#1 30-01-2016 11:34:09

Didier
Ancien élève
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1492
Site web

[C41] Analyse de la cadence en fin d'exposition

Bonjour Jean-Luc et les polyphoniens,

Dans l'invention à deux voix BWV772 de JS Bach, j'ai quelques soucis à comprendre l'analyse de la cadence de la fin d'exposition.

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1030.png
Nous sommes en Sol majeur.

Tout d'abord l'accord V (ré-fa#-la), si nous avons bien ré à la basse, la note (la) du soprane est précédée d'une appoggiature (si) sur une pulsation entière, nous n'avons pas (encore) étudié une telle appogiature, que peut-on en dire ici?
Le (la) consonant de l'accord est donc précédé d'une dissonance de durée deux fois plus longue et suivi d'une autre dissonance de durée égale, dans ces conditions, ne perçoit-on pas d'avantage l'accord de tonique (sol-si-ré) en position Ib ?

Après la barre de mesure, nous avons sur la vidéo du cours un (sol) à la basse et au soprane qui nous amène donc sur un accord I.
Seulement, sur la partition, il n'y a pas de (sol) à la basse mais un silence, ne sommes nous pas alors en présence d'un accord Ib dans ce cas puisqu'il faudrait alors considérer que le (ré) qui précède le silence se prolonge après la barre de mesure?

Merci d'avance pour vos éclaircissements sur ces trois interrogations. smile


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C51 - Choral varié BWV 766

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#2 30-01-2016 11:57:06

galgo
Ancien élève
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 821

Re: [C41] Analyse de la cadence en fin d'exposition

Bonjour Didier

je tombe par hasard sur votre question, il s'agit bien de l'accord  I b  qui n'est pas une appogiature mais qui en a le sens

J'ai étudié l'harmonie autrement  mais cela revient au même   

V   I
6   5
4

J'appelais  cà un accord de sixte et quarte qui doit se résoudre sur l'accord parfait ou 7è de dominante avant l'accord de tonique
On rencontre très souvent chez les classiques cette cadence  V -I    avec cet accord  1b  V7    suivi de l 'accord de tonique

La mesure suivante  commence bien sur l'accord de tonique ( comme le début de l'invention)    mais il reprend le schème a   le sol de basse est sous entendu et arrive au levé  ,il est présent au soprano de manière affirmée par l'anticipation
je pense que dans le cours,la fin de l'exposition  est citée avec ces 2 sol   car l'analyse de l'expo s'arrête là  à mon avis

Bonne journée

Dernière modification par galgo (31-01-2016 08:36:38)


C 58    mode  pause

Hors ligne

 

#3 30-01-2016 12:35:46

Didier
Ancien élève
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1492
Site web

Re: [C41] Analyse de la cadence en fin d'exposition

Bonjour Annik,

Merci pour votre réponse prompte. smile

Donc si je vous comprends bien, ce qui est noté V sur l'illustration devrait être la suite de deux accords  Ib - V7 ?
Par contre, du coup la septième (do) est absente ici.

Et l'accord suivant est: Ib qui devient I (au levé), en général (à Polyphonies) on ne chiffre que la première occurrence d'une suite de renversements d'un même accord, c'est pour cela que j'ai parlé d'accord Ib, devrait-on faire une exception ici et noter I ?
Mais, c'est bien sûr, il s'agit d'un retard, je viens de le comprendre. smile
(sauf que je ne comprends pas comment ce retard est résolu)


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C51 - Choral varié BWV 766

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#4 30-01-2016 13:13:54

galgo
Ancien élève
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 821

Re: [C41] Analyse de la cadence en fin d'exposition

Concernant l'accord V7  il n'est pas toujours présent et ici il n'y a pas de 7 è donc c'est 5,il est clair qu' à 3 ou 4 voix,elle pourrait apparaître

ici c'est donc bien I b et V


Concernant le 1/4 de soupir à la basse  après réflexion  cela peut en fait très bien être un retard vu que le silence prolonge la note et comme la pulsation est à la croche, le retard ( autorisé à la basse en fin d'exercice de contrepoint )  se résout au levé donc sur sol   est ce cela que Bach à voulu?   car après cette fin  d'exposition il y a un nouveau départ vers le développement      Jean Luc tranchera  demain smile

Dernière modification par galgo (31-01-2016 08:31:49)


C 58    mode  pause

Hors ligne

 

#5 31-01-2016 18:40:58

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4428
Site web

Re: [C41] Analyse de la cadence en fin d'exposition

Il est très logique de considérer un accord Ib dans ces deux cas ici car il n'y a que deux voix ici. J'avais choisi l'appogiature sur toute la pulsation dans la coda car c'est une formule parfois dans les pièces à plusieurs voix de Bach ou même des classiques. Mais l'analyse comme accord Ib convient tout à fait.

au début du développement, il y a bien un silence à la basse et d'un point de vue d'analyse, le ré se prolonge sur le posé. Nous sommes alors sur le second renversement. Mais comme cette note n'est pas jouée et qu'elle est plutôt sous-entendue,  j'ai préféré indiquer l'accord en fondamentale puisque celle-ci est la première note que l'on entend à la basse.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB