#1 21-10-2015 10:21:53

olicha
Membre (BT)
Date d'inscription: 24-07-2013
Messages: 218

[C56] les limites admissibles de la dissonance

Bonjour,
Dans ce 2e commentaire de sa sonate, Beethoven enchaîne plusieurs accords de septième. J'ai voulu m'y essayer aussi mais celle entourée ci-dessous en rouge me vaut le commentaire "on sort du langage de Beethoven avec cette dissonance qui dure toute la mesure". Pourtant, d'autres septièmes le font avant elle (encadrées en vert _ je ne prends pas en compte les 7e de dominante qui ne sont pour ainsi dire plus des dissonances). Pourquoi cette dernière est-elle hors limite? Est-ce vraiment la dissonance qui gêne ou carrément l'accord de septième majeure dans son ensemble (trop jazzy?)?
Au cas où il y aurait ambiguïté, la version de Beethoven est celle du dessous, la mienne celle du dessus :-)
http://www.polyphonies.eu/forum/images/img0920.png

Hors ligne

 

#2 22-10-2015 13:11:58

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4428
Site web

Re: [C56] les limites admissibles de la dissonance

Ici, on attend un accord de tonique sans 7ème parce que l'on termine la phrase. Dans ce cadre, la 7ème majeure ici ne peut pas durer toute la pulsation. D'ailleurs Beethoven n'en place plus ici. Elle aurait convenu si cet accord était au cœur de ce commentaire...


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 22-10-2015 17:14:27

olicha
Membre (BT)
Date d'inscription: 24-07-2013
Messages: 218

Re: [C56] les limites admissibles de la dissonance

Merci Jean-Luc. C'est tellement évident une fois que vous l'avez dit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB