#1 04-08-2011 10:17:10

aspegic1000
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

[c24] 8 et 5 au levé (bis)

Bonjour Jean-Luc,


La "règle" de résolution d'1 dissonance sur une 5 ou une 8 stipule que l'on doive se conformer à celle qui régit l'arrivée sur une 5 ou 8 en note contre note, à savoir le mvt oblique à l'1 des 2 voix, ou le mvt conjoint à l'une et contraire à l'autre.

Or, je ne comprends pas pourquoi il semble que l'on ne puisse pas considérer la note dissonante précédent immédiatement l'arrivée sur 5 ou 8 comme participant d'1 mvt oblique, et qu'il faille revenir au levé précédent pour appliquer la règle note contre note. Après tout, même s'ils ne sont pas (pour l'instant ?) considérés explicitement, les accords dissonants au posé participent tt de même à la série harmonique, non ?

J'espère que ma question est suffisamment claire. Merci d'avance pour l'explication.


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#2 04-08-2011 10:32:56

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4293
Site web

Re: [c24] 8 et 5 au levé (bis)

La question est bien claire mais ma réponse négative smile
Pour mieux comprendre ce principe, il faut faire abstraction des notes dissonantes. La partie dissonante au posé du retard ne compte pas réellement car il s'agit la note précédente, consonante qui se prolonge. Pour les octaves ou les quintes, on ne tient compte que des consonances. la dissonance ne génèrera pas  non plus de mouvement oblique, par contre elle peut suffire (note de passage à deux notes contre une) pour donner un mouvement continu-conjoint


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 04-08-2011 10:57:57

aspegic1000
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c24] 8 et 5 au levé (bis)

Merci pour cette réponse rapide.

Jean-Luc a écrit:

la dissonance ne génèrera pas  non plus de mouvement oblique, par contre elle peut suffire (note de passage à deux notes contre une) pour donner un mouvement continu-conjoint

Si je comprends bien, la dissonance peut donc s'envisager de façon générale ss 2 angles :
1 - harmonique : elle n'interfère pas avec les règles qui régissent l'enchaînement des consonances
2- dynamique (pour ainsi dire) : elle participe de la ligne mélodique au même titre que la consonance. D'où, par ex, la possibilité d'1 parallélisme disjoint sur 2 consonances "dissimulé" par une dissonance intermédiaire qui conjoint le mvt sur une des voies...

En espérant être aussi clair que précédemment... smile


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB