supplémentaire) à une tonalité est chromatique.

Exemples:
* "FA3#-Do4": Il existe une tonalité (Sol) dans laquelle le Fa est altéré par un dièse, mais pas le Do. L'intervalle appartient donc à cette tonalité et est diatonique.
* "Fa3-Do#": il n'existe pas de tonalité dans laquelle Do est altéré par un dièse, et Fa ne l'est pas. l'intervalle est donc chromatique.


Du coup pour trouver la nature d'un intervalle:
* si les deux notes n'ont aucune altération, l'intervalle est diatonique (tonalité de Do)
* si les deux notes possèdent la même altération: l'intervalle est diatonique car il existe toujours au moins la tonalité de Do# (pour des altérations en dièses) et Dob (pour des altération en bémol) qui comprend les notes de l'intervalle
* si une des notes possède une altération de type dièse et l'autre de type bémol, alors l'intervalle est chromatique
* le cas le plus difficile: si l'une des notes possède une altération et pas l'autre, alors il faut connaitre l'ordre des # et des bémols par coeur (mais ce n'est pas difficile, et nécessaire) puis vérifier que les altérations trouvées dans l'intervalle respectent cet ordre: si c'est le cas l'intervalle est diatonique, sinon il est chromatique (cf exemple ci-dessus).

Merci de me corriger si je suis en train de dire une grosse bêtise.

Thibault


turbo
Niv II - Session 5

Hors ligne

 

#2 06-05-2009 16:36:15

turbo
Membre (BT)
Date d'inscription: 04-05-2009
Messages: 125

Re: [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

J'ai un peu omis les doubles dièses et doubles bémols!

Et là mon raisonnement précédent ne colle plus:
* Dobb - Rébb: intervalle de seconde d'un ton donc 'seconde majeure' diatonique. Et pourtant il n'existe aucune tonalité (à ma connaissance) dont l'armature utilise des doubles bémols ou doubles dièses.

Thibault


turbo
Niv II - Session 5

Hors ligne

 

#3 07-05-2009 09:25:11

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4262
Site web

Re: [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

votre raisonnement n'est pas erroné; il y a en effet plusieurs façons d'aborder ces intervalles.
A long terme toutefois, le moyen le plus rapide est de connaître la quantité en tons de l'intervalle. une seconde plus grande qu'un ton ou plus petite qu'un demi-ton est nécessairement chromatique.
dans votre dernier exemple, l'intervalle est bien une seconde majeure. elle appartient entre autres à la tonalité de dobb qui existe en théorie mais bien évidemment pas dans la pratique car si l'on ne pas trop se fatiguer smile on utilisera l'enharmonie et on préfèrera la tonalité de sib.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#4 07-05-2009 10:42:13

turbo
Membre (BT)
Date d'inscription: 04-05-2009
Messages: 125

Re: [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

Merci pour la réponse,

A long terme toutefois, le moyen le plus rapide est de connaître la quantité en tons de l'intervalle. une seconde plus grande qu'un ton ou plus petite qu'un demi-ton est nécessairement chromatique.

En effet, c'est ce que j'utilise (pour les intervalles inférieurs à la quinte, au dessus, j'avoue ne pas connaitre et j'utilise les renversements). Par contre la méthode m'a permi de vérifier rapidement la nature chromatique ou diatonique des intervalles dans les exercices initiation du cours 4.

la tonalité de dobb qui existe en théorie

Encore un point que je creuserai plus tard, ... on en trouve des curiosités en musique ;-)

on préfèrera la tonalité de sib

donc dans cette tonalité de Sib (2 bémols à l'amrature Sib et Mib), mon Dobb sera ecrit Sib et et mon Rébb sera écrit Do
Par contre je n'ai pas compris encore le raisonnement qui a permi de trouver cette tonalité enharmonique 'équivalente' pour la tonalité de Dobb... mais cela viendra plus tard... et puis je ne pense pas que la connaissance des tonalités théorique comme Dobb soit ma priorité pour le moment ;-)

Encore merci,
Thibault


turbo
Niv II - Session 5

Hors ligne

 

#5 07-05-2009 17:12:46

Did
Membre (BT)
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 267
Site web

Re: [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

Bonjour Thibault,

Voici 2 liens qui peut-être vous permettront d'y voir plus clair dans la gamme à tempérament égal. ( pourquoi un si# et un do sont les "mêmes" notes (en fait, les mêmes fréquences).

bonne lecture !

http://musique.baroque.free.fr/temperaments.html

http://www.macmusic.org/articles/view.p … .-Partie-1

Dernière modification par Did (07-05-2009 17:13:44)


Niveau IV cours 65

Hors ligne

 

#6 07-05-2009 17:50:03

turbo
Membre (BT)
Date d'inscription: 04-05-2009
Messages: 125

Re: [C04] Vrai/Faux : Intervalle diatonique et existence d'une tonalité ?

Merci Did,

Je garde les liens sous le coude (heu sur le forum). J'avais appris cela dans le temps en cours de solfège, mais j'ai un peu oublié...

Thibault


turbo
Niv II - Session 5

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB