#1 25-11-2011 13:08:30

aspegic1000
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

[c32] parallèlisme disjoint

Bonjour,

Dans son avant dernier message de ce post : http://www.polyphonies.eu/forum/viewtopic.php?id=967
Jean-Luc écrit :
"A propos du parallélisme disjoint:
A deux voix, la note de passage ne le supprime pas. Elle l'atténue un peu mais ce n'est pas suffisant et il reste perceptible. Donc, on l'évite.
Dans une polyphonie, plus complexe, à 3 voix ou 4 voix, il  est moins perceptible aux voix intermédiaires. On l'admet dans ces voix. A 4 voix, on est d'ailleurs souvent obligé de l'employer.
Il faut en retenir de cela que le parallélisme disjoint doit être la solution de dernier recours"

Super ! le parallélisme disjoint est donc possible à présent entre le ténor et la basse, ou l'alto et le soprano...
A fortiori,si une note de passage vient en plus l'atténuer un peu smile...

Par contre (moins super...), je m'interroge sur la dernière phrase de Jean-Luc :
Est-ce que la conduite de la voix à 2 notes contre 1, son aspect purement mélodique, peut en soi justifier l'emploi de cette "solution de dernier recours"? Et si c'est le cas, où se trouve la limite ?

Merci d'avance pour vos réponses éclairées.


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#2 28-11-2011 08:20:54

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4279
Site web

Re: [c32] parallèlisme disjoint

Il n'est pas possible de définir ces limites. En fait vous en serez juge vous même en réalisant les  exercices: certains sont plus coriaces que d'autres..


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 28-11-2011 09:00:16

aspegic1000
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c32] parallèlisme disjoint

Mais dans ces cas coriaces, la note de passage est "obligatoire" pour l'emploi du para. disjoint ? Peut-on considérer qu'une appogiature a le même effet d'atténuation (peut-être d'ailleurs que "l'effet appogiature" le masque d'autant...) ?
D'autre part, même lorsque cela n'est pas rendu absolument nécessaire par les contraintes de l'ex., peut-on se l'autoriser à seule fin d'améliorer la ligne mélodique (son ambitus, sa continuité...) ? Il y a peut-être ici une dinstinction à faire entre 3 et 4 voix, et leur degré de difficulté respectif...?


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#4 29-11-2011 07:45:25

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4279
Site web

Re: [c32] parallèlisme disjoint

L'appogiature est un message très expressif qui ne peut pas atténuer grand chose
Pour la question 2, je répondrai oui surtout aux voix intermédiaires et à 4 voix.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 29-11-2011 08:55:37

aspegic1000
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11-01-2011
Messages: 802
Site web

Re: [c32] parallèlisme disjoint

Ok, donc on l'évite pour l'instant.

Merci pour ces précisions.


TP niv 4 c 62

Hors ligne

 

#6 30-11-2011 07:26:52

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4279
Site web

Re: [c32] parallèlisme disjoint

A 3 voix, il vaut mieux l'éviter et à 4 voix, vous serez un peu plus libre. smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB