• Index
  • Initiation
  • [C04] Les intervalles suraugmentés & surdiminués (Pages: 1)

#1 06-10-2008 17:06:07

HarmoChopin
Modérateur
Lieu: Saint Gratien
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 998
Site web

[C04] Les intervalles suraugmentés & surdiminués

Bonjour, Jean-Luc !

Je viens de faire ma rentrée à la Bill Evans Piano Academy en tant qu'élève. Premier cours de l'année : un cours d'harmonie ! smile Mon niveau est tellement bon que, l'heure suivante, je suis passé au niveau immédiatement supérieur, où nous avons révisé ensemble les accords de quatre sons. Mon professeur d'harmonie me dit ne pas connaître les intervalles suraugmentés & surdiminués. Il parvient à comprendre que cela existe en théorie, mais il pense que l'on ne s'en sert jamais. Je le crois sur parole lorsqu'il me dit qu'on ne les utilise pas en piano-jazz, mais lui-même aimerait avoir des exemples mélodiques et/ou harmoniques où la notation 5++, par exemple, serait présente. Auriez-vous des exemples connus en mémoire dont je pourrai lui montrer la partition ?


HarmoChopin
cycle Master - NIVEAU IV - Cours 56 - sonate en fa m de Beethoven

Hors ligne

 

#2 07-10-2008 09:59:07

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4262
Site web

Re: [C04] Les intervalles suraugmentés & surdiminués

On en trouvera peu dans la musique de Bach c'est vrai smile
en fait c'est surtout dans les musiques où le chromatisme est généralisé comme chez Wagner ou Richard Strauss qu'il est possible d'en rencontrer. Ces intervalles sont plus nombreux encore dans les pièces utilisant la polytonalité comme le montrent cet exemple tiré de "L'enfant et les sortilèges" de Ravel.

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img0053.jpg

Nous sommes  vers la fin de ce magnifique opéra de chambre. l'ensemble des animaux se plaint du comportement passé de l'enfant. le rossignol (première portée) chante un sol# alors qu'à l'orchestre est joué un réb dans l'accord tenu:  reb-sol#  est un quarte suraugmentée.

On trouvera d'autres intervalles de ce type dans cette pièce. Vous remarquerez d'ailleurs les nombreuses dissonances dans ce passage.

Ces intervalles sont moins fréquents en musique contemporaine car les compositeurs les évitent grâce à l'enharmonie (pour éviter sol# ici, on placerait un lab ici). cela dépend des systèmes d'écriture. personnellement je préfère utiliser ces intervalles lorsque la cohérence de la mélodie l'exige.

A noter que "L'enfant et les sortilèges " de Ravel est au programme de la formation smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 07-10-2008 12:27:51

HarmoChopin
Modérateur
Lieu: Saint Gratien
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 998
Site web

Re: [C04] Les intervalles suraugmentés & surdiminués

Jean-Luc a écrit:

Ces intervalles sont plus nombreux encore dans les pièces utilisant la polytonalité comme le montrent cet exemple tiré de "L'enfant et les sortilèges" de Ravel.

Merci à vous ! smile Et quelle coïncidence que vous ayez choisi Ravel ! En effet, notre prof d'harmonie nous a reçus juste avant le début du cours avec une pièce de ce compositeur... N'est-ce pas original pour une école qui a fondé sa méthode sur le jeu de Bill Evans ? wink


HarmoChopin
cycle Master - NIVEAU IV - Cours 56 - sonate en fa m de Beethoven

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB