#1 14-10-2014 00:33:03

Didier
Ancien élève
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1492
Site web

premier et second renversement d'accord

Bonjour,

Voici une question que je me pose depuis quelques temps.

Lorsque j'ai débuté la guitare, l'harmonie consistait à apprendre des grilles d'accords en position fondamental ou de second renversement.
Ainsi le Do Majeur était joué avec une basse de Do en fondamental ou de Sol en second renversement mais jamais en premier renversement (avec la corde grave de Mi par exemple). La technique du picking consiste à alterner les basses suivant ces renversements (exemple Sol Do, Do Sol, en Do Majeur) Le second renversement pouvant arriver après le fondamental d'un autre accord. Mais ce qui est remarquable, c'est l'usage quasi inexistant du premier renversement.

L'harmonie classique telle qu'enseignée à Polyphonies, est tout autre, puisque le second renversement est peu utilisé alors que le premier renversement l'est majoritairement.

Connaissez-vous les raisons de cette différence entre l'usage du premier renversement en musique classique et du second renversement en musique "populaire" ou actuelle?

Remarque: Je mets volontairement de coté le jazz ou des musiques telles que le blues qui ont établi d'autres relations entre les basses et les accords.


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C51 - Choral varié BWV 766

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#2 14-10-2014 08:24:25

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4357
Site web

Re: premier et second renversement d'accord

La raison je ne la connais pas réellement mais on peut supposer que c'est par simplicité que les musiques populaires n'emploient que l'accord en fondamentale. Le second renversement est rarement employé sur le temps fort. La plupart du temps, il arrive après l'accord en fondamentale. Une autre raison peut être envisagée: elle concerne la ligne de basse. En écriture classique, on écrit une ligne réelle à la basse. Pour cela, tous les renversements ont un intérêt. En musique actuelle, la basse a pour fonction principale de donner la fondamentale de l'accord.Il n'y alors pas de ligne réelle. Heureusement, il y a de nombreuses exceptions en musiques actuelles et des compositeurs qui écrivent de vraies lignes de basse. smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB