#1 01-11-2011 09:41:33

Valerien
Membre
Lieu: Haute-Savoie
Date d'inscription: 18-02-2011
Messages: 39
Site web

Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Bonjour à tous,

Je me demandais s'il était possible d'appliquer ce que l'on apprend de manière disons... plus concrète que dans les cours d'harmonie/mélodie, c'est à dire de créer quelque chose de plaisant à écouter ? On en a déjà un peu discuté avec Jean-Luc, qui m'expliquait au téléphone que l'on voit les bases du langage musical jusqu'à la fin du niveau I, pour ensuite commencer quelque chose de bien plus riche avec le contrepoint. Aussi, plus tôt, il me confiait que l'on peut commencer à composer un peu à la fin du niveau I - plutôt à la manière de la chanson populaire ?

En fait, étant hyperactif, j'ai assez de mal à me concentrer, et principalement sur les exercices d'harmonie qui demandent de prendre en compte beaucoup de règles et de revenir plusieurs fois sur son travail. Le résultat : j'envoie quasi-systématiquement des exercices contenant des fautes, parfois d'inattention (comme une fausse cadence II-I dans la dernière évaluation) ou d'autres fois parce que je ne vérifie pas mon travail (altérations en mineur au soprane ou à la basse et pas aux voix intérieures des accords adjacents). Alors, créer, pouvoir mettre en application ce qui a été vu jusque là serait un bon moyen de me donner un coup de fouet. Mais lorsque j'essaye, certains passages de mélodie ont quelque chose de sympathique, sauf qu'on sent qu'il n'y a pas encore de construction, des dissonances... et l'harmonisation est loin d'être géniale.

Quelqu'un aurait-il une idée pour cela ?

Merci d'avance,
Nathan.

Hors ligne

 

#2 02-11-2011 07:01:32

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4357
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

C'est pour répondre à cette demande qui revenait ainsi  de temps en temps que nous avons décidé de mettre en place les deux sessions d'applications. Elles seront prêtes en début d'année prochaine.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 03-11-2011 08:33:05

Valerien
Membre
Lieu: Haute-Savoie
Date d'inscription: 18-02-2011
Messages: 39
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Ah, c'est génial ! Eh bien, je me jetterai dessus l'an prochain dans ce cas wink

Hors ligne

 

#4 03-11-2011 19:08:14

turbo chaussure
Membre
Date d'inscription: 05-10-2010
Messages: 166

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Moi personnellement, qui suis à la troisième session, je ne compose pas pour l'instant mais je "m'amuse" à improviser des mélodies et des harmonies selon les règles qu'on apprend au premier niveau,
que se soit à la guitare ou à l'harmonica (où je joue une mélodie ponctué de notes de basse savamment choisis suivant les règles en vigueur ET l'effet recherché:
pour l'instant c'est plutôt basique, je me contente de choisir entre accord mineur ou majeur (ou entre les 2 avec les renversements).

Je me met lentement au piano aussi, en essayant les mêmes choses.

Pour l'instant je ne joue presque qu'en do majeur et la mineur mais le travail de réflexion sur les degrés est le même dans toutes les tonalités.

J'ai de la chance d'avoir commencé l'improvisation jazz il y a quelques années, donc mon cerveau est habitué à réfléchir très vite et mes doigts à lui obéir sans rechigner... sinon me souvenant de mes débuts en jazz
(où j'avais du mal à tenir le rythme en solo sur une cadence parfaite à tempo 30 à la noire...) je ne pourrais simplement pas faire ce que je fais (que je ne peux encore pas faire avec une contrainte rythmique posée)

Mais bon, je m'oriente autant dans la composition écrite que dans l'improvisation libre.

Dernière modification par turbo chaussure (03-11-2011 19:08:59)

Hors ligne

 

#5 15-11-2011 10:31:20

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Moi qui en suis aux travaux de contrepoint des sessions 6 et 7, je me demandais pourquoi les chants donnés ne seraient pas de tps en tps à la noire au lieu d'être trs sur le rythme simple.

Il me semble que cela pourrait avoir +sieurs avantages :

- donner des modèles ou enrichir la réflexion quant à la conduite mélodique.
- par le fait de faire le travail pour ainsi dire à l'envers, donner davantage de souplesse à l'acquisition de réflexes pour l'application des règles apprises.
- et enfin aborder ainsi le travail d'harmonisation, conjointement à celui de composition.

Mais peut-être pourrait-il aussi y avoir qques désavantages du point de vue pédagogiques...

Qu'en pensez-vous ?


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#6 16-11-2011 07:18:32

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4357
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Les exercices d'écriture des niveaux I et II ont été conçus pour préparer le plus rapidement possible à la composition. Vos propositions en soi sont intéressantes mais ne cadreraient avec cet objectif pédagogique. Tout ce que proposez se retrouve dans les cours de composition et bien plus encore smile

Cela dit, les cours de contre-schème répondent également à ces propositions. Le langage employé est celui à deux voix des cours de composition


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#7 16-11-2011 09:16:25

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

"Tout vient à point qui..."
Attendons, donc.
Merci pour ces précisions apéritives smile


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#8 09-12-2011 14:14:37

mr-sam
Membre
Lieu: Drôme
Date d'inscription: 06-09-2007
Messages: 68
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Bonjour,

J'ai vu que dans les 2 sessions d'application on parlait de plusieurs styles des musiques "modernes" (Jazz,chanson,musiques actuelles ) .Est ce un survol de ces styles ? Si oui,est t'il envisageable d'imaginer dans le futur des sessions de spécialisation en "esthétique" par genre . Pour rentrer plus profondément dans telle ou telle musique ?

Hors ligne

 

#9 28-09-2012 07:56:47

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4357
Site web

Re: Des applications plus "concrètes" pour les cours ?

Une question qui m'avait échappée...

On ne peut pas parler de survol même si on peut toujours aller plus loin dans la pratique. Ces sessions donnent à mon avis une base très solide pour l'écriture de chansons et de musiques actuelles. 

Dans ces deux sessions , ce que vous appris en écriture s'applique dans le cadre des musiques actuelles. C'est une mise en pratique de la théorie dans les différents styles de la musique de nos jours (hormis la musique contemporaine qui est étudiée dans le cycle master). 

Des sessions de spécialisations peuvent être envisagées. Pourquoi pas? On pourra l'envisager en faisant le bilan avec ceux qui les auront achevées et notamment par l'intermédiaire d'une petite enquête.

Cela dit, si vous souhaitez aller réellement  plus loin, c'est  en technique de composition qu'il faudrait plutôt progresser et donc se diriger vers le cycle master . On y acquiert des outils d'analyse et de création qui sont plus professionnels. Lorsque l'on a fini le cycle Master, on doit pouvoir analyser et écrire dans n'importe quel style de musique.

Cette question est intéressante et je pense que l'on aura l'occasion d'y revenir smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB