Le blog de Polyphonies, école à distance d’écriture musicale et de composition.

Joëlle KUCZYNSKI

Responsable administration de l’école à distance POLYPHONIES. Conception et réalisation des supports formation. Responsable rédaction du Mensuel. Chanteuse.
Cours d’harmonisation et d’arrangement : apprendre à arranger
Notre module "Harmonisation et arrangement", qui s’ajoute aux trois premiers modules d’écriture, constituent ensemble une formation courte et complète à l’écriture, l’harmonisation et l’arrangement : le parcours Initiation à l’arrangement. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 14 février 2017 • 55630 lectures
Evolution du contrepoint (partie I) : de l’organum au motet médiéval.
Point contre point, "punctus contra punctum", c’est tout l’art d’écrire une note (un point sur la portée) en face d’une autre note. Contrairement à la musique orientale, qui développe avec un suprême raffinement la ligne monodique, l’Occident, à partir du IXe siècle, explore un univers sonore qui superpose plusieurs lignes mélodiques simultanément. Art exigeant, il demande au compositeur une maîtrise consommée dans le cheminement mélodique, l’indépendance des parties, le contrôle de leurs contrastes et complémentarités. En retraçant son évolution, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 février 2008 • 58280 lectures
Evolution du contrepoint (partie II) : de l’isorythmie au canon
Point contre point, "ponctum contra punctum", c’est tout l’art d’écrire une note (un point sur la portée) en face d’une autre note. En retraçant son évolution, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. En voici la seconde partie. lire l’aticle
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 3 avril 2008 • 37247 lectures
Piotr Ilitch Tchaïkovski : 6ème Symphonie dite « Pathétique »
L’oeuvre de Tchaïkovski est « une des pierres angulaires de la culture russe » nous dit Chostakovitch. On le présente comme un musicien éclectique, universel, qui a su assimiler les influences occidentales germanique, italienne et française, sans banir la tradition nationale folklorique russe. Compositeur contrasté, il fut novateur tout en restant attaché aux formes traditionnelles, prenant en référence Mozart, tout en restant hostile à la réforme de Wagner. Sensible à l’excès, il a toujours été hanté par le « fatum » que sa 6ème Symphonie, son œuvre ultime, exprimera avec le plus de force. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 3 avril 2009 • 17988 lectures
Le tempérament en musique
Il y a évidemment une infinités d’intervalles possibles dans une musique : la sirène nous les fait entendre théoriquement tous... mais s’agissant de les choisir et les mesurer, chaque civilisation a établi différentes échelles et systèmes pour y parvenir ; un mode, une gamme, un accord sont définis par les intervalles existants entre leurs sons consécutifs. Depuis Pythagore, les intervalles ont été déterminés de plusieurs manières en occident, ce qui a donné naissance à différents systèmes musicaux voisins... Lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 19 octobre 2012 • 16534 lectures
Josquin DES PRES : Missa Pange Lingua
Avant Lassus et Palestrina, Josquin des Prés (ou Desprez) fut considéré comme le plus grand musicien de son temps. Complètement oublié ensuite, il ne fut redécouvert qu’au XIXe siècle. Maître incontesté du contrepoint, tout en sachant allier à merveille l’émotion et la science architecturale, Josquin des Prés est un précurseur de génie : héritier de tout le XVe siècle, il est le premier grand musicien de la Renaissance. Nouvelle fiche de votre lexique, élèves de Polyphonies... Lire article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 31 octobre 2007 • 15249 lectures
Béla BARTOK : Musique pour cordes, percussion et célesta
Dans cette pièce, l’inspiration de la musique traditionnelle folklorique se superpose à un style mélodique particulier, et qui atteint ici sa perfection. Tout est exceptionnel dans cette musique taillée dans du cristal : la transparence et l’ambiguïté tonale de l’harmonie, la profonde originalité de l’instrumentation... Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 17 décembre 2011 • 36084 lectures
Maurice Ohana : Les 3 contes de l’Honorable Fleur
Résolument à l’écart des mouvements dodécaphoniques ou sériels, Ohana n’en a pas moins poursuivi une révolution dans l’élargissement des méthodes et l’exploration du son ainsi que des formes qui en résultent. Le son en effet est plus essentiel que le langage ou le système compositionnel, contrairement au sérialisme dont Ohana ne supporte pas la "dictature". Il reste cependant proche des préoccupations de la création de son temps, et utilise par exemple les techniques électroacoustiques, ou les micro- intervalles. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 juin 2009 • 7096 lectures
Méthode de basse-chiffrée par Martial Morand
Eclipsant les savantes polyphonies du XVe, la monodie accompagnée fait naître à la fin du 16ème l’habitude de ne plus écrire de l’accompagnement que la ligne de basse, au dessus de laquelle on place un chiffrage qui doit indiquer la manière de réaliser les accords de la mélodie. Cette simplification dans la notation musicale, la basse chiffrée, élargit considérablement le rôle de l’accompagnateur. A mi-chemin entre l’interprète et le compositeur, il doit maintenant improviser les parties intermédiaires et les ornements en les adaptant au caractère de l’œuvre, et doit savoir reprendre en imitation les motifs de la mélodie. Pour vous entraîner efficacement à la technique de la basse chiffrée : voici les trois volumes de la méthode de Martial Morand (mise à jour 2012) lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 18 juin 2012 • 7625 lectures
Karol SZYMANOWSKI : Stabat Mater
Nous avons réécouté une œuvre majeure du patrimoine national polonais, celle du Stabat Mater de Szymanowski, dont le musicologue Henri Prunières nous dit qu’elle "restera une des plus belles pages de musique religieuse des temps modernes", et Roland de Candé d’affirmer "Szymanowski fut le plus grand musicien polonais après Chopin, créateur d’un art symphonique polonais et chef de l’école polonaise moderne" Lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 18 décembre 2017 • 6329 lectures
Les intervalles chromatiques
"Quelle distinction fait-on entre un intervalle diatonique et un intervalle chromatique ?" Lire la réponse
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 9 janvier 2010 • 8966 lectures
Alban BERG : Wozzeck
Si les nationalistes allemands ont dénoncé cet opéra, achevé en 1922 et créé à Berlin en 1925, comme une oeuvre qui ne pouvait être représentative de l’autentique culture allemande, cela n’a pas empêché la République tchèque et les nationalistes de la dénoncer pour la raison opposée, et l’exclure du patrimoine de l’Union soviétique en raison de sa « décadence bourgeoise ». Cela n’a pourtant pas retenu les nazis, quand ils sont arrivés au pouvoir en 1933, de l’interdire en Allemagne comme un exemple de « Kulturebolschewismus " ... De fait, Wozzeck a reçu un large accueil dans le monde artistique du fait de son extraordinaire modernité, quand les fascismes de tout poil l’interdisaient... et pour cause ! Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 4 février 2009 • 11120 lectures
Benjamin BRITTEN : War Requiem
Le War Requiem est une énorme symphonie chorale, dans laquelle il faut voir un chef-d’œuvre du vingtième siècle, écrit lorsque Britten approchait de la cinquantaine. Ce fut un grand plaidoyer contre la guerre et pour la réconciliation des peuples. 45 ans après, l’œuvre est toujours aussi fascinante, toujours aussi bouleversante. Britten rapproche le texte latin du Requiem, de foi et de compassion, avec les poèmes de Wilfried Owen, soldat au milieu du terrible carnage de 1914/1918. Cette composition magistrale réunit à la fois un grand orchestre et un orchestre de chambre, un grand chœur et un chœur d’enfants ainsi que trois solistes, pour clamer la tragédie humaine que fut la "der des der", et hélàs après elle, toutes les autres. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 1er octobre 2008 • 31918 lectures
Dossier compositeur : Brian Ferneyhough
"Brian Ferneyhough est certes l’une des personnalités les plus énigmatiques de la musique d’aujourd’hui. Son œuvre, extrêmement complexe, est la concrétisation de raisonnements intellectuels qui trouvent leur fondement dans la pensée sérielle des années 1950-1960 et la bousculent pour construire un matériau à haute densité, base d’une expressivité radicale". Voici donc ce que nous avons collecté sur ce compositeur britannique, né en 1943, et qui a reçu cette année le très prestigieux prix Ernst von Siemens consacrant une oeuvre aussi envoûtante que controversée. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 septembre 2007 • 11300 lectures
Johannes BRAHMS : Ein deutsches Requiem / Un requiem allemand
Pour enrichir notre Petit Lexique de l’étudiant en composition, la fiche de ce mois-ci concerne l’oeuvre emblématique de Brahms "Ein deutsches Requiem". Vous trouverez dans cette fiche les principaux éléments à connaître pour aborder cette oeuvre. Johannes Brahms est né dans les bas-fonds de Hambourg, en Allemagne, le 7 mai 1833... Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 octobre 2007 • 13551 lectures
Création de "Paradis perdu" de Georges CASTEIG
Nous avons la grande joie de vous présenter la création d’une nouvelle pièce de Georges Casteig, ancien élève de Polyphonies, qui se déroulera non loin de Saintes, dans le cadre du tout jeune festival "Cube de Musique" à Bordeaux.
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 17 septembre 2020 • 833 lectures
Musique sérielle : exemples de séries chez Webern (3ème partie)
Webern n’a cessé d’explorer le potentiel de développement que les propriétés d’identités induisent dans la composition sérielle. Après les remarquables séries révélant les richesses de la construction symétrique, Webern veut toutefois échapper à la mécanique de séries structurées de façon trop visible. Dès lors, le compositeur cherchera -et trouvera, le moyen d’échapper à une perfection formelle, finalement mortifère. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 20 avril 2013 • 12330 lectures
Andreï JOURDANE (pseudo : Andysan©)
 25 ans  Enseignant  Région Poitou-Charentes (86)  Niveau III Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Photo de classe • le 9 juin 2008 • 3877 lectures
Dossier compositeur : Henryk Mikolaj Górecki
L’oeuvre de Górecki couvre une très large variété de styles mais elle est en général très proche du minimalisme. Il puise son inspiration essentiellement dans la culture traditionnelle polonaise et son histoire. Ses oeuvres sont pour la plupart simples, avec des motifs qui se répétent de nombreuses fois et des mélodies souvent empruntées à la musique populaire des différentes régions de Pologne, avec une préférence très marquée pour celle des montagnards de la région de Podhale. Górecki est surtout connu pour sa Symphonie n°3 "Symfonia Pieśni Żałosnych", appelée Symphonie des Chants plaintifs en Français. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 9 janvier 2009 • 17893 lectures
Matteo NAHUM
 35 ans  Guitariste  Vit et travaille en Italie  Niveau IV Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Photo de classe • le 3 avril 2008 • 5055 lectures
Frédéric DEBONS
Il y a quelques temps, j’avais demandé à Frédéric DEBONS, notre premier lauréat master, de bien vouloir se prêter à une petite interview pour que je puisse l’immortaliser dans notre "LIVRE D’OR" des anciens élèves... Et soudain il y a quelques jours, oh ! joie : "Voilà.. enfin... ça faisait longtemps que vous me l’aviez demandé et je m’y suis mis ... j’ai écrit une petite lettre aux autres élèves ..." Je vous la livre ici dans son intégralité, et avec jubilation ! Si vous avez une baisse de moral chers élèves, lisez ses conseils avisés et marrants !... et véridiques ! Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Le LIVRE D’OR • le 24 janvier 2013 • 2881 lectures
Apprendre la composition : c’est possible pour tous !
"Chacun possède, depuis l’enfance, une connaissance orale de la musique. Malheureusement, cette connaissance s’arrête à un stade primitif. On invente des sons de plus en plus inouïs (sur les nouveaux comme sur les anciens instruments), mais on oublie souvent le message." Cette constatation est faite par Jean Robert pour une association que les élèves de Polyphonies connaissent bien, puisqu’il s’agit de notre "maison mère" en quelque sorte ; les ACM, qui ont développé l’école de composition d’Ivry s/Seine (94) depuis 1987. Aujourd’hui fermée, nous relayons maintenant cette école et transmettons à notre tour cette pédagogie remarquable. Il nous a paru important que l’esprit qui l’anime soit présent dans notre Mensuel, pour être partagée par vous tous, anciens et nouveaux élèves ! Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, POLYPHONIES est une école d’écriture et de composition à distance, présente sur le web depuis 1999. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 24 février 2013 • 24359 lectures
Yves RIBIS
Nous avons le grand plaisir de partager avec vous, chers élèves de Polyphonies, les lignes (pour nous en or !) que nous a adressé Yves RIBIS, "menestrier" de profession, à l’occasion de l’obtention de sa validation master. Le chemin parcouru pour Yves est aussi le notre, puisque qu’il a été témoin bienveillant des premières heures de Polyphonies. Venir à bout d’études aussi longues lorsque que l’on est immergé dans une carrière musicale aussi remplie mérite tous nos applaudissements. Virtuels encore, amicaux toujours ! (Lire l’article)
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Le LIVRE D’OR • le 10 mai 2016 • 1187 lectures
... Sur Salim DADA
Nous avons interrogé ce mois-ci Salim Dada, élève de Polyphonies depuis plusieurs années, et dont l’activité musicale est impressionnante. Premier compositeur en résidence auprès de l’Orchestre Symphonique National Algérien notamment, sa musique se nourrit des deux traditions qui lui sont familières ; orientale et occidentale. Son but ? trouver de nouvelles couleurs sonores, des structures originales qui unifieront mélodie, rythme, timbre, harmonie et contrepoint, pour "l’exploitation savante de notre héritage culturel et pour l’évolution de cet art ancien"... un bel exemple de syncrétisme musical Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Focus • le 3 mai 2009 • 6666 lectures
Quoi de neuf en juillet 2015 ?
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans LES NEWS DU MOIS • le 7 juillet 2015 • 1537 lectures
Didier LEDAN
Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Photo de classe • le 5 juin 2009 • 4188 lectures
Anton von WEBERN : Concerto pour 9 instruments
"Nous voulons dire de façon totalement nouvelle ce qui a été dit autrefois." confie Webern. Dans son œuvre ultime, il emprunte en permanence des formes et à des procédés d’écriture issus à la fois de la technique contrapuntique pré-classique et de l’art du développement classique : d’un côté, canon et règles du contrepoint ; de l’autre, forme tripartite et variations thématiques. Ces formes sont pour lui universelles non seulement pour leur valeur historique, mais surtout parce qu’elles traduisent à ses yeux le principe d’identité dans la diversité qui constitue selon lui l’idéal permanent de l’art. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 6 juin 2011 • 8882 lectures
... Sur Rabii ZAMMOURI
Etre compositeur, arrangeur, directeur artistique (vidéo) et producteur exécutif (vidéo-clip) sur le plateau d’enregistrement de votre propre pièce, n’est pas de tout repos : Rabii Zammouri a relevé le défi avec succès, et j’en ai profité pour lui poser quelques questions autour de cette création produite par le ministère de la culture tunisien durant l’été 2016. Le projet, un chant patriotique intitulé "Hymne aux héros de la Tunisie" a représenté des mois de travail intense pour Rabii, votre confère à Polyphonies. Il s’agit d’un hommage aux résistants, en particulier aux forces de la sûreté nationale, contre les groupuscules extrémistes qui menacent la révolution issue du Printemps arabe, en Tunisie comme ailleurs...
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Focus • le 28 mars 2017 • 2434 lectures
ENTARTETE MUSIK-la musique dégénérée
Sous l’impulsion d’Yves Ribis, élève de Polyphonies, et qui nous a communiqué le lien de la conférence de Michel PASTORE : « Musiques Interdites par le III° Reich », nous avons eu envie d’en savoir un peu plus sur les musiciens de cette période sombre, que l’on s’efforce aujourd’hui de sauver du génocide culturel nazi. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 12 juin 2010 • 29649 lectures
Evolution du contrepoint (partie III) : L’école franco-flamande et l’émergence du sentiment harmonique
Les 15ème et 16ème ont été pour toute l’Europe (particulièrement l’Angleterre, les pays flamands, la France et l’Italie) un prodigieux âge d’or de la polyphonie vocale dont le prestige est tel, aujourd’hui encore, que l’on a tendance à désigner par « musique polyphonique » la seule musique vocale des ces deux siècles de perfection" affirme Roland de Candé. En retraçant l’évolution du contrepoint, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. Lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 2 octobre 2009 • 19167 lectures