#1 13-01-2020 14:57:34

Jean Francois
Membre
Date d'inscription: 01-06-2018
Messages: 17

La sensible en mineur

Bonjour, depuis toujours je me dis qu'on ne peut doubler la sensible majorée en mineur.
Cependant je ne me souviens pas d'avoir lu ça dans un des cours.
Est ce le fruit de mon imagination?

Hors ligne

 

#2 18-01-2020 19:07:44

olicha
Membre (BT)
Date d'inscription: 24-07-2013
Messages: 212

Re: La sensible en mineur

Bonsoir,
Je dirais qu'on ne double pas les notes à résolution obligée parce que ça aboutirait à des octaves parallèles, mais c'est un souvenir du conservatoire. Polyphonies est parfois moins strict.

Hors ligne

 

#3 20-01-2020 11:53:55

galgo
Modérateur
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 761

Re: La sensible en mineur

Bonjour
Comme dit Olicha,il y a des certaines "interdictions" dans les conservatoires..mais elles varient suivant les professeurs (ce fut mon cas)
La sensible a une attraction naturelle vers la tonique mais elle peut aussi se résoudre sur un autre degré,notamment la quinte.
Ces interdictions n'ont guère d'explications comme  d'autres mais chez Polyphonies on essaye de comprendre le pourquoi des choses
En attendant l'avis de Jean Luc, je dirai qu'on peut tenter de doubler cette sensible en mineur à condition de ne pas provoquer de 5 + ou4-  notamment et bien entendu pas d'octaves // ...sauf en fin de sonate ou de concerto  ou les voix sont doublées mais là nous sortons du contrepoint
Il faut que je fasse qqs recherches mais je pense en avoir vu chez JS  Bach


C 56  Beethoven

Hors ligne

 

#4 30-01-2020 10:18:41

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4325
Site web

Re: La sensible en mineur

Galgo a tout à fait raison. Rien ne vous oblige à ne pas redoubler la sensible. On trouve en effet de nombreux exemples de ce cas dans la musique de Bach, par exemple dans ses chorals ou dans les œuvres d'autres compositeurs.
La tierce de l’accord est une note qui est très riche polyphoniquement et la sensible l’est plus encore car elle est naturellement associée à la tonique vers laquelle elle tend. En contrepoint, on évitera de redoubler la sensible dans la cadence finale surtout à trois voix car elle serait trop mise en valeur ainsi.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 05-02-2020 16:45:01

galgo
Modérateur
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 761

Re: La sensible en mineur

j'ai retrouvé un petit article de Jean Luc

http://www.polyphonies.eu/lemensuel/Mou … che=choral


C 56  Beethoven

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB