#1 28-07-2015 23:36:46

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

[c58]chant et liaison montante

Bonjour Jean-Luc,

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img0863.jpg

Pouvez-vous svp expliciter un peu cette remarque ?
Je n'ai pas d'exemple en tête, mais il me semble que cette liaison montante est pourtant assez fréquente...
Ah si, tenez un exemple (à 39" sur le mot "day")...
https://www.youtube.com/watch?v=M-2lMstw6qs
Certes, ce n'est pas du Schubert... smile
Est-ce la nature de la syllabe qui est en cause ds mon cas (nasale), comme ce pourrait être le cas avec la syllabe "aire" (du mot séculaire) et sa consonne terminale pour lequel vous me faites la même remarque ?


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#2 29-07-2015 10:34:18

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4435
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

dans cette belle chanson des Beatles, la première liaison sur trois notes sur day est descendante. Lorsque l'on place plusieurs notes sur la même syllabe, c'est de la vocalise. Une remarque aussi, la prosodie anglaise est différente de la prosodie française.

Les liaisons peuvent se faire en montant mais ici c'est la dernière syllabe du mot et de plus l'intervalle est disjoint.  C'est également l'aspect esthétique qui me gêne ici. 

Pour ce qui de la prosodie, je vous conseille de vous plonger dans Debussy et Ravel qui mettent merveilleusement le français en musique.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 29-07-2015 12:05:15

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Jean-Luc a écrit:

dans cette belle chanson des Beatles, la première liaison sur trois notes sur day est descendante. Lorsque l'on place plusieurs notes sur la même syllabe, c'est de la vocalise. Une remarque aussi, la prosodie anglaise est différente de la prosodie française.

Oui, d'ailleurs, je me demandais l'autre jour en écoutant du rap français, accentué en général sur le tps fort qui coïncide avec la première syllabe du mot, si ce n'était pas directement l'influence de l'anglo-américain... ce qui du coup amène à relativiser je trouve ces questions de prosodie propre à chaque langue...

Jean-Luc a écrit:

Les liaisons peuvent se faire en montant mais ici c'est la dernière syllabe du mot et de plus l'intervalle est disjoint.  C'est également l'aspect esthétique qui me gêne ici.

C'est noté pour la dernière syllabe du mot. Je vais retourner au cours, je crois que vous évoquez cette question...
C'est sans doute un manque de culture musicale "classique" de ma part, mais je comprends mal ce que vous entendez par "aspect esthétique"... Vous faites référence au style de Schubert, ou, plus généralement au contexte historique du point de vue de l'écriture musicale ?

Jean-Luc a écrit:

Pour ce qui de la prosodie, je vous conseille de vous plonger dans Debussy et Ravel qui mettent merveilleusement le français en musique.

Ok. Ca me parait aussi plus en phase avec les cours qu' IAM ou NTM... smile


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#4 30-07-2015 09:49:49

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4435
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Le choix esthétique réside entre une "prosodie" de type rap ou une prosodie plus proche de la prononciation française, comme dans Debussy ou Ravel smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 04-08-2015 14:55:20

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Bonjour Jean-Luc,

J'ai suivi vos conseils smile  et je reviens vers vous sur cette question.

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img0869.jpg

En quoi, selon vous, la liaison montante mes. 7 sur "voiles" se différencie de la mienne (cf début du post) ?

D'autre part, j'ai du mal à comprendre la logique de l'écriture des paroles sur la partition et l'utilisation des tirets.
Sur cette partition on peut voir qu'ils ne servent pas seulement (cf par ex  mes. 10-11-12) - comme j'ai cru le comprendre - à marquer les liaisons d'une syllabe sur plusieurs notes...
Un petit commentaire, svp ?
Merci d'avance pour vos explications.


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#6 05-08-2015 00:49:29

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

J'anticipe sur vos explications concernant l'usage des tirets. Je viens en effet de comprendre qu'ils servent aussi au "découpage" d'un mot en plusieurs syllabes...
Et je rajoute une question sur le "e" muet. On peut voir sur cette partition qu'il est tantôt énoncé et appuyé (ex : mélancoli-e, mes 26, tantôt pas (ex : rêve, mes. 21). Dans le premier cas, le mot suivant commence par une consonne, et dans le second, par une voyelle.
Je constate que çe "e" terminal semble être toujours chanté ainsi. vous confirmez ?


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#7 05-08-2015 09:49:45

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4435
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Merci pour votre réponse sur les tirets smile

Concernant la liaison sur l'intervalle ascendant sur le mot "voiles", il ne s'agit pas chez Debussy de la dernière syllabe. Alors qu'il me semble que dans votre pièce, la liaison concernait la dernière syllabe.

Cet exemple de belle  manière comment mettre les "e" en musique en effet smile Cela dit le "e" de mélancolie aura intérêt à être chanté plus faiblement. Cela dit, la prononciation de ce "e" final n'est pas obligatoire.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#8 05-08-2015 10:00:22

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Bonjour Jean-Luc,

Et bien justement, dans mon cas également, le mot ne contient qu'une seul syllabe. Mais peut-être que, du fait de la mise en valeur du "e" muet dans "voiles" ici, il y a 2 syllabes en fait ?
Ce qui rejoint aussi ma question sur l'usage de ce "e" muet à laquelle vous n'avez pas répondu... smile


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#9 06-08-2015 09:05:02

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4435
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

La liaison dans votre pièce s'effectue sur la dernière syllabe alors que dans Debussy, il y a une syllabe encore, et ce qui compte surtout une autre note. Votre liaison se termine au levé alors que dans Debussy, elle se termine au posé.


Il me semblait avoir répondu à votre question sur le e final. Mais apparemment, ce n'est pas le cas. Pourriez vous la reformuler car je ne dois pas l'avoir bien comprise smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#10 06-08-2015 12:08:55

aspegic1000
Ancien élève
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c58]chant et liaison montante

Jean-Luc a écrit:

La liaison dans votre pièce s'effectue sur la dernière syllabe alors que dans Debussy, il y a une syllabe encore, et ce qui compte surtout une autre note. Votre liaison se termine au levé alors que dans Debussy, elle se termine au posé.

Vous ne faites pas un amalgame ici entre posé/levé et temps ? Etant donné que le rythme simple de notre lied est la croche, il me semble que c'est le contraire : ma liaison se termine sur un posé tandis que chez Debussy où le rythme simple est la noire pointée, la liaison s'effectue vers un levé, immédiatement suivi de l'autre syllabe chanté sur un posé...
Bon, je pinaille un peu... smile  En effet, quand je me chante intérieurement les 2 cas, j'entends bien maintenant la différence d'effet entre les 2, et effectivement, la seconde note fait toute la différence. Il me semble à présent que cette liaison est difficile et crée une sorte de césure mélodique chez moi, alors que c'est tt-à-fait fluide chez Debussy...

- Pour le "e" muet, désolé, j'ai dû lire votre répon-se trop hâtivement, el-le m'avait échappée en effet. Merci, cet-te question est plus claire également.. smile

Dernière modification par aspegic1000 (06-08-2015 12:09:36)


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB