#1 15-03-2011 00:21:26

jjac
Membre
Date d'inscription: 23-10-2007
Messages: 61

[C67] - Accentuation et modification de la durée des notes

Bonjour Jean-Luc
Voici une question concernant l'accentuation  des notes. Ces accents indiquent comment exécuter une note, notamment l'attaque, l'accentuation, la relation avec les notes suivantes et la modification de la durée de la note. Ma question concerne ce dernier point.
J'ai tenté de me documenter dans divers livres de théorie musicale mais je souhaiterais avoir l'opinion du maître et du praticien.
Chailley et Challan font la classification suivante : notes liées, note sans accent, note un tiret combiné avec un point, point combiné avec une liaison, tiret, point, point piqué mais peu de précision sur les modifications de durée.
Castarède cite les douze possibilités dénombrées par Messian mais là j'entre dans le contemporain et sa complexité.
Danhauser cite la liaison (legato), le point et la liaison que l'auteur considère comme équivalent au tiret (ou louré), l'accent circonflexe, le point allongé verticalerment.
Honneger : notes liées, notes sans accent (légèrement détachées), notes avec tiret (valeurs un peu écourtées)(le louré est une danse pour Honneger), notes piquées écourtées de la moitié de leurs valeurs, le point combiné avec la liaison serait le staccato pour les cordes
Siron : le point enlève la moitié de la note mais pour les cordes, des points sous une liaison consiste à jouer les notes séparées dans un même coup d'archet. Le louré (tirets sous une liaison) est équivalent au point sous la liaison, se nomme portando ou portato et consiste à la perte d'un quart de la valeur des  notes
Roland Bernard le point sous la liaison correspond à une exécution par les cordes, pour le clavier la liaison est inutile. Il ajoute le martelé avec un v au-dessus de chaque note.
Koechlin je n'ai lu que pour les cordes car je n'ai pas eu le courage de cherché dans les 4 volumes. Le louré se pratique en détachant les notes dans un seul coup d'archet et en douceur. Le staccato (points sous liaison) se fait dans un seul coup d'archet en détachant nettement les notes. Mais il y a aussi le ricochet, le poussé mordant.
Cela se complique car la notation peut être interprété différemment par les différents instruments (et probablement les différents exécutants).

Bon comme je cherche à avoir une exécution pas trop divergente par mon orchestre en boîte j'ai tenté de rationaliser :

je me suis limité à trois signes.
le point : 40% de la valeur de la note (ça c'est finale qui le dit)
le tiret (équivalent au point sous la liaison (danhauser) 60% de la valeur de la note.
le point sous le tiret : 75% de la valeur de la note.
Bien entendu je pourrais combiner avec les attaques de la note mais cela est plus difficile en MAO (sans doute possible en cherchant dans midi et finale et dans mon expandeur).
Voilà qu'en penser vous sur le plan notation musicale en excluant la MAO?

Hors ligne

 

#2 15-03-2011 09:48:52

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4425
Site web

Re: [C67] - Accentuation et modification de la durée des notes

L'effet musical de ces symboles différera selon l'instrument qui les joue. Les cordes les produiront avec l'archet, les vents et les cuivres avec la bouche, les percussions  par un choc. Les combinaisons de symboles sont souvent fonction de l'instrument.  Ainsi une staccato avec une liaison se conçoit tout à fait avec un archet mais pas avec l'instrument à vent. Dans ce cas, la liaison symbolise plutôt le phrasé.

Il y a une différence, liée à la production sonore, entre les légatos du violon, de la flute, du cor ou du piano. En orchestration, il faut donc tenir compte de ces distinctions. Koechlin en parle instrument par instrument et c'est plutôt lui qu'il faudrait suivre à ce sujet. Pour cela, il faut bien écouter comment ces symboles sont interprétés par les différentes familles d'instruments. La Pavane de Ravel est justement une bonne illustration.

Pour la MAO, c'est ainsi à mon avis que vous pourrez effectuer plus justement vos réglages et notamment en affectant des valeurs différentes selon les familles, sachant aussi que cela va dépendre des sons de vos expandeurs. Il est possible de copier ces symboles dans Finale en leur affectant des valeurs différentes. Il me semble qu'il serait intéressant de prolonger cette question dans la rubrique MAO. Je pense qu'il y a des experts dans notre école smile

Sans tenir compte de la Mao, je considère généralement  que le point du staccato réduit la note de la moitié de sa valeur, le tiret d'à peine 20% (en fait je ne le vois pas en ces termes, je chante plutôt un staccato ou un louré) tandis que le point sous un tiret ne concerne que les cordes. Il à globalement la même durée qu'un staccato.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB