#1 25-03-2017 07:53:35

gau02459
Membre
Lieu: Canada, Québec, Montmagny
Date d'inscription: 03-09-2011
Messages: 63

[C68] Séries et commentaires

Bonjour, Les douze notes chromatique doivent être présentes dans la série sans répétition et dans un ordre invariable. Or,  ce qui est ambigu est de lire ceci: "figurer une fois et une seule dans la série", "thèmes et motifs reproduisent principalement soit la série en entier, soit des fragments de cette série", ou bien "les répétitions consécutives d'une note de la série sont possibles" aussi "omettre certains sons", et "l'octave ou l'unisson sont prohibés" (sauf à l'orchestration) enfin je lis "les sons 11 et 12 peuvent être les sons 1 et 2 d'une nouvelle série". Voilà comme préambule à mes questions.

Je considère que si les sons 11 et 12 qui deviennent les sons 1 et 2, sans octave ni unisson alors je dois noter les sons 11 et 12 et placé sous 11 le son 1, et sous le son 12 inscrire 2. Ce n'est plus un unisson puisqu'il n'y a pas 2 sons, mais un seul ayant 2 appellations différentes pour la même note. Ainsi la seconde série est amputé de 2 sons ou bien la série précédente est amputée de 2 sons, mais permet une prolongation de la série. Est-ce que je peux faire cela?

Autre question : "utiliser 9 instruments à l'orchestration". Peut-on considérer 2 flutes comme 2 instruments puisque que je n'ai pas lu 9 instruments "différents" mais bien 9 instruments maximum? Merci pour vos réponses.

Hors ligne

 

#2 27-03-2017 10:17:16

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4422
Site web

Re: [C68] Séries et commentaires

Le principe initial et général du sérialisme est celui-ci: Les notes des séries se succèdent dans leur ordre invariable. Mais comme il est dit dans le cours de petits aménagements ont vite été pensés par Schoenberg  pour donner plus de souplesse à la technique sérielle:
- les sons pouvant se superposer avec des durées différentes, Schoenberg s'est basé sur le fait qu'un son répété est identique à un son continu pour permettre ces répétitions tandis que la série poursuit son déroulement . C'est d'ailleurs le principe du trémolo qui n'est qu'une succession de répétitions très rapides d'un même son. Ainsi, on peut avoir un son 1 en rondes reliées  durant 3 mesures pendant que la série se déroule en noires dans les autres voix, ou ce même son 1 en successions de blanches pendant ces 3 mesures.
- L’omission de sons est un principe qu'il a proposé mais nous ne l'appliquerons pas nos travaux, de même que l'emploi de l'octave et l'unisson.
- Par contre, vous pouvez considérer que les sons 11 et 12 peuvent être les sons 1 et 2 d'une nouvelle série.  Pour les noter, indiquez les chiffres des deux séries .
- Concernant la distinction entre le thème et la série, prenons par exemple un thème élaboré avec les sons 3,4, 6, 9, 10 et 11 de  votre série. Cela signifie que vous devrez élaborer les autres voix avec les sons restants mais que la polyphonie obtenue restera conforme à la technique sérielle De plus dans une autre série, les notes  de ce thème deviendront d'autres sons et vous disposerez alors d'autres notes pour élaborer les voix manquantes. C'est à mon avis l'aspect le plus intéressant du travail sur le sérialisme.

J'espère que tout cela est plus clair pour vous smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB