#1 31-01-2010 11:21:04

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

accord final

Bonjour,

Voici une question qui me trotte dans la tête depuis quelque temps.

Jusque là, nous avons vu que l'accord final était toujours l'accord I en fondamental. La position 'F' est-elle règle intangible ou peut-elle être assouplie (par exemple, en finissant sur un accord Ia) ?
Qu'en est-il lorsque l'on harmonise un chant contemporain ?

Merci d'avance.

jlbellier
niveau II - cours 22

Hors ligne

 

#2 31-01-2010 14:01:44

HarmoChopin
Modérateur
Lieu: Saint Gratien
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 999
Site web

Re: accord final

jlbellier a écrit:

nous avons vu que l'accord final était toujours l'accord I en fondamental. La position 'F' est-elle règle intangible [...] ?

Oui ! wink

jlbellier a écrit:

Qu'en est-il lorsque l'on harmonise un chant contemporain ?

Qu'appelez-vous "chant contemporain" ? Pour ma part, en jazz, je ne termine jamais par Ia ; éventuellement, je termine par un autre degré, parfois même un degré qui n'a rien à voir avec la tonalité du morceau, par exemple bIII, mais toujours en F. smile


HarmoChopin
cycle Master - NIVEAU IV - Cours 56 - sonate en fa m de Beethoven

Hors ligne

 

#3 31-01-2010 14:54:59

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: accord final

Bonjour HarmoChopin,

Merci pour ces éléments de réponse. smile
En ce qui concerne les chants contemporains, j'avais en tête la variété (française par exemple).

jlbellier.

Hors ligne

 

#4 31-01-2010 19:45:50

HarmoChopin
Modérateur
Lieu: Saint Gratien
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 999
Site web

Re: accord final

jlbellier a écrit:

En ce qui concerne les chants contemporains, j'avais en tête la variété (française par exemple).

Je pense que les cadences finales sont très utilisées dans la chanson française actuelle. Georges Brassens utilisait la cadence parfaite extrêmement souvent et beaucoup d'artistes français se réclament de sa musique, alors...


HarmoChopin
cycle Master - NIVEAU IV - Cours 56 - sonate en fa m de Beethoven

Hors ligne

 

#5 01-02-2010 08:03:00

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4293
Site web

Re: accord final

Il faut situer ce que vous étudiez en cours d'écriture (mélodie, harmonie, schème et contrepoint). Ce langage est contemporain de celui de Bach. Si vous analysez une pièce de Bach, vous serez donc en terrain très familier. Nous abordons en effet les cours de composition avec ses pièces. Nous  suivrons en suite l'évolution du langage musical jusqu'à la musique du Xxème siècle. D'un point de vue écriture, nous ferons des choses très différentes (polytonalité, musique sérielle ou atonale...) de ce que vous apprenez en ce moment. A la fin de la formation, vous serez même très libres de ce point de vue. Mais il est essentiel de comprendre cette évolution  pour pouvoir faire vos choix en connaissance de cause.

L'harmonie de la musique actuelle est assez classique. Pour le jazz, elle correspond à celle du début du Xxme  et pour la chanson à celle du XiXème. Pour cette dernière, elle est souvent proche de celle de Chopin qui n'hésitait pas à employer les fausses cadences, les tierces monantes etc... mais avec une grande logique et dans un contexte particulier.

Je suis justement en train de voir cela de près pour les sessions d'applications smile et l'harmonie est relativement simple, souvent cadentielle en effet.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#6 01-02-2010 12:12:32

jlbellier
Ancien élève
Lieu: Courbevoie
Date d'inscription: 30-10-2007
Messages: 877

Re: accord final

Bonjour,

Merci pour cette réponse très complète. smile

A bientôt,

jlbellier.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB