#1 24-01-2017 18:55:43

fantasia
Membre
Date d'inscription: 03-03-2010
Messages: 72

[C38] Canon- exemple du cours

Bonjour,

En analysant l'exemple du cours, je me rend compte qu'il me reste des zones d'ombre...fondamentales.

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1316.png

1° Comment trouve-t-on l’harmonie IV ? sur quelle note faut-il se baser ?
2° L’harmonie de la noire pointée à la basse, se prolonge sur deux pulsations ?
3° Pourquoi un retard « R » ici ? et puis la quarte n’est pas résolue à la basse ?
4° Il s’agit bien d’un « Non-pivot au posé » ?

merci par avance.


Niveau III

Hors ligne

 

#2 25-01-2017 09:29:57

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3967
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

1- Ici vous avez trois choix avec la note do: les accords I, IV ou VI puisqu'il n'y a pas de note au posé et que fa, suivi d'un intervalle disjoint est une dissonance (5) résolue. On choisit librement mais le plus simple est de considérer que fa partie de l'accord.

2- en effet, l'harmonie IIa dure les deux pulsations ici. Si on avait choisi une harmonie VIb, le fa de la basse était un retard. Mais cela aurait été un choix moins logique.

3- L'accord est fa-la-do. Le ré présent dans la mélodie est dissonant: c'est donc un retard résolu sur do.

4- A deux voix, on ne parle plus de non-pivot au posé mais de dissonance au posé. C'est bien le cas ici au posé puisque mi ne fait pas partie de l'accord


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 25-01-2017 10:14:41

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1237
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Bonjour Jean-Luc et Fantasia,

3- Je vois plutôt un accord VI avec la-mi à la basse et ré-do au soprane. Donc la-do-mi, d'autant qu'il n'y a pas de fa sur cette pulsation.
Il y a bien le retard ré qui se résout sur do au soprane mais si on considère que mi est une dissonance qui se résout sur le fa de la mesure suivante, mi est alors une appoggiature.


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C46 - Polonaise en mi majeur BWV 817

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#4 26-01-2017 11:07:42

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3967
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

En effet, l'accord VI  convient parfaitement ici. Cette pulsation comporte plus de notes de cet accord que l'accord IV. Toutefois, il faut quand même garder à l'esprit la possibilité de disposer de plusieurs accords pour une pulsation.  Ainsi, si l'on doit ajouter une troisième ou une quatrième voix, on sait que l'on peut ajouter un mi pour obtenir un accord IV ou un fa pour un accord IVa.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 26-01-2017 12:25:18

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1237
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Tout à fait, VI ou IVa sont deux accords possibles. smile


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C46 - Polonaise en mi majeur BWV 817

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#6 26-01-2017 19:03:29

fantasia
Membre
Date d'inscription: 03-03-2010
Messages: 72

Re: [C38] Canon- exemple du cours

merci à tous les deux !

bonne soirée smile


Niveau III

Hors ligne

 

#7 03-08-2017 17:50:09

charmuzelle
Membre (BT)
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 746
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

charmuzelle a écrit:

Bonjour.

Concernant le point 1- , si l'accord est IV, alors FA à la basse n'est pas une appoggiature mais une consonance, n'est-ce pas ? J'ôte le "a" donc...

5) Je voudrais aussi savoir pourquoi on voit à trois endroits des " P x " en gris sur cet exemple, et s'il faut en tenir compte ou non.
Le premier fait partie de l'analyse mélodique du schème, OK. Mais les deux autres ? (mesures 4 à la basse et 5 au soprane) Ils sont là par erreur, non ?

6) Et aussi, je vois un gros parallélisme disjoint dans la coda : Sol-Ré   Sol(grave)-Si. C'est autorisé parce que c'est dans la coda ?

7) Mesure 4, le MI du soprane n'est pas dans l'harmonie. (Il forme une octave avec le MI note de passage à la basse). Pour moi c'est une appoggiature : j'ajoute "a".

8) Mesure 6 deuxième temps, il me semble que l'harmonie devrait être VI et non IVa, ou alors il faut indiquer MI comme appoggiature.

9)Mesure 7, je sens plus un V7 qu'un V avec FA appoggiature. Puisque cette septième se résout bien à la seconde en descendant...

Merci et à très vite pour mes autres questions sur ce cours.

Dernière modification par charmuzelle (03-08-2017 18:07:44)

Hors ligne

 

#8 04-08-2017 11:31:11

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3967
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

1: en effet, fa est une consonance
5: Seuls les premiers messages du schème initial sont les analyses mélodiques. Les autres sont effectivement présents par erreur.
6: Concernant le parallélisme disjoint, la dernière note au levé dans la mélodie est fa-mi, il y a donc un mouvement conjoint. Bien sûr, les  voix ne sont pas complémentaires en raison des mouvements disjoints dans les deux voix mais par contre, ce n'est pas gênant dans la coda.
7: Très juste pour l'appogiature
8) en effet, c'est l'un ou l'autre
9) on peut en effet considérer V7 ici


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#9 04-08-2017 12:53:27

charmuzelle
Membre (BT)
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 746
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Bonjour Jean-Luc

Merci pour vos réponses.

C'est ici que je vois un parallélisme disjoint, donc en cours de mesure,entre deux consonances :

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1418.jpg


Ce n'en est pas un ?

Bon week-end à tous.

Hors ligne

 

#10 09-08-2017 09:54:33

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3967
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Les deux voix ne sont pas très complémentaires mais on ne peut pas considérer qu'il y a un réel parallélisme disjoint. L'enchaînement d'un accord à l'autre s'effectue avant tout par les deux dernières notes de la pulsation: fa-mi dans la voix supérieure et sol-do à la basse.
Les deux voix ne sont pas très complémentaires mais nous sommes dans la coda cadence et là, on y est très libre.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#11 09-08-2017 11:45:10

charmuzelle
Membre (BT)
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 746
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Donc on ne peut pas avoir de parallélisme disjoint en cours de mesure ?? C'est valable aussi en contrepoint ?

Le parallélisme disjoint n'est à considérer qu'entre deux posés ?

Dernière modification par charmuzelle (09-08-2017 11:45:41)

Hors ligne

 

#12 24-08-2017 13:24:06

Didier
Modérateur
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1237
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Il me semble qu'on est ici dans le cas très spécifique de la coda où l'amplitude des notes est à souligner pour préparer la cadence.
Donc à ne pas utiliser tel quel en contrepoint.

Pour moi, il y a bien un parallélisme disjoint mais sur un saut d'octave à la basse (saut d'octave qui n'est pas permis en contrepoint)


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C46 - Polonaise en mi majeur BWV 817

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#13 06-09-2017 17:12:21

charmuzelle
Membre (BT)
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 746
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Bonjour et merci :-)

Sachant cela, je me suis permis de mettre quelque chose de semblable (ce que j'appellerais "un parallélisme disjoint en cours de mesure") dans la coda d'un de mes exercices :

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1426.jpg

Mais bof, cette coda pleine de successions de quartes (diminuée puis juste, puis augmentée puis juste) ne doit pas être  la meilleure solution pour conclure l'exercice. J'ai un peu de mal à voir ce qu'on peut faire ou non en coda, sans doute faudra-t-il étudier les codas des grands compositeurs pour trouver des idées.

Dernière modification par charmuzelle (13-09-2017 12:26:57)

Hors ligne

 

#14 08-09-2017 11:10:02

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 3967
Site web

Re: [C38] Canon- exemple du cours

Ce parallélisme au sein de la coda cadence peut convenir en effet..

Ce serait bien en effet de vous inspirer des grands compositeurs pour les codas. Quelques pièces de Bach suffiront (suites de danses par exemple). Il y a plusieurs codas-cadences par pièces.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB