#1 29-01-2018 19:20:59

Daponte
Membre
Date d'inscription: 15-02-2013
Messages: 126

A propos des préludes pour piano de Debussy (cf. C65 et C66)

Voici un lien vers un document intéressant sur les préludes pour piano de Debussy dont deux pièces (Voiles et Des Pas sur la Neige) servent de support aux cours 65 et 66.

https://www.mus.ulaval.ca/reem/REM_21_Preludes.pdf

Il s'agit d'un article que l'on trouve sur le site de l'Université Laval (Québec) et qui aborde les sujets suivants :
- L' écriture de Claude Debussy : la mélodie ''Debussyste'', la nouveauté de son langage harmonique, l'importance du timbre et du son, du rythme et du temps musical.
- Ce que développe chez l’interprète l’étude des préludes pour piano de Debussy : la palette sonore, l’interprétation de textures contrapuntiques et de rythmes complexes, l'utilisation simultanée des pédales.

Ces points sont illustrés par des exemples tirés de différents préludes.

Bonne lecture.
Pascal

Hors ligne

 

#2 01-02-2018 18:06:47

galgo
Membre (BT)
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 531

Re: A propos des préludes pour piano de Debussy (cf. C65 et C66)

Merci Pascal pour cette étude vraiment intéressante!

Pour les pianistes, mais pour nous Polyphoniens, Debussy est vraiment très important à comprendre ,   c'est une étape capitale dans la composition
Je vais l'approfondir , cela me sortira un peu des partitas ,  une bouffée d'air Debussyste  , malgré tout sans Bach,il n'aurait peut être pas pu réaliser cette révolution
C'est très sympa de partager ces articles
Merci! smile


C 52 Choral fugué de G Böhm

Hors ligne

 

#3 02-02-2018 10:30:35

Did
Membre (BT)
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 230
Site web

Re: A propos des préludes pour piano de Debussy (cf. C65 et C66)

Merci beaucoup pour ce partage, très instructif !
Dans un autre je registre (quoi que…), de viens de découvrir un mémoire portant sur le compositeur de musique de film américain Thomas Newman. Il porte bien évidemment sur sa carrière, sa bio, mais aussi sur son processus de composition. J’ai toujours été fasciné par son style dépouillé, mais « bougrement » efficace (je pense entre autres à des scores  tels que « Shawshank Redemption », « Meet with Joe Black », «  American Beauty »…).
Et je retrouve parfois dans cette musique un peu ce côté « sur-réaliste » de Debussy, qui évoque
immédiatement un climat particulier.
En voici le lien : https://issuu.com/schoenbergmusic/docs/ … 35b1434370


Niveau IV cours 65

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB