Le blog de Polyphonies, école à distance d’écriture musicale et de composition.

Jean-Luc KUCZYNSKI

Jean-Luc KUCZYNSKI est compositeur et professeur de composition musicale depuis 1988 aux ACM et depuis 1999 à l’école d’écriture et de composition Polyphonies.
Chiffrages et notation des accords (I). Les chiffrages américains
Toute musique basée sur la tonalité et les modes, qu’elle soit classique, jazz, chanson ou autre dispose des même sept accords. Leur structure est relativement simple et strictement identique dans toutes les musiques. Toutefois, leurs chiffrages ou leurs notations différent et peuvent sembler parfois d’un abord complexe. Dans cette petite mise point, nous nous intéresserons d’abord aux chiffrages américains, utilisés en jazz et en musique de variété puis au prochain article, au chiffrage classique de la basse continue.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 20 mars 2013 • 136289 lectures
Introduction à l’analyse de l’harmonie (I)
Nos élèves parvenus en cours de composition analysent régulièrement des pièces musicales. Cette présentation est donc plutôt destinée à leurs cadets qui suivent les cours d’écriture musicale. Ceux-ci pourront mieux percevoir l’usage fait de l’harmonie dans les cours de composition musicale. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 15 octobre 2015 • 25577 lectures
Introduction à l’analyse : la forme musicale (III)
Avec ce troisième article, nous pénétrons enfin pleinement dans l’analyse musicale. L’harmonie que nous avons abordé dans les deux articles précédents en fait partie mais n’est qu’un élément de cette recherche. Nous allons donc aborder maintenant l’étude de la forme musicale, à savoir comment ce thème de dix huit mesures, extrait du premier mouvement de la sonate K331 pour piano de Mozart, a été élaboré.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 15 octobre 2015 • 42821 lectures
Lire une partition d’orchestre
Suivre la musique sur une partition d’orchestre est plus aisé qu’on ne pense avant de s’y être essayé. Toutefois, il importe de connaître certaines conventions de présentation qui régissent l’écriture d’une telle partition. Cet article présente les principales indications instrumentales à connaître et leur évolution, pour vous permettre, élèves de Polyphonies, de vous appuyer sur ce mémo, non seulement lorsque vous suivez la partition de l’œuvre que vous écoutez (activité que nous ne conseillerons jamais assez), mais aussi dans vos propres recherches en écriture ou vos travaux d’orchestration.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 5 septembre 2007 • 56620 lectures
Chiffrages et notation des accords (II). Basse continue et basse chiffrée
Après avoir abordé les chiffrages américains, nous abordons un autre système de notation des accords également destiné aux instrumentistes : la basse continue qui est devenue la basse chiffrée. Il est intéressant de comprendre son principe car cette technique d’écriture a généré le chiffrage qui a cours dans les traités d’harmonie classique.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 7 août 2013 • 47709 lectures
Développer son audition intérieure (I)
"Mon audition intérieure n’est pas très bonne. Est il nécessaire de la développer dans le cadre de ma formation d’écriture et comment dois-je procéder ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 2 juillet 2018 • 19923 lectures
Tonalité, modes et atonalité
En réalisant nos premiers exercices sur le mode, certains élèves font parfois un raccourci erroné. A partir de l’armature de l’exercice, ils déduisent simultanément le mode et la tonalité affirmant par exemple qu’un exercice dont l’armature comporte un # à la clé, est en sol majeur. Or, l’armature indique la tonalité et non le mode. D’autres éléments musicaux sont nécessaires en effet pour le définir. Avec la seule armature comme indication, un # à la clé par exemple, nous pouvons simplement affirmer que nous sommes en tonalité de sol mais surtout pas que la tonalité est sol majeur. Un petit point sur ces deux notions, mode et tonalité, sera à mon avis source d’éclaircissement. Ce sera aussi l’occasion pour nous d’aborder la notion d’atonalité. Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 mars 2008 • 22088 lectures
Tessiture des voix
"Je voudrais savoir si, en composant la partie vocale d’un lied (cours 59), on peut aller au-delà de la tessiture des cours de contrepoint. Dans ses lieder pour soprane ou ténor, Schubert emploie le sol aigu, un ton au-dessus de la limite ré-fa imposée dans les exercices de contrepoint. Peut-on en faire autant ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 mai 2012 • 15574 lectures
Enseignement de l’harmonie : marche harmonique, sixte napolitaine, accords altérés et accords de neuvième.
Lors de mes études d’harmonie en France et en Allemagne, il a été fait mention de sujets que vous ne semblez pas aborder en harmonie. Je veux parler entre autres des marches harmoniques, des sixtes altérées comme la sixte napolitaine ou bien des accords de 9èmes. Tous ces éléments étaient considérés comme importants - ou du moins inhérents à l’étude de l’harmonie, allons nous les étudier durant notre formation ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 9 juin 2006 • 20993 lectures
FINALE : Ligature entre des notes situés dans deux portées différentes
"Comment peut-on dans Finale placer une seule ligature entre des notes placées sur deux portées différentes ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 8 mars 2007 • 8785 lectures
FINALE : Créer des raccourcis clavier : triolets, quintolets, etc..
Dans Finale, placer des triolets ou des quintolets n’est pas très aisé. Y a t-il des manières plus rapides de les employer ? En effet, on peut créer de nombreux raccourcis clavier qui, dans Finale, s’appellent les méta-outils. On peut en créer pour toute valeur métrique, triolets, quintolets, sextolets, etc. Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 7 mai 2007 • 10223 lectures
Initiation à l’orchestration. Mozart les Noces de Figaro
Dans l’article précédent "Lire une partition d’orchestre" (même rubrique), nous avons découvert la partition d’orchestre : Présentation de l’orchestre, disposition instrumentale sur une partition d’orchestre, nom des instruments, etc... Abordons maintenant la réalisation d’une orchestration avec l’analyse des premières pages de l’ouverture des « Noces de Figaro » de Mozart. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 5 décembre 2007 • 17732 lectures
COURS 10 : HARMONIE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 3601 lectures
COURS 49 : COMPOSITION LA FUGUE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 14352 lectures
COURS 07 : HARMONIE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 6156 lectures
Développer son audition intérieure (II)
Dans ce second article, nous allons aborder l’aspect pratique du travail de l’écoute. Nous allons à cet effet utiliser deux logiciels, gratuits, en français et en accès libre, qui sont d’excellents outils de développement de l’audition intérieure : le programme « GNU solfège » d’une part, logiciel libre dont nous avons parlé le mois dernier et le programme « Musictheory.net », accessible également sur Internet. Celui-ci nous a été présenté par un élève de Polyphonies. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 10 février 2013 • 6751 lectures
Un logiciel gratuit pour consolider son solfège
On me demande souvent des conseils sur les méthodes de solfège en général et notamment celles qui permettent d’acquérir une meilleure écoute intérieure. Voici GNU Solfège, logiciel gratuit et disponible en français, qui offre un très grand nombre d’exercices "d’entraînement de l’oreille". Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Favoris • le 17 octobre 2006 • 22743 lectures
Tempo, mesure et pulsation : quelle relation ?
« En principe les indications de tempo (andante, allegro, etc) sont données à la noire. Cependant, et dans l’interprétation au piano des variations en 2/4 du thème varié en do M de Haydn Hob. XVII-5 (cours 53), ces indications, en vue de répondre au caractère de chaque pièce, correspondent grosso-modo à la croche... comme si on était en 4/4. Vous avez une explication ? » Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 décembre 2015 • 3448 lectures
FINALE : comment relier deux notes ?
Q : "Dans mes exercices de contrepoint avec retards, la note liée est répétée, ce qui est très gênant à l’écoute puisque l’on ne perçoit pas le retard. J’utilise Finale 2003. Connaissez-vous la manoeuvre pour y remédier ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 17 octobre 2006 • 6042 lectures
COURS 50 : COMPOSITION LE CHORAL
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 4613 lectures
Cours de composition et culture musicale
"Lors des corrections des exercices de composition, vous insistez souvent sur la nécessité d’avoir une bonne culture musicale. Comment faire pour l’améliorer ?" Dans le domaine des arts, la création dépend étroitement de la culture de l’artiste. Sans celle-ci d’ailleurs, l’œuvre artistique ne peut voir le jour ou reste à un état des plus sommaires. Lire l’article
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 juillet 2013 • 7111 lectures
COURS 20 : CONTREPOINT
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 9188 lectures
Articulations harmoniques cadentielles
"Qu’est ce qu’une articulation harmonique ? Les cadences plagales, sous plagales, rompues ou imparfaites conviennent t-elles ? Suffit-il d’avoir de part et d’autre de la barre de mesure des accords différents et "cadentiels", mais qu’est-ce qu’un accord cadentiel tout seul ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 2 octobre 2009 • 4020 lectures
Harmonie : la cadence sous plagale III-I
"Mr Loujine" a soulevé une intéressante question sur le forum des élèves "Dans l’aide aux exercices du cours 26, j’ai été surpris de voir la cadence IIIa - Ia dans le premier exemple. Mais, je me suis dit que si elle se trouve là, c’est qu’elle a certainement sa raison d’être. Aussi, je me demandais si cet enchaînement IIIa - Ia est considéré comme une cadence, ou bien comme une progression harmonique ? Et quelles sont ses conditions d’utilisations en tant que cadence ? Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 29 mars 2013 • 4922 lectures
BACH : Fugue n°24 du Clavier bien tempéré BWV 869 mesure 4
Une question d’analyse et de musicologie nous a été soumise par Annik, élève de Polyphonies sur notre forum. Elle concerne la mesure 4 de la fugue 24 BWV 869 en si mineur du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach.
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 3 juillet 2015 • 3982 lectures
cours 38 : Ecrire un canon à deux voix
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 28 mai 2015 • 4528 lectures
Sixte napolitaine et fausse cadence
"Dans le cours 49, vous indiquez au sujet de l’accord II minoré, dit de "sixte napolitaine", qu’il s’enchaîne très souvent à l’accord V, et parfois à l’accord I. On peut donc en déduire que l’enchaînement II minoré-I n’est pas une fausse cadence ?"
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 22 juin 2013 • 11976 lectures
COURS 51 : COMPOSITION LE CHORAL VARIE
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 14 février 2017 • 3363 lectures
FINALE : Faire disparaître les silences dans les portées vierges
"Pour mes exercices de composition, j’aurai voulu supprimer les silences qui se placent automatiquement dans les portées vierges. Comment puis-je faire ?" Lire la réponse
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans MAO mode d’emploi • le 6 avril 2007 • 3705 lectures
Instrumentation : coups d’archet des cordes
Les symboles "poussez" ou "tirez" dans une partie de cordes définissent la direction du coup d’archet donné par l’instrumentiste. Ils sont importants car ils affectent directement l’attaque de la note et donc sa sonorité. Exemple : les premières mesures de la symphonie n°40 de W.A.Mozart. Lire la suite
Article
Par Jean-Luc KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 3 avril 2009 • 9892 lectures