Le blog de Polyphonies, école à distance d’écriture musicale et de composition.

Jean-Luc KUCZYNSKI

Jean-Luc KUCZYNSKI est compositeur et professeur de composition musicale depuis 1988 aux ACM et depuis 1999 à l’école d’écriture et de composition Polyphonies.
Chiffrages et notation des accords (I). Les chiffrages américains
Toute musique basée sur la tonalité et les modes, qu’elle soit classique, jazz, chanson ou autre dispose des même sept accords. Leur structure est relativement simple et strictement identique dans toutes les musiques. Toutefois, leurs chiffrages ou leurs notations différent et peuvent sembler parfois d’un abord complexe. Dans cette petite mise point, nous nous intéresserons d’abord aux chiffrages américains, utilisés en jazz et en musique de variété puis au prochain article, au chiffrage classique de la basse continue.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 20 mars 2013 • 109842 lectures
Introduction à l’analyse : la forme musicale (III)
Avec ce troisième article, nous pénétrons enfin pleinement dans l’analyse musicale. L’harmonie que nous avons abordé dans les deux articles précédents en fait partie mais n’est qu’un élément de cette recherche. Nous allons donc aborder maintenant l’étude de la forme musicale, à savoir comment ce thème de dix huit mesures, extrait du premier mouvement de la sonate K331 pour piano de Mozart, a été élaboré.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 15 octobre 2015 • 32725 lectures
Chiffrages et notation des accords (II). Basse continue et basse chiffrée
Après avoir abordé les chiffrages américains, nous abordons un autre système de notation des accords également destiné aux instrumentistes : la basse continue qui est devenue la basse chiffrée. Il est intéressant de comprendre son principe car cette technique d’écriture a généré le chiffrage qui a cours dans les traités d’harmonie classique.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 7 août 2013 • 38508 lectures
Introduction à l’analyse de l’harmonie (I)
Nos élèves parvenus en cours de composition analysent régulièrement des pièces musicales. Cette présentation est donc plutôt destinée à leurs cadets qui suivent les cours d’écriture musicale. Ceux-ci pourront mieux percevoir l’usage fait de l’harmonie dans les cours de composition musicale. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 15 octobre 2015 • 20217 lectures
Lire une partition d’orchestre
Suivre la musique sur une partition d’orchestre est plus aisé qu’on ne peut le supposer si l’on n’a pas consulté ce type d’ouvrage sans en avoir tenté l’expérience. Toutefois, il importe de connaître certaines conventions de présentation qui régissent l’écriture d’une telle partition.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 5 septembre 2007 • 49335 lectures
Cadences en composition : Demi-cadence ou cadence imparfaite ?
Q : Je connais pour ma part le repos sur la dominante sous le nom de "demi-cadence" et non "cadence imparfaite". La cadence imparfaite est pour moi une cadence V-I dans laquelle un des 2 accords est sous forme de renversement. Y a-t’il une raison particulière à cette différence de terminologie ? lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 6 février 2010 • 14545 lectures
Enseignement de l’harmonie : marche harmonique, sixte napolitaine, accords altérés et accords de neuvième.
Lors de mes études d’harmonie en France et en Allemagne, il a été fait mention de sujets que vous ne semblez pas aborder en harmonie. Je veux parler entre autres des marches harmoniques, des sixtes altérées comme la sixte napolitaine ou bien des accords de 9èmes. Tous ces éléments étaient considérés comme importants - ou du moins inhérents à l’étude de l’harmonie, allons nous les étudier durant notre formation ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 9 juin 2006 • 17429 lectures
Improvisation et composition musicale (I)
Un ami musicien de jazz m’affirme que la musique classique n’existerait pas sans l’écriture au contraire du jazz qui est une musique improvisée. Cela me semble exagéré car il doit y avoir probablement des relations entre l’écriture et l’improvisation ? Qu’en pensez vous ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 5 avril 2006 • 9792 lectures
Le schème, élément de développement en composition musicale (II)
Poursuivons notre présentation des techniques de développement que permet le schème en composition musicale. Après Bach et Mozart, j’ai choisi quelques exemples dans des œuvres de trois autres compositeurs illustres : Beethoven, Brahms et Britten. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 17 août 2016 • 10930 lectures
Sixte napolitaine et fausse cadence
"Dans le cours 49, vous indiquez au sujet de l’accord II minoré, dit de "sixte napolitaine", qu’il s’enchaîne très souvent à l’accord V, et parfois à l’accord I. On peut donc en déduire que l’enchaînement II minoré-I n’est pas une fausse cadence ?"
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 22 juin 2013 • 10350 lectures
Cadences : état fondamental / renversements
"Lorsque nous avions abordé les accords secondaires en majeur à l’état fondamental, vous nous aviez indiqué qu’il ne fallait pas utiliser les enchainements VI-I et II-I, qui sont de fausses cadences (avec en plus une tierce montante pour le VI-I). A-t-on de telles contraintes avec les accords en premier renversement ? Très exactement, peut-on employer l’enchaînement VIa-I, qui ne génère pas de tierce montante (les basses étant à l’unisson) ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 5 novembre 2008 • 5631 lectures
Réaliser ses travaux d’écriture à l’aide d’un éditeur de partitions (II)
Après les généralités de l’article précédent, entrons maintenant dans le vif du sujet. Nous abordons en effet la réalisation des exercices d’harmonie avec l’éditeur de partitions Finale. En suivant pas à pas mes indications, vous devriez être en mesure de réaliser à la fin de cet article, vos exercices d’harmonie avec la meilleure mise en page possible. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 8 février 2013 • 5120 lectures
Le schème, élément de développement en composition musicale(I)
A partir d’exemples issus d’œuvres de Bach, Mozart, Beethoven, Brahms et Britten, je vous propose d’aborder avec cet article le développement du schème en composition musicale. Je laisserai donc de côté en principe la forme musicale et l’harmonie afin de porter principalement notre attention sur le schème. Les deux exemples par lesquels nous commençons sont tirés d’une Sonate pour violon seul de Bach et du Requiem de Mozart. Mais rappelons tout d’abord la définition du schème. lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 17 août 2016 • 15815 lectures
Initiation à l’orchestration. Mozart les Noces de Figaro
Dans l’article précédent "Lire une partition d’orchestre" (même rubrique), nous avons découvert la partition d’orchestre : Présentation de l’orchestre, disposition instrumentale sur une partition d’orchestre, nom des instruments, etc... Abordons maintenant la réalisation d’une orchestration avec l’analyse des premières pages de l’ouverture des « Noces de Figaro » de Mozart. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 5 décembre 2007 • 16141 lectures
FINALE : orientation des hampes des notes en contrepoint à 3 et 4 voix (MAJ)
Dans un exercice de contrepoint à 3 ou 4 voix, les hampes des notes de soprane et de ténor doivent être orientées vers le haut, tandis que celles de l’alto et de la basse doivent l’être vers le bas. Dans votre logociel d’édition, il faut donc savoir modifier l’orientation des hampes des notes, afin que celles des voix intérieures soient toujours orientées vers le centre du système et celle des voix extrêmes vers l’extérieur. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 10 février 2012 • 8618 lectures
BACH : Fugue n°24 du Clavier bien tempéré BWV 869 mesure 4
Une question d’analyse et de musicologie nous a été soumise par Annik, élève de Polyphonies sur notre forum. Elle concerne la mesure 4 de la fugue 24 BWV 869 en si mineur du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 3 juillet 2015 • 2633 lectures
Introduction à l’analyse : l’art de la variation dans la sonate k331 de Mozart (IV)
De tous temps, la variation a été un genre musical très prisé des compositeurs. Elle offre en effet des possibilités de renouvellement mélodique ou harmonique quasi illimitées. Poursuivons donc l’étude du premier mouvement de la sonate pour piano k331 de Mozart, dont nous avons déjà abordé le thème dans un précédent article, par l’analyse de la première des six variations. Et découvrons également l’art de la variation de Mozart. lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 15 octobre 2015 • 10565 lectures
Développer son audition intérieure (I)
"Mon audition intérieure n’est pas très bonne. Est il nécessaire de la développer dans le cadre de ma formation d’écriture et comment dois-je procéder ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 2 juillet 2018 • 17411 lectures
FINALE : Ligature entre des notes situés dans deux portées différentes
"Comment peut-on dans Finale placer une seule ligature entre des notes placées sur deux portées différentes ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 8 mars 2007 • 6843 lectures
FINALE : Créer des raccourcis clavier : triolets, quintolets, etc..
Dans Finale, placer des triolets ou des quintolets n’est pas très aisé. Y a t-il des manières plus rapides de les employer ? En effet, on peut créer de nombreux raccourcis clavier qui, dans Finale, s’appellent les méta-outils. On peut en créer pour toute valeur métrique, triolets, quintolets, sextolets, etc. Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 7 mai 2007 • 8755 lectures
COURS 49 : COMPOSITION LA FUGUE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 11812 lectures
Tonalité, modes et atonalité
En réalisant nos premiers exercices sur le mode, certains élèves font parfois un raccourci erroné. A partir de l’armature de l’exercice, ils déduisent simultanément le mode et la tonalité affirmant par exemple qu’un exercice dont l’armature comporte un # à la clé, est en sol majeur. Or, l’armature indique la tonalité et non le mode. D’autres éléments musicaux sont nécessaires en effet pour le définir. Avec la seule armature comme indication, un # à la clé par exemple, nous pouvons simplement affirmer que nous sommes en tonalité de sol mais surtout pas que la tonalité est sol majeur. Un petit point sur ces deux notions, mode et tonalité, sera à mon avis source d’éclaircissement. Ce sera aussi l’occasion pour nous d’aborder la notion d’atonalité. Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 mars 2008 • 18929 lectures
Improvisation et composition musicale (II)
Nous poursuivons la découverte de l’improvisation en abordant cette fois ses aspects pratiques. Par cet article, j’aimerai aussi susciter chez nos étudiants qui ne la connaissent pas le désir d’expérimenter cette discipline. lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 8 mai 2006 • 7412 lectures
Réaliser ses travaux d’écriture à l’aide d’un éditeur de partitions (I)
Les logiciels éditeurs de partitions présentent bien des avantages. Aussi, j’encourage évidemment leur usage pour la réalisation des exercices d’écriture de notre école. A condition d’utiliser efficacement toutes ses fonctionnalités, un logiciel comme Finale, il en est de même pour les éditeurs équivalents, permet de réaliser des partitions avec une présentation graphique de niveau professionnel. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 8 février 2005 • 3617 lectures
Harmonie : la cadence sous plagale III-I
"Mr Loujine" a soulevé une intéressante question sur le forum des élèves "Dans l’aide aux exercices du cours 26, j’ai été surpris de voir la cadence IIIa - Ia dans le premier exemple. Mais, je me suis dit que si elle se trouve là, c’est qu’elle a certainement sa raison d’être. Aussi, je me demandais si cet enchaînement IIIa - Ia est considéré comme une cadence, ou bien comme une progression harmonique ? Et quelles sont ses conditions d’utilisations en tant que cadence ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 29 mars 2013 • 3842 lectures
COURS 07 : HARMONIE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 4718 lectures
Evolution du langage musical
Question : Rien de me choque dans les suites d’accords "en tierce montante" ni dans les suites II-I et VI-I. Cela signifie-t-il que mon oreille n’est pas assez formée à la musique classique ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 1er novembre 2005 • 5495 lectures
Un logiciel gratuit pour consolider son solfège
On me demande souvent des conseils sur les méthodes de solfège en général et notamment celles qui permettent d’acquérir une meilleure écoute intérieure. Voici GNU Solfège, logiciel gratuit et disponible en français, qui offre un très grand nombre d’exercices "d’entraînement de l’oreille". Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Favoris • le 17 octobre 2006 • 21451 lectures
La composition musicale et ses contraintes
En composition musicale, il me faut parfois beaucoup de temps pour avoir une idée qui convienne au modèle. Je suis un peu surpris d’être parfois sans imagination ! alors que les cours précédents sur la mélodie ne me posaient que en fait peu de problèmes. J’aurai parfois, en laissant vagabonder mon esprit, des idées, mais qui ne conviendraient pas au modèle de Bach, le menuet en do mineur de la « Suite Française n°2 » . Est- ce normal ? Une étape obligatoire avant de mieux maîtriser l’écriture ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 29 décembre 2007 • 4717 lectures
La basse chiffrée en harmonie
Les traités d’harmonie classique comme ceux de Dubois, Bitch ou Challans, ont repris la technique de la basse chiffrée pour chiffrer les accords. La basse chiffrée consiste, je le rappelle, à placer un chiffrage au-dessous de la note de basse permettant d’identifier l’accord. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 30 novembre 2011 • 16137 lectures