• Index
  • Harmonie
  • [C18] - tonulation/modulation et altérations (Pages: 1)

#1 08-09-2009 10:28:44

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

[C18] - tonulation/modulation et altérations

Bonjour Jean-Luc,

En faisant la série b des exercices d'harmonie, je me suis posé des questions quand au positionnement adéquat des altérations lors d'un changement de tonalité.  Ces questions ont surgi en relisant votre correction de la série a. J'avais un enchaînement Si M (accord I)-La M (accord VII7a)

(Si-Fa#-Si-Ré#) - (Si-Fa-Sol-Si)

Et apparemment, j'avais omis le #devant le fa du second accord.

Prenons l'exemple suivant (accord initial en la mineur, tonulation/modulation par tierce)

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img0081.jpg

Ma question est la suivante : est-ce que chaque bloc d'accord d'une tonalité donnée fonctionne indépendamment des tonalités précédentes (seule l'armure fait foi) ou lors d'un changement d'accord, les altérations doivent être rétablies par rapport à ce qui précède ? Autrement dit, dans l'exemple illustré :

1) les bécarres devant le "ré" de l'accord Va en Sol m est-il nécessaire (on a un ré# sur la tonalité de Mi M précédente, mais par défaut, l'armure est vide)

2) Idem avec le Mi de l'accord V7a en tonalité de Si M :  si l'on omet le bécarre devant le mi, est-il considéré comme bémol (à cause du mi bémol de l'accord VIa en sol mineur) ou bécarre ?

3) question connexe : comment ne pas surcharger inutilement l'écriture, tout en respectant les armures des tonalités employées ?

J'espère que je suis assez clair.

Merci de votre aide et bonne journée.

jlbellier - cours 18

Hors ligne

 

#2 09-09-2009 09:01:28

Monus
Ancien élève
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 194

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Seule l'armature de départ compte, sinon tu peux faire un changement d'armature au début de chaque mesure, qui compte donc pour toutes les mesures qui suivent. Dans ton exemple, tu es en sol mineur donc 2 bémols et tu passent en si majeur, il te faut donc préciser en début de mesure: le si et le mi bécarre, le fa, le do, le sol, le ré et le la dièse; sinon autre possibilité, se dire que l'on est en la mineur donc aucun dièse, aucun bémol et les rajouter au fur et à mesure des besoins...
L'écriture est lourde mais ce n'est qu'un exercice de tonulation/modulation: dans la réalité, on a rarement des changements similaires à chaque mesure! wink


Niveau III, cours 44

Hors ligne

 

#3 09-09-2009 14:23:51

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Bonjour Monus,

Tout d'abord, merci pour vos explications.smile A vrai dire, j'avais initialement comme approche votre seconde proposition :

Monus a écrit:

sinon autre possibilité, se dire que l'on est en la mineur donc aucun dièse, aucun bémol et les rajouter au fur et à mesure des besoins...

J'étais donc parti sur la base d'une mesuree unique en La m, en rajoutant les altérations au besoin (comme nous le faisons déjà en mélodie).
Cela m'avait donc incité à omettre le # dans mon accord de La M (Si-Fa-Sol-Si), puisqu'il était déjà présent dans l'accord précédent, mais dans une tonalité différente. Le fait que Jean-Luc m'ait signalé l'absence du # m'a donc un peu perturbé, d'où mes questions.

Bonne fin de journée.

Hors ligne

 

#4 09-09-2009 16:20:49

Monus
Ancien élève
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 194

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

A priori, il faut résonner par mesure mais pour les cours, il est peut-être plus clair de mettre systématiquement les dièses/bémols à chaque accord pour être bien sûr...


Niveau III, cours 44

Hors ligne

 

#5 09-09-2009 22:07:27

HarmoChopin
Modérateur
Lieu: Saint Gratien
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 998
Site web

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Monus a écrit:

A priori, il faut résonner par mesure mais pour les cours, il est peut-être plus clair de mettre systématiquement les dièses/bémols à chaque accord pour être bien sûr...

Oui, tout à fait : en fait, je ne pense pas que, dans cet exercice, il soit demandé de dessiner des barres de mesure. Il est donc préférable d'indiquer les altérations à chaque fois. Et comme l'écrit Monus, il ne s'agit que d'un exercice ; dans la pratique, il est très pénible de devoir lire un changement d'armure toutes les deux ou quatre mesures, surtout que l'exécutant, bien souvent, n'a pas besoin de savoir qu'il passe de Mi M à Sol m : il lui suffit de savoir quelles notes il doit jouer ! smile


HarmoChopin
cycle Master - NIVEAU IV - Cours 56 - sonate en fa m de Beethoven

Hors ligne

 

#6 10-09-2009 08:00:17

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4262
Site web

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Dans une pièce musicale, l'armature a la clé vaut toute la pièce (sauf s'il y a une nouvelle armature).Les altérations accidentelles affectent la note dans cette mesure uniquement, ce qui est pratiquement et visuellement plus simple

Dans nos exercices, c'est différent car il n'y a pas de barre de mesure. Les traits de cadence n'en sont pas. Nous sommes donc contraints d'indiquer toutes les altérations. Le plus logique est en effet de considérer qu'il n'y a qu'une seule barre de mesure dans tout l'exercice et donc de les placer toutes.

Dans la pratique, je reste assez souple et lorsque je fais cette observation dans les corrections c'est surtout pour vérifier que l'élève a bien saisi ce principe.

Il vaut mieux placer le plus possible les # et les b et n'ajouter que si la note a été précédemment altérée aux accords précédents.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#7 10-09-2009 18:13:26

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Bonsoir à tous,

Merci beaucoup à tous les contributeurs de cette discussion. smile


Bonne soirée et à bientôt.

jlbellier
niveau I -session 2 - cours 18

Hors ligne

 

#8 02-02-2012 13:52:50

Thomas
Membre
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 164

Re: [C18] - tonulation/modulation et altérations

Jean-Luc a écrit:

Dans une pièce musicale, l'armature a la clé vaut toute la pièce (sauf s'il y a une nouvelle armature).Les altérations accidentelles affectent la note dans cette mesure uniquement, ce qui est pratiquement et visuellement plus simple

Dans nos exercices, c'est différent car il n'y a pas de barre de mesure. Les traits de cadence n'en sont pas. Nous sommes donc contraints d'indiquer toutes les altérations. Le plus logique est en effet de considérer qu'il n'y a qu'une seule barre de mesure dans tout l'exercice et donc de les placer toutes.

Dans ma "théorie de la musique" (Chailley-Challan) je lis : "une altération n'est valable que pour les notes du même nom situées à la même hauteur". Si j'applique ce principe dans les exercices du cours 18, je peux avoir un Sib au soprane, puis, plus loin (dans une autre tonalité), un Si naturel à la basse,. Les deux Si n'étant pas à la même hauteur, je ne suis pas dans l'obligation de noter le bécarre au Si de la basse. Personnellement, je préfère quand même mettre les altérations de précaution, quelle que soit la hauteur de la note, afin d'éviter les risques d'erreur.

D'où mes 2 questions :

1. Dans les exercices, doit-on gérer les altérations horizontalement (voix par voix) ou plus globalement (horizontalement et verticalement)

2. Au-delà des exercices de Polyphonies :  d'un point de vue "orthographe musicale",  un compositeur ou un copiste va t-il appliquer purement la théorie ou est-il libre de l'adapter en ajoutant quelquefois des altérations de précaution ?

Dernière modification par Thomas (02-02-2012 15:47:22)


Cours d'arrangement - Session 1

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB