#1 25-11-2007 16:30:54

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

[C06] linéarité de la ligne de basse

Bonjour,

Dans la recherche de la linéarité de la ligne de basse, on peut être limité, en mouvement ascendant, à cause du croisement avec les autres notes de la mélodie. Par contre, existe-t-il une contrainte similaire pour les mouvements descendants ? Autrement dit, n'est-on pas limité dans les notes graves ?
Si l'on se place dans le cadre d'une harmonisation pour chant choral, il faut que les notes atteintes puissent être chantées.
Doit-on donc "pousser au maximum" la recherche de linéarité ?

Lorsque le chant le permet, peut-on également, au risque de rompre cette recherche de linéarité maximum, introduire , par exemple de la symétrie dans la ligne de basse (par exemple, sur un mouvement descendant, on pourrait continuer la descente, mais on remonte, car la remontée est le "miroir" de la descente) ?


Merci.

Jean-Luc,
cours 6

Hors ligne

 

#2 27-11-2007 10:07:44

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4289
Site web

Re: [C06] linéarité de la ligne de basse

jlbellier a écrit:

Dans le cadre d'une harmonisation pour chant choral, il faut que les notes atteintes puissent être chantées.

Ce sera le cas en effet dans les exercices de contrepoint à 3 voix, mais pas pour nos exercices d’harmonie. Ils sont conçus en effet pour être joués au clavier. Fort heureusement d’ailleurs, car nous évitons ainsi des contraintes supplémentaires.

On peut donc pousser au maximum la recherche de linéarité en descendant par exemple jusqu’au si sous la clé de fa, voire atteindre la note la lorsque le CD descend très bas.

jlbellier a écrit:

peut-on également, au risque de rompre cette recherche de linéarité maximum, introduire , par exemple de la symétrie dans la ligne de basse

Votre question est intéressante car c’est justement ce qu’il ne faut pas rechercher smile
Le sommet et le creux d'une ligne sont très importants. La note située au changement de direction est un palier mélodique, particulièrement mis en valeur. Nous abordons en fait déjà le pricipe de complémentarité en contrepoint : pour que 2 lignes soient complémentaires, il faut que les paliers mélodiques, passages très expressifs, ne tombent pas en même temps. Dans ce cas, en effet ils s'annulent réciproquement.
Il est donc préférable d'éviter la symétrie entre les voix.

En guise de conclusion, je citerai Igor Stravinsky :

"De tous les compositeurs de son temps, Haydn fut le plus conscient, à mon avis, du fait qu'être parfaitement symétrique signifie être parfaitement mort".

Dernière modification par Jean-Luc (27-11-2007 10:11:50)


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 27-11-2007 22:05:34

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: [C06] linéarité de la ligne de basse

Bonsoir Jean-Luc,

Merci pour vos explications. smile

Cordialement,

Jean-Luc,
session 2, cours 6

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB