#1 08-01-2016 16:58:36

olicha
Membre (BT)
Date d'inscription: 24-07-2013
Messages: 218

[C57] écriture d'une gamme chromatique

Bonjour,
Je n'étais pas très sûr du bon endroit pour poser ma question car, même si elle me vient au cours 57, elle relève plus du solfège en général.
Dans le passage suivant, j'ai indiqué que le Fa# de la basse était un chromatisme et que, selon les règles de Polyphonies, il aurait dû être écrit Solb pour se résoudre sur une note de nom différent.
http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1007.png
Jean-Luc m'a confirmé que "Beethoven emploie le chromatisme d'une manière plus intuitive".

Mais en fait, la façon dont Beethoven écrit ce chromatisme est celle qu'on m'a enseignée en solfège: écrire un Solb à la place de ce Fa# m'aurait coûté cher lors des examen de théorie musicale.
Dans une gamme chromatique descendante de Do (majeur ou mineur), je ne devais utiliser que des bémols sauf pour le Sol que je devais faire suivre d'un Fa# avant le Fa bécarre.
En montant, nous devions indiquer des dièses partout sauf pour le La qu'on faisait suivre d'un Sib (en majeur comme en mineur). Pour celui-la, j'ai toujours considéré que c'était un reste de la sous-tonique. Mais pour le IVe degré augmenté en descendant, je n'ai jamais compris d'où ça sortait.

Alors, même si cela ne correspond pas aux règles plus simples et plus logiques de Polyphonies, je me demandais si quelqu'un connaissait l'origine de cette exception dans la gamme chromatique descendante "académique".

Hors ligne

 

#2 08-01-2016 18:51:01

Didier
Ancien élève
Lieu: Goven
Date d'inscription: 19-11-2013
Messages: 1492
Site web

Re: [C57] écriture d'une gamme chromatique

Bonjour Olivier,

J'ose avancer quelles remarques personnelles mais sans garantie, cela n'engage que moi smile
Peut-être que ce choix du fa# plutôt que du solb correspond à une réelle sonorité de l'époque ou le tempérament n'était pas (encore) égal comme il l'est maintenant. Donc fa# devait être plus aiguë d'un comma que solb.
Autre point, les 3 bémols à la clé et le Si bécarre de la deuxième mesure me semblent indiquer une tonalité de Do mineur, ce qui pourrait aussi vouloir dire que Fa# est une sensibilisation de la dominante Sol.

Maintenant avec le tempérament égal, la simplification rationnelle du chromatisme est tout à fait justifiée.

Mais attendons l'avis éclairé de Jean-Luc.


Didier
Cycle court PRO - Terminé
Niveau III - C51 - Choral varié BWV 766

Chant populaire et chant classique? C'est simple: tout ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre! Mais c'est ça qui est intéressant .... ( Marthe Vassallo )

Hors ligne

 

#3 11-01-2016 10:26:33

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4428
Site web

Re: [C57] écriture d'une gamme chromatique

La logique de ce que l'on vous a enseigné sur ces deux altérations fa# et sib est difficilement compréhensible. Il faudrait savoir précisément sur quoi repose cette théorie.

Pour Beethoven, le choix du fa# plutôt que celui de solb  n'est pas étonnant. C'est en effet la solution qui semble la plus simple à première vue. On est en do mineur, un fa# suggère un ton voisin de sol mineur tandis qu'un sol bémol appartient une tonalité plus éloignée : sibm ou ou rébM. Intuitivement, il choisit fa# plutôt que solb.

Si l'on fait un peu de musicologie et que l'on analyse les polyphonies du Xvème siècle par exemple où les premières altérations viennent enrichir le langage musical, on constate que celles-ci reposent sur le principe de la sensibilisation: sib>la, fa#>sol, mib>ré, do#>ré... Cette attirance d'une note vers sa seconde mineure est très importante dès les premiers temps de l'écriture musicale, mais aussi pour toute la musique tonale et bien au-delà puisque Schoenberg lui même est parti de ce principe de la sensibilisation pour concevoir ses théories sur la musique atonale.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#4 12-01-2016 16:28:45

olicha
Membre (BT)
Date d'inscription: 24-07-2013
Messages: 218

Re: [C57] écriture d'une gamme chromatique

J'ai fouillé dans mes archives. Je n'ai pas retrouvé mon Dandelot qui m'avait fait toute ma scolarité (il a dû participer à celle de mes enfants et s'y perdre), mais je suis tombé sur la grammaire musicale de René Alix qu'on nous avait demandé d'acquérir en supérieur.
D'abord j'ai dit une ânerie quand j'ai indiqué majeur et mineur. C'est La mineur qui passe par les mêmes notes que Do Majeur et non Do mineur, ce qui est bien dans la logique d'un changement de mode, qui se "contente" de changer les points d'appui sur une même série de notes.
Ensuite, il n'y a pas de justification, juste une remarque sur la référence de chaque note chromatique à un ton voisin.
Ca marche bien pour la gamme chromatique ascendante où toutes les altérations se retrouvent effectivement (pour Do Majeur) en Lam, SolM, Mim, FaM ou Rém (d'où le Sib plutôt que La#) mais je ne vois pas le rapport avec la gamme descendante.
Cependant, partant de cette remarque, on peut supposer qu'on veut souligner les deux notes qui permettent la modulation aux tons immédiatement voisins (SolM et FaM pour DoM) en gardant Fa# et Sib en montant comme en descendant.

On parle de "sensibilisation" même en descendant? C'est vrai que "septiémisation" sonne mal.

Dernière modification par olicha (12-01-2016 16:29:08)

Hors ligne

 

#5 13-01-2016 09:17:52

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4428
Site web

Re: [C57] écriture d'une gamme chromatique

Je suis toujours aussi perplexe quant au choix de ces altérations smile

Il faut prendre le terme "sensibilisation" dans le sens d'une attirance comme l'est la sensible dans la relation sensible-tonique. On retrouve cette même attirance sous dominante-médiante dans le mode majeur par exemple. Elle est essentielle aussi lors des tonulations/modulations.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB