#1 15-02-2023 19:19:49

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 242

Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Chers ami(e)s,

ce titre est je l'avoue, destiné à attirer le chaland, mais la discussion n'en est pas moins très sérieuse. Comme d'autres peut-être parmi vous, je travaille dans un milieu fortement exposé à la technologie. Si ça n'est pas votre cas, vous en avez peut-être assez qu'on vous rebatte les oreilles avec ces histoires d'ordinateurs qui pourraient un jour créer de l'art, du vrai.

Et pourtant, nous y sommes presque. Si les IA génératives n'en sont pas encore tout à fait à crever l'écran en ce qui concerne la musique, c'est parce que contrairement à d'autres formes de données, le corpus n'est pas vraiment disponible sous une forme unifiée et facile à digérer, mais ces problèmes sont mineurs et seront très bientôt résolus.

Vous avez tous entendu parler de ChatGPT, qui représente de façon spectaculaire un point de bascule visible pour la génération de texte. Je m'en sers pour le travail tous les jours, et c'est absolument frappant de voir qu'avec mes quelques connaissances de base sur la programmation informatique, je suis capable de réaliser des choses qui m'auraient pris des semaines, voire qui m'auraient été impossible à atteindre. Il me suffit d'expliquer en termes clairs un problème, de suggérer des pistes pour les résoudre ou de citer un exemple fonctionnel similaire, et l'IA fait 90% du travail, il n'y a plus qu'à copier et coller.

Je suis à peu près certain que dans les 2 ans à 3 ans qui viennent (voire moins), nous allons voir la même chose pour la musique. Dans les faits, il suffira bientôt d'avoir un peu de vocabulaire et de culture musicale pour écrire de la musique. Exemple concret, j'écris un schème, puis je demande à l'IA de le développer en spécifiant le type d'imitation, de réaliser des variations.  Ou bien j'écris un thème simple et je demande à l'IA de créer X variations, à charge pour moi de choisir celle qui me plait le plus. Tout ceci n'est plus du tout de la science-fiction, mais notre futur très proche.

Je vous avoue que je me sens un peu déprimé en pensant à tout cela, car j'ai l'impression ces temps-ci que le travail colossal (n'ayons pas peur des mots) que nous fournissons pour avancer avec Polyphonie sera très bientôt obsolète. Je me demande si d'autres que moi ont déjà réfléchi à cette problématique . Qu'en pensez-vous ? Je suis sûr qu'il y a des contre-arguments, mais je n'en vois pas beaucoup, personnellement, puisqu'à mon niveau. on en est encore typiquement à appliquer des pratiques (je ne dis pas "règles" pour ne pas énerver Jean-Luc) presque mathématiques par nature, ce qui est bien sûr éminemment programmable.


Cours 56 - Sonate en fa mineur

Hors ligne

 

#2 16-02-2023 15:11:46

cybergolio
Membre
Date d'inscription: 04-02-2022
Messages: 58

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Je pense que effectivement tu as raison, une machine sera capable de trouver tous les cheminements de contrepoint d'un Chant Donné bien plus vite que nous en sommes capable, comme elle est en mesure de battre Kasparov aux échecs, mais s'est il arrêtait d'y jouer pour autant ?

La force qui nous attire vers la musique est avant tout émotionnelle, elle est faite de transgression des règles quand cela sert une émotion, et avant tout, l'étudier n'est il pas passionnant en soi ?

Je ne crois pas qu'un poète n'ait que faire d'un Chat GPT, un escroc peut être, mais pas un être cherchant à maîtriser la beauté de la langue et s'en délectant à toute occasion.

Ai je besoin de faire concurrence à Mozart ou à Bach ?
Aucunement, mon seul besoin est d'extraire de moi des sentiments que seule la musique peut retranscrire, et comme chanté un certain Georges BRASSENS, "Sans technique un don n'est rien qu'une sale manie"  et pour ma part l'effort consenti est proportionnel à la joie d'y parvenir grâce à ces techniques qui me  libèrent de barrières qui m'empêchaient d'avancer.

Alors pourquoi utiliser ces IA ?

De même je prends du plaisir à cuisiner et à manger  mes plats plutôt que ceux préparés par l’industrie pour les mêmes raisons.

Et pour finir j'ai coutume de dire que "tout ce que tu apprends personne ne te le prends". et j'ajouterai ici ; même pas la machine !

Hors ligne

 

#3 16-02-2023 18:19:17

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 242

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Je suis assez d'accord avec vous sur le fond, mais je crois que beaucoup d'entre nous ne saisissent pas tout à fait la mesure de cette révolution, car c'en est bien une. Je me trompe peut-être, mais votre propos me donne à penser que vous abordez ce parcours à la manière d'un hobby, ce qui est évidemment tout à fait respectable (c'est aussi mon cas, d'ailleurs), mais ceux d'entre nous qui ont pour but d'en faire leur travail auront peut-être une autre perspective. On peut déjà voir dans le domaine de l'illustration que certains commanditaires se tournent désormais vers Dall-E ou d'autres modèle pour leurs besoins commerciaux, et bien que les modèles soient encore à mon sens rudimentaires pour la musique, c'est un domaine de recherche qui est lui aussi exploité, et pour cause ! La musique à l'image coûte horriblement cher, du point de vue des gros acteurs américains (moi, personnellement, je pense que c'est payé au lance-pierre dans 90% des cas...).

Voici un outil qui fait parler de lui en ce moment, si vous voulez en juger par vous-même. https://www.beatoven.ai/

Et quand vous dites que le poète n'a que faire de ChatGPT, vous n'avez qu'à moitié raison, hélas. Si l'outil ne fait bien sûr pas tout le travail, il y a déjà beaucoup de littérature (sans jeu de mot) sur des expérimentations d'écriture où l'on donne un texte de base au modèle, puis on lui demande d'itérer, jusqu'à ce que le résultat soit de l'aveu même de l'écrivain meilleur que son meilleur essai. Et songez que ChatGPT n'est que le fruit d'une petite startup qui a certes levé des fonds, mais qui est en train de provoquer un raz-de-marée d'investissement chez tous les grands acteurs de la tech, c'est-à-dire que d'ici quelques mois, nous allons voir fleurir des modèles encore bien plus performants.

Donc, pour répondre à votre question (pourquoi utiliser ces IA), je pense qu'absolument tout le monde va utiliser ces outils, tout simplement parce qu'ils vont permettre d'obtenir des résultats bien supérieurs à tout ce qu'on pourrait entreprendre seul, et surtout bien plus rapidement, et même, sans avoir besoin d'éducation musicale au préalable (c'est d'ailleurs un point qui est mis en avant par les pionniers qui veulent commercialiser ces outils...!)

Je ne vais pas m'arrêter d'étudier pour autant, mais je ne peux pas m'empêcher de me penser que bientôt, décrire sera plus important qu'écrire, et je le regrette...


Cours 56 - Sonate en fa mineur

Hors ligne

 

#4 17-02-2023 12:43:38

cybergolio
Membre
Date d'inscription: 04-02-2022
Messages: 58

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Ces peurs sont légitimes, mais à 53 ans dont 37 ans dans le spectacle je me méfie plus que de la peste des effets d'annonces dystopiques, "le bug de l'an 2000" ou la "boite à rythme qui va remplacer les batteurs" et même si comme vous je compose à l'aide de sons d'orchestres samplés, je rêve de les entendre interprétés par de vraies personnes .

D'ailleurs Quand un enfant veut faire de la musique il rêve d'être batteur et non boite à rythme :-)

Je vois bien que depuis l’informatique la plupart des élèves font des "copier coller" de Wikipédia,  et c'est un début de débrouillardise qui les entraînera (j'espère) à étudier lorsqu'ils auront trouvé leur voie.

Bien sur je suis encore d'accord avec vous le métier va encore perdre des clients, les publicitaires sont déjà friands des "musiques au mètre" qui n'ont pour "avantage" que celui d'être libre de droit d'auteur...

Et pour travailler dans le spectacle vivant, rare sont les spectacles avec de vrais compositions  j'en consent.
Est ce que c'est triste ? oui !

Le DJ a prit le travail des musiciens dans les années 70
La machine à prit le travail des ouvriers depuis les années 50  sans qu'aucuns deux en soit indemnisés
L'IA prendra donc celui des classes moyennes.

C'est ainsi, un choix de société, comme les Supermarchés ont remplacé les marchés de producteurs locaux, les Darty et autres Fnacs les vendeurs de HIFI, et de photos, etc....
Et Amazon est en train de les remplacer tous.

Alors oui on peut craindre le pire mais ou nous situons nous tous individuellement (moi y compris) dans la responsabilité de ce changement ?

En attendant restons positifs nous avons encore la chance de pouvoir accéder à ces cours de qualités, et qui sais le monde de demain sera peut être fait d'une prise de conscience collective.
smile

Dernière modification par cybergolio (17-02-2023 12:44:41)

Hors ligne

 

#5 17-02-2023 14:55:26

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour,

Je me permets de me joindre à votre très intéressante discussion.
Pour ma part je me pose les mêmes questions concernant l’I.A.
Je me sens doublement concerné par ce sujet, déjà en tant que « citoyen lambda », mais aussi en tant que compositeur vivant de ma passion aujourd’hui…Et mes sentiments oscillent entre inquiétudes et confiance...
Je suis inquiet quand je vois un tableau issu d’une I.A. qui remporte un concours (tricherie), des textes qui peuvent effectivement sortir tout droit d’un processeur (roman, scénarii, essais…), la présentation à une rencontre « musique à l’image » d’un logiciel à I.A qui compose des oeuvres pianistiques…
Mais je me rassure (comme je peux;)) en me disant que, aussi abouties soient toutes ces créations, il n’en reste pas moins que le résultat est le fruit en quelques sortes du hasard. Quand bien même seront précisées des mots clefs, des idées, multipliées les « contraintes » pour orienter l’I.A, nous ne sommes pas maître de cette création, et de fait le résultat ne sera jamais le fruit d’une volonté d’un unique esprit. Et quid d’apporter à ce travail artificiel des modifications si c’est quelque chose que l’on ne maîtrise pas soi-même ?
L’I.A devrait rester un outil pour la création, mais pas en être l’auteur.
Je travaille depuis longtemps avec des collections de samples, outils qui je le reconnais m’ont permis de progresser dans la composition orchestrale (puis ensuite les cours de Jean-Luc pour l’écriture tout court;)). Aujourd’hui, dès que cela est possible, je travaille avec de vrais interprètes. Les progrès dans le réalisme de ces collections sont indéniables, mais une véritable interprétation reste unique, en terme de « vie » et de son, inaténiable (pour l’instant…) avec des samples ou des instruments modélisés.
Ce qui est à craindre c’est aussi l’éducation données dans tous ces domaines aux nouvelles générations. Si l’approche artistique n’est pas plus mise en avant, la demande de qualité s’amenuise. J’imagine ce que doit ressentir un réalisateur par exemple, lorsqu’il voit une personne visionner son film sur un Smartphone !
Sans jouer au vieux rabat-joie, j’ai le sentiment d’un nivellement par le bas, d’une uniformisation, et dans tout ce « climat » il est fort probable que l’I.A y trouve sa place…le « progrès » est inarrêtable, vaste sujet philosophique…
Bon finalement je me rend compte que je suis plus inquiet que confiant wink


Master validé

Hors ligne

 

#6 17-02-2023 16:24:00

cybergolio
Membre
Date d'inscription: 04-02-2022
Messages: 58

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Merci Didier de vous être joint à nous et à la vue de votre site, laissez moi vous dire que l'IA a encore un peu de boulot pour se mettre au niveau wink

N'hésitez pas à partager vos retours sur les Orchestres Virtuels, je pense pouvoir parler au nom de Surcouf également, nous sommes assez friand de tous les conseils qu'on pourrait recevoir en  la matière.

Bonne soirée à tous.

Hors ligne

 

#7 18-02-2023 08:41:54

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Merci de votre message, et que Toutatis vous entende...wink
Pas de problème, dispo pour toute info...


Master validé

Hors ligne

 

#8 19-02-2023 09:13:44

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 242

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Merci à vous deux pour vos commentaires, j'espérais en effet avoir des retours de personnes dont le métier a trait (de près ou de loin) à la musique, c'est très intéressant de savoir comment chacun aborde cette année 2023 qui a bien des égards sera sans doute un point de bascule pour l'IA en général.

Didier, je vous rassure, je n'ai "que" 42 ans, mais je me surprends tous les jours à me lamenter sur ce fameux nivellement par le bas que je constate aussi dans bien des domaines. Pour autant, je me rassure lorsque je me rends compte que mon garçon de 12 ans, à qui je n'ai pas imposé l'étude de la musique, mais qui a voulu faire du piano pour "faire comme papa" me fait des réflexions outrées sur la musique qu'il entend à l'école ou à la radio "grand public"...

À ce sujet j'aime beaucoup regarder les vidéos de Rick Beato qui fait des retours réguliers sur le top 10 de la musique actuelle avec son œil de producteur et de musicien. Nous sommes loin d'être les seuls "vieux croûtons" smile

https://www.youtube.com/watch?v=aumZekS … =RickBeato

Pour rebondir sur vos réflexions, je pense que pour des raisons évidentes la musique à l'image low cost est le premier objectif à atteindre pour l'IA appliquée à la musique, et qu'en effet, on risque de voir une dégradation certaine du niveau de qualité de la musique dans certaines productions multimédia. Probablement moins dans les productions AA et AAA à moyen termes, cependant. Par contre, si comme moi vous détestiez déjà la publicité en général, ça ne va pas s'améliorer...! L'outil Beatoven dont je partageai le lien dans mon premier post est tout à fait dirigé vers ce type de format.


Cours 56 - Sonate en fa mineur

Hors ligne

 

#9 21-02-2023 11:10:29

Nadège
Membre (BT)
Date d'inscription: 19-05-2020
Messages: 28

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour à toutes et tous,

Je suis bien d'accord avec vous. J'ajoute trois grains de sel :

Sur les limites de ChatGPT, un article intéressant : https://theconversation.com/ce-que-je-r … nie-199315
J'en conclus personnellement que ChatGPT est très bien pour recycler des idées, mais pas pour en créer. Et qu'il montre vite ses limites !

J'ai souvenir, il y a au moins une dizaine d'année, d'un logiciel qui "faisait" des lignes de basse. Il paraît que c'était bluffant ; ce sont des pros qui le disaient. Mais bon, au moment de jouer, à l'instant des interactions humaines et musicales, bah, ça n'aide pas beaucoup, c'est nous qui sommes là, en chair et en os, avec toutes notre écoute, nos émotions, nos doutes, nos convictions, nos fragilités... qui nourrissent notre musique.

Xenakis, Grisey et d'autres utilisaient des outils techniques et technologiques, mais ils insistaient tous deux, et ce ne sont pas les seuls, sur le choix que fait l'oreille humaine parmi la masse de ce qui est produit par les machines ou les maths. Qu'est-ce qui nous semble intéressant, à un moment donné, musicalement ? Et pourquoi ?  Un zeste de poésie, une résonance avec la société qui nous entoure, ... des choses que seuls des vivants peuvent ressentir.


C54

Hors ligne

 

#10 21-02-2023 19:31:20

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Surcouf a écrit:

À ce sujet j'aime beaucoup regarder les vidéos de Rick Beato qui fait des retours réguliers sur le top 10 de la musique actuelle avec son œil de producteur et de musicien. Nous sommes loin d'être les seuls "vieux cons" smile

https://www.youtube.com/watch?v=aumZekS … =RickBeato

.

Merci pour le lien.
Effectivement, l'espoir reste permis wink


Master validé

Hors ligne

 

#11 21-02-2023 20:37:32

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 242

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Did a écrit:

Effectivement, l'espoir reste permis wink

Content que ça vous plaise ! Ce type est assez passionnant à suivre dans le sens où il s'intéresse à toutes les musiques, de John Dowland jusqu'au dernier Adele, et ses analyses et commentaires sont souvent très intéressants car abordés sous l'angle de l'harmonie, des modes, etc. Tout cela n'a bien sûr pas la rigueur de ce que nous étudions ici, mais on y apprend néanmoins bien des choses.

Merci aussi à Nadège pour avoir apporté un peu de contre-arguments dans la discussion. Je pense que plus ou moins consciemment, j'ai aussi voulu ouvrir cette discussion pour qu'on se rassure les uns les autres smile Cette histoire de résonance avec la société qui nous entoure à un moment T que l'artiste peut saisir d'une fulgurance, c'est fort bien dit, et il est vrai que ça m'a donné à réfléchir. Je pense qu'en effet nous sommes encore loin de voir un robot réaliser cela, ce qui, de fait, m'apaise quelque peu...


Cours 56 - Sonate en fa mineur

Hors ligne

 

#12 22-02-2023 07:13:28

cybergolio
Membre
Date d'inscription: 04-02-2022
Messages: 58

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Une revue de Idriss Aberkane sur l'IA https://www.youtube.com/watch?v=NhNP4zRNVdA sortie il y a 2 jours.

Hors ligne

 

#13 22-02-2023 10:25:33

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Merci pour ce lien très intéressant.
Les arguments avancés dans ce film se défendent. En revanche, lorsqu’il dit que l’IA peut apporter en quelques sortes une  idée de départ, que l’on va ensuite modeler à sa façon, j’ai de gros doutes…Je pense que petit à petit on sombrera dans la facilité (économie d’effort, financière…) et on laissera toute latitude à l’IA qui réalisera la création de A à Z.
Et je suis convaincu que dans un avenir proche l’IA sera capable de créations fantastiques (elle l'est déjà d'ailleurs), mais de fait ne deviendrons-nous pas nous même incapables de créer quoique ce soit ?
Il y a eu la révolution industrielle et les progrès techniques ont entraîné la disparition de nombreux métiers manuels, et souvent pour le bien de l’homme…
Mais est-ce le bien de l’homme que de « l’affranchir » de toute créations ? (vous avez 4 heures…wink)
Si nous peignons, composons, sculptons, c’est avant tout, généralement par passion, plaisir, pas par obligation…


Master validé

Hors ligne

 

#14 22-02-2023 16:39:06

galgo
Ancien élève
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 852

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour à vous

J'ai lu attentivement vos commentaires .
Je  découvre un doute ,sérieux doute  quant à l'utilité de composer avec son crayon et sa gomme
Je ne parlerai pas de ce que je ne connais pas cad ces nouvelles technologies mais je ressens une grande inquiétude et je la comprends .Ira t'elle jusqu'à une perte de confiance en ce qui est l'essence de l'art?
J'ai commencé ma formation musicale au début des années 60  ,nous parlons donc d'une autre époque..quoique.
Pas de doute,à ce moment là, il y avait des instruments et des vinyls  j'écoutais le 2 è concerto de Rachmaninoff "en boucle"  je n'avais que celui là. J'ai choisi un parcours instrumental,le piano  et tout ce qui pouvait m'aider à comprendre ce que je jouais.
A travers tout mon parcours musical j'ai ressenti,joué,créé  ,développé ma sensibilité ,tout cela sans système informatique.
Si le monde bascule dans une technologie à en perdre la tête, gardons notre nature à l'état brut  sinon qu'en sera t'il de notre sensibilité?
J'admets la difficulté de gagner sa vie  pour un compositeur professionnel et ce n'est pas simple . La vie est un éternel recommencement ,un cycle perpétuel et nous devons garder notre qualité  d'analyse  ,de discernement  ,trouver le chemin qui ne nous éloigne pas de l'art dans son sens le plus fondamental,   J'ai toujours défendu bec et ongles la musique à l'état pur,pas de synthés etc... des logiciels de création musicale  bien décevants.   
C'est plus simple de taper sur des boutons que de s'arracher les cheveux en faisant ses exercices de Polyphonies  c'est plus facile aussi de créer des peintures ,des schémas  sur un ordinateur  des sculptures en 3 D ou 4  que de peindre suivant sa sensibilité et ses rêves.Nous sommes des artistes,pas des techniciens   cad que la technologie doit rester inférieure à l'homme sinon ce dernier se fera  détruire par ce qu'il a inventé   .Vous cherchiez du "contre" en voici
Ne perdez pas confiance dans votre propre nature , avant d'écrire,il faut analyser,comprendre ,ressentir   
Même pour gagner sa croûte il faut garder une tête d'artiste  alors,à vos travaux avec votre crayon et votre gomme

PS  il y a 1 an d'ici j'ai douté de l'utilité des cours en écoutant la 10 è symphonie de Beethoven  ,Beethoven voulait écrire une 10 è symphonie,alors Barry Cooper l' a fait ,10 ans pour assembler des thèmes etc.. pour bluffer l'assemblée  .Les médias en ont profité pour souligner l'inutilité des compositeurs.... là j'ai mis un peu de temps à réagir  mais non !

https://www.youtube.com/watch?v=cKoE1f7evDA

Hors ligne

 

#15 22-02-2023 20:18:19

cybergolio
Membre
Date d'inscription: 04-02-2022
Messages: 58

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Je crois que nous sommes à peu près tous d'accord à préférer nos crayons et nos gommes aux 0 et1 de l'IA smile

Dans le reportage il est dit à la manière de Tintin, d'untel ou d'un autre.

Ceci démontre à mon sens que la limitation de la programmation est bien celle de copier et non de créer.

Attention je vais dire du mal, il suffit de regarder l'affluence de films américains pour se rendre compte que le "vrai cinéma" est noyé dans une orgie de film tournant sur 5 ,6 scénarios,  et pas besoin d'IA pour en être déjà au résultat attendu.

Mais cependant, chaque fois qu'un metteur en scène ou un réalisateur nous surprend, nous touche, nous offre une histoire neuve et fraîche, là place de l'art reprend ses droits.
Idem pour la littérature, la peinture, le théâtre, etc.... et je ne parlerai pas de la musique car là je risquerais de devenir grossier ... smile

Bref toujours sensible au rêves d'enfants, à la beauté de la nature et au chant de la vie, je l'affirme bien haut : " IA ; même pas peur".

Hors ligne

 

#16 23-02-2023 10:45:27

galgo
Ancien élève
Date d'inscription: 14-02-2014
Messages: 852

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Pour ceux qui ne l'ont pas encore lu,un article intéressant  dans ce débat

https://www.resmusica.com/2021/04/07/li … -pompidou/

"Signe des temps, dans Je ne suis qu’une voix (2020) du compositeur chilien et espagnol Francisco Alvarado (né en 1984), l’humanité semble s’excuser de régner encore"

Hors ligne

 

#17 14-03-2023 15:13:42

florenta_83
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 40

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

rien ne remplacera l'esprit créatif de l'être humain, un bon crayon, une gomme et des partitions posé sur un piano rien de tel que pour se plonger dans l'univers de la création et de la composition
de mon point de vue, je considère les technologies comme des outils que ce soit logiciels ou matériels, le meilleur exemple est celui des librairies sonores, elles ont certes évolué depuis les toutes premières, mais elles ne remplaceront jamais un orchestre et son chef d'orchestre, ne serait que sur l'interprétation, le jeu et à ma connaissance il n'existe aucune librairie d'imitation de corde qui possède la notion sul G par exemple

Certe l'IA commence à devenir de plus en plus performante mais c'est tout

Hors ligne

 

#18 15-03-2023 11:39:12

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

florenta_83 a écrit:

il n'existe aucune librairie d'imitation de corde qui possède la notion sul G par exemple

...si, chez "Spitfire" (entre autres peut-être...), il y a des programmes "Sul G" wink


Master validé

Hors ligne

 

#19 15-03-2023 13:19:20

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 242

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

florenta_83 a écrit:

rien ne remplacera l'esprit créatif de l'être humain, un bon crayon, une gomme et des partitions posé sur un piano rien de tel que pour se plonger dans l'univers de la création et de la composition
de mon point de vue, je considère les technologies comme des outils que ce soit logiciels ou matériels, le meilleur exemple est celui des librairies sonores, elles ont certes évolué depuis les toutes premières, mais elles ne remplaceront jamais un orchestre et son chef d'orchestre, ne serait que sur l'interprétation, le jeu et à ma connaissance il n'existe aucune librairie d'imitation de corde qui possède la notion sul G par exemple

Certe l'IA commence à devenir de plus en plus performante mais c'est tout

J'aimerais être aussi confiant que vous, mais étant exposé aux évolutions récentes dans mon travail, je pense que votre propos est un peu trop catégorique, hélas. Un exemple assez marquant pour illustrer le "saut quantique" que nous sommes en train de vivre : dans le domaine du doublage, des entreprises de premier plan (que je ne nommerai pas pour cause de NDA) travaillent déjà sans acteur - les doublages sont réalisés avec de l'IA. C'était complètement inimaginable il y a seulement 2 ans de penser qu'un acteur de premier plan dans le domaine ferait cela, mais c'est bien le cas. Nous ne parlons pas d'expérimentation mais de productions destinées au très grand public.


Cours 56 - Sonate en fa mineur

Hors ligne

 

#20 07-07-2023 12:58:21

oll67
Membre
Date d'inscription: 15-10-2022
Messages: 12

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour à tous, l'heure est au débat sur les Intelligences Artificielles, aucun secteur n'y échappe !

Mon avis rejoint celui de cybergolio, le pouvoir des AI est "bluffant", au sens littéral du terme et profite d'un effet d'annonce spectaculaire, phénomène systématiquement associé à l'innovation.

Les IA ne sont que des outils et la question qu'on se pose est finalement la suivante : l'outil va-t-il tuer l'homme ?

À priori non, l'histoire nous montre qu'au sein de notre espèce, le savoir et la technique se développent conjointement.
L'économie de travail liée aux outils qu'on fabrique nous permet de mieux allouer notre intellect et de l'affecter à de nouvelles tâches comme la recherche par exemple (un peu comme l'UC d'un ordinateur quand on fait Ctrl+Alt+Suppr smile).

C'est la capacité d'adaptation qui a toujours permis à notre espèce de survivre, il faut trouver dans la révolution des IA la force de se surpasser.

De manière plus terre à terre, il est vrai que ces avancées technologiques dans le secteur musical qui permettent la création d'œuvres en quelques secondes peuvent décourager le compositeur qui lui,  passe des heures à peaufiner son travail.

Le piège c'est de se comparer à la machine, se réduire à sa dimension productiviste, à son rationalisme économique.
À ce jeu là, la machine gagnera toujours (Le film Matrix traite bien de ce sujet).
L'intérêt de l'Homme, c'est de s'exalter en tant qu'être humain, pas en tant que machine.
Composer, créer nous donne un sentiment d'accomplissement, partager la musique avec nos semblables renforce notre appartenance à la communauté, c'est là que se situe la nourriture de l'âme, pas dans une compétition ridicule avec la machine qui risque tout au plus de nous asservir en esclavage.

Le compositeur bénévole est parfois plus heureux que celui qui vend sa musique, c'est à chacun de savoir où se situe son intérêt.

Beaucoup d'entreprises (notamment le cinéma) feront désormais appel aux IA car ça sera probablement moins cher.
Je pense aussi que beaucoup d'autres entreprises garderont foi dans le social, préféreront l'humanisme à l'intensité capitalistique et ne se laisseront pas duper par la qualité "générique" des oeuvres produites par la machine.

Bonnes vacances !

Dernière modification par oll67 (09-07-2023 16:42:00)

Hors ligne

 

#21 13-07-2023 16:01:09

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour à tous,

oll67 a écrit:

Beaucoup d'entreprises (notamment le cinéma) feront désormais appel aux IA car ça sera probablement moins cher.
Je pense aussi que beaucoup d'autres entreprises garderont foi dans le social, préféreront l'humanisme à l'intensité capitalistique et ne se laisseront pas duper par la qualité "générique" des oeuvres produites par la machine.

Le problème (de mon point vue peut-être trop pessimiste), c'est qu'un pan de l'industrie entier du secteur audiovisuel va en souffrir (scénaristes, doubleurs, compositeurs...), et comme on ne vit pas d'amour et d'eau fraîche, le "réservoir de talents" va s'étioler, et ces fameuses entreprises qui garderont la foi n'auront peut-être  plus vraiment accès à des personnes engagées à 100% dans leur activité artistique. Ne resteront plus que des gens qui feront cela en dilettante, à l'exception de quelques uns...


Master validé

Hors ligne

 

#22 14-07-2023 17:05:11

oll67
Membre
Date d'inscription: 15-10-2022
Messages: 12

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Il est vrai que la révolution des IA va modifier la structure du marché de la musique qui jusqu'alors bénéficiait d'un effet de niche. 

Pour autant, il ne faut pas être trop pessimiste :

- Les IA "clé en main" qui permettent à des personnes non-initiées de créer de la musique reposent sur des algorithmes et des règles rigides. La musique produite est nécessairement "standardisée", de qualité générique.
La demande sera sensible à cette évolution de marché et se mettra en quête de produits différenciés.

- En ce qui concerne les IA d'assistance à la composition, il faudra toujours des professionnels pour les comprendre, les régler et en tirer le meilleur profit.

- Mis à part quelques coups de bluff organisés par des professionnels de la musique qui font la promotion de leur IA, la musique produite artificiellement est en général sans âme et la plupart des oreilles s'en rendent compte.
On la retrouve la plupart du temps en accompagnement de podcast, de jeux-vidéos, dans les ascenseurs, les publicités, etc...

Je crois aussi que la plupart des personnes qui se destinent à l'art, à la composition musicale n'aspirent pas à cette logique de l'offre et de la demande (bien qu'elles s'y retrouvent fatalement confrontées un jour ou l'autre).
Les vocations resteront nombreuses.

Remarquez, je suis dans l'âge où on est optimiste. À prendre en compte dans l'analyse... cool

Dernière modification par oll67 (15-07-2023 12:10:21)

Hors ligne

 

#23 14-07-2023 19:00:04

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 302
Site web

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

smile De toute façon, on a pas le choix, la marche du "progrès" est inexorable wink


Master validé

Hors ligne

 

#24 22-07-2023 14:45:24

Yve 50
Nouveau membre
Date d'inscription: 27-11-2020
Messages: 4

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Bonjour,
Puisque l'IA est abordé dans la création, comment voyez-vous l'évolution de l'enseignement musical avec l'IA.
Si certains utilisent les outils numérique dans leur activité d'enseignant.
Merci de vos retours.

Hors ligne

 

#25 22-07-2023 21:14:27

oll67
Membre
Date d'inscription: 15-10-2022
Messages: 12

Re: Pourquoi apprendre à composer à l'ère de l'intelligence artificielle?

Il est évident que l'enseignement n'échappera pas à la révolution des IA.
Cela permettra un gain de temps aux professeurs qui pourront alors améliorer leur action pédagogique (au sens large) et s'intéresser davantage aux étudiants.
(D'aucuns diront même avec un léger sarcasme "Vivement un casque qui mette automatiquement des claques aux mauvais étudiants !" lol)

Du reste il ne faut pas surestimer la révolution des IA qui correspond grosso modo à de l'automatisation de tâches, un processus qui existe depuis longtemps déjà (correction orthographique, correction harmonie / contrepoint sur certains logiciels, etc...).
Comme tout système automatisé, il faut cependant assurer une supervision et un contrôle permanent pour éviter les dysfonctionnements.

Ça me fait penser, j'ai récemment vu un reportage sur les courses de dromadaires au Qatar. On équipe les bêtes de jockeys électroniques qui font tournoyer la cravache en l'air et frappent de temps à autre...
J'y ai vu un mauvais présage pour les étudiants de demain...lol

Dernière modification par oll67 (23-07-2023 18:19:20)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.