#1 02-10-2009 10:39:04

jean30
Ancien élève
Lieu: Cévennes
Date d'inscription: 07-09-2007
Messages: 174
Site web

[C41] Développement 1° divertissement

Bonjour,

ma question concerne  le 1er divertissement du  développement de l'invention à 2 voix n°1 de Bach.
Dans les 4 mesures de ce divertissement il y a des silences à la voix supérieure qu'il faut remplacer par la note qui précède pour l'analyse du contrepoint. Chose que je n'avais pas faite lors de l'écriture de mon divertissement. Ainsi apparaissent, comme vous l'avez noté, des retards non résolus.

http://perso.orange.fr/jean-rieux/Polyphonies/compo41_question1a.JPG
http://perso.orange.fr/jean-rieux/Polyphonies/compo41_question1b.JPG

J'ai donc repris mon cours, mais il n'est pas fait mention à ce passage des silences et des intervalles dissonants non résolus dans l'invention de Bach : quarte, septième, quarte augmentée et quarte. Comment doit-on les analyser dans la partition de Bach et dans celle que l'on doit écrire ? A-t-on affaire ici à des notes pédales à la voix supérieure ? auquel cas on a tout de même des intervalles de quartes non résolues me semble t-il.

http://perso.orange.fr/jean-rieux/Polyphonies/compo41_question1c.JPG

Merci.


Jean
Niveau IV cours 56

Hors ligne

 

#2 02-10-2009 18:58:28

Monus
Ancien élève
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 194

Re: [C41] Développement 1° divertissement

On a en effet affaire à des notes pédales donc seul le dernier rythme simple compte dans l'analyse. Après, pour ce qui est du reste:
* 1ère mesure: on est en sol M et on arrive sur l'accord Ib (note ré) puis sur I (sol à la basse) donc pas de souci au niveau de l'analyse harmonique je pense.
* 3ème mesure: on est en do M; le dernier posé de la note pédale si comprend mi/si, sol/si (quinte et tierce) donc pas de souci, ensuite tu te retrouves sur l'accord VIIb puis sur Ia: là souci car l'accord b n'est pas résolu correctement -> liberté de Bach smile
* 4ème mesure: idem accord Ib sur le 3ème temps puis accord IIa (toujours do M) et non résolution de l'accord b en mouvement oblique -> nouvelle liberté de Bach smile

Je crois me souvenir que Jean-Luc nous a dit que Bach prenait beaucoup de libertés par rapport aux règles très strictes que nous nous imposons et qu'il ne fallait pas s'y arrêter pour le moment: il sait ce qu'il fait et c'est toujours en accord avec le grand rythme pour une bonne raison! wink


Niveau III, cours 44

Hors ligne

 

#3 03-10-2009 14:45:45

jean30
Ancien élève
Lieu: Cévennes
Date d'inscription: 07-09-2007
Messages: 174
Site web

Re: [C41] Développement 1° divertissement

Merci pour ta contribution Monus smile. C'est plus clair ! J'avais besoin de la confirmation qu'on avait bien affaire à des notes pédales ici.

Ma question portait, j'aurai dû le précisier, sur l'analyse contrapuntique, d'où mon étonnement face aux quartes, mais je suppose que c'est parce que nous devons nous contenter contrairement à Bach du contrepoint renversable...

Sinon pour ton analyse harmonique, j'aurai dit que les accords b sont bien résolus en mouvement contraire conjoint à la basse si l'on prend en considération le posé suivant. Mesure 3 : Fa-Mi à la basse et Si-Do à la voix supérieure. Mesure 4 : Sol-Fa à la basse et Do-Ré à la voix supérieure.

Jean-Luc : Le contrepoint renversable, c'est une technique élaborée spécialement pour les débutants comme nous, ou bien cela a été vraiment utilisé par les compositeurs ? Peut-être avant Bach ?


Jean
Niveau IV cours 56

Hors ligne

 

#4 04-10-2009 11:45:54

jean30
Ancien élève
Lieu: Cévennes
Date d'inscription: 07-09-2007
Messages: 174
Site web

Re: [C41] Développement 1° divertissement

Un message supplémentaire pour dire que la réponse à ma question sur la technique du contrepoint renversable se trouve dans le dernier article de Joëlle "Evolution du contrepoint (partie III)" sur le mensuel de Polyphonies. smile


Jean
Niveau IV cours 56

Hors ligne

 

#5 05-10-2009 09:05:15

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4355
Site web

Re: [C41] Développement 1° divertissement

On considère qu'une note est pédale lorsqu'elle dure plusieurs pulsations. C'est la cas ici. Elle doit être consonante ou être résolue dans la première et dernière pulsation.

Monus a tout à fait raison à propos de l'écriture de Bach. Mais il ne s'agit pas de libertés ici mais surtout d'une grande complexité d'écriture.

Bach utilise aussi le contrepoint renversable. Le contrepoint est essentiel dans toutes les pièces comme les fugues ou inventions mais aussi dès que l'on doit reprendre des phrases en imitations contrapuntiques.

Et en effet, Joëlle vous a donné la réponse dans son excellent article sur le contrepoint smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB