Le blog de Polyphonies, école à distance d’écriture musicale et de composition.

Joëlle KUCZYNSKI

Responsable administration de l’école à distance POLYPHONIES. Conception et réalisation des supports formation. Responsable rédaction du Mensuel. Chanteuse.
Evolution du contrepoint (partie I) : de l’organum au motet médiéval.
Point contre point, "punctus contra punctum", c’est tout l’art d’écrire une note (un point sur la portée) en face d’une autre note. Contrairement à la musique orientale, qui développe avec un suprême raffinement la ligne monodique, l’Occident, à partir du IXe siècle, explore un univers sonore qui superpose plusieurs lignes mélodiques simultanément. Art exigeant, il demande au compositeur une maîtrise consommée dans le cheminement mélodique, l’indépendance des parties, le contrôle de leurs contrastes et complémentarités. En retraçant son évolution, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 février 2008 • 61548 lectures
Cours d’harmonisation et d’arrangement : apprendre à arranger
Notre module "Harmonisation et arrangement", qui s’ajoute aux trois premiers modules d’écriture, constituent ensemble une formation courte et complète à l’écriture, l’harmonisation et l’arrangement : le parcours Initiation à l’arrangement. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 14 février 2017 • 58521 lectures
Jean-Philippe RAMEAU : Les Boréades
Né au temps de Lully et mort au temps de Mozart, Jean-Philippe Rameau domine de haut l’opéra français du XVIIIème, toujours tributaire de l’esthétique de Lully et de la tradition fastueuse des fêtes royales. En faisant un triomphe à la musique de Rameau, après un siècle d’ignorance respectueuse, le public aujourd’hui en a consacré l’originalité, la richesse et le pouvoir d’émotion. Voici le compte rendu de l’écoute musicale des BOREADES, animée par Jean Robert le 04/04/08 à Trepsec (16). Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 6 novembre 2020 • 16288 lectures
Piotr Ilitch Tchaïkovski : 6ème Symphonie dite « Pathétique »
L’oeuvre de Tchaïkovski est « une des pierres angulaires de la culture russe » nous dit Chostakovitch. On le présente comme un musicien éclectique, universel, qui a su assimiler les influences occidentales germanique, italienne et française, sans banir la tradition nationale folklorique russe. Compositeur contrasté, il fut novateur tout en restant attaché aux formes traditionnelles, prenant en référence Mozart, tout en restant hostile à la réforme de Wagner. Sensible à l’excès, il a toujours été hanté par le « fatum » que sa 6ème Symphonie, son œuvre ultime, exprimera avec le plus de force. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 3 avril 2009 • 20108 lectures
Le tempérament en musique
Il y a évidemment une infinités d’intervalles possibles dans une musique : la sirène nous les fait entendre théoriquement tous... mais s’agissant de les choisir et les mesurer, chaque civilisation a établi différentes échelles et systèmes pour y parvenir ; un mode, une gamme, un accord sont définis par les intervalles existants entre leurs sons consécutifs. Depuis Pythagore, les intervalles ont été déterminés de plusieurs manières en occident, ce qui a donné naissance à différents systèmes musicaux voisins... Lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 19 octobre 2012 • 18527 lectures
Musique sérielle : exemples de séries chez Webern (2ème partie)
Nous avons vu dans la première partie de ce dossier comment Webern met à jour de nouvelles possibilités de construction, grâce à la segmentation des douze sons et aux relations d’identité qu’elle génère, permettant d’organiser enfin un véritable développement musical qui manquait au dodécaphonisme. Parmi ces relations d’identité, il en dégage une nouvelle particulièrement féconde : la symétrie des segments, qu’il s’attachera à développer et à laquelle il reviendra sans cesse. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 7 mai 2011 • 8100 lectures
L’ornementation dans la musique de J.S. Bach
"Dans les cours de composition, on voit que Bach utilise des ornements. Comment les joue-t-on ?" Lire la réponse
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 4 février 2009 • 14103 lectures
Alban BERG : Wozzeck
Si les nationalistes allemands ont dénoncé cet opéra, achevé en 1922 et créé à Berlin en 1925, comme une oeuvre qui ne pouvait être représentative de l’autentique culture allemande, cela n’a pas empêché la République tchèque et les nationalistes de la dénoncer pour la raison opposée, et l’exclure du patrimoine de l’Union soviétique en raison de sa « décadence bourgeoise ». Cela n’a pourtant pas retenu les nazis, quand ils sont arrivés au pouvoir en 1933, de l’interdire en Allemagne comme un exemple de « Kulturebolschewismus " ... De fait, Wozzeck a reçu un large accueil dans le monde artistique du fait de son extraordinaire modernité, quand les fascismes de tout poil l’interdisaient... et pour cause ! Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 4 février 2009 • 12257 lectures
Benjamin BRITTEN : War Requiem
Le War Requiem est une énorme symphonie chorale, dans laquelle il faut voir un chef-d’œuvre du vingtième siècle, écrit lorsque Britten approchait de la cinquantaine. Ce fut un grand plaidoyer contre la guerre et pour la réconciliation des peuples. 45 ans après, l’œuvre est toujours aussi fascinante, toujours aussi bouleversante. Britten rapproche le texte latin du Requiem, de foi et de compassion, avec les poèmes de Wilfried Owen, soldat au milieu du terrible carnage de 1914/1918. Cette composition magistrale réunit à la fois un grand orchestre et un orchestre de chambre, un grand chœur et un chœur d’enfants ainsi que trois solistes, pour clamer la tragédie humaine que fut la "der des der", et hélàs après elle, toutes les autres. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 1er octobre 2008 • 33259 lectures
Emploi de la sixte en mélodie
"Il est naturel pour moi de chanter des intervalles de sixtes ; pourtant vous les considérez comme difficiles dans les chansons populaires, et pour cette raison, vous demandez de ne pas les utiliser dans les exercices de mélodie. Il est vrai que, habitué à chanter en chorale depuis de nombreuses années, je ne ressens aucune difficulté dans cet intervalle..." Lire l’aticle
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 6 février 2014 • 4125 lectures
... Sur Rabii ZAMMOURI
Etre compositeur, arrangeur, directeur artistique (vidéo) et producteur exécutif (vidéo-clip) sur le plateau d’enregistrement de votre propre pièce, n’est pas de tout repos : Rabii Zammouri a relevé le défi avec succès, et j’en ai profité pour lui poser quelques questions autour de cette création produite par le ministère de la culture tunisien durant l’été 2016. Le projet, un chant patriotique intitulé "Hymne aux héros de la Tunisie" a représenté des mois de travail intense pour Rabii, votre confère à Polyphonies. Il s’agit d’un hommage aux résistants, en particulier aux forces de la sûreté nationale, contre les groupuscules extrémistes qui menacent la révolution issue du Printemps arabe, en Tunisie comme ailleurs...
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Focus • le 28 mars 2017 • 2952 lectures
Arthur HONEGGER : Jeanne au bûcher
« La musique doit changer de caractère, devenir droite, simple, et de grande allure : le peuple se fiche de la technique et du fignolage. J’ai essayé de réaliser cela dans « Jeanne au bûcher ». Je me suis efforcé d’être accessible à l’homme de la rue tout en intéressant le musicien » nous confie Honegger. Ce « Beethoven du pauvre » comme il aimait à se définir, se préoccupa toujours de toucher un large public, dans ses oeuvres comme dans ses musiques de films, sans rien sacrifier de ses exigences musicales. Compte rendu de l’écoute musicale, animée par Jean-Robert, et qui a eu lieu à Trepsec, le 30 et 31 mai à Trepsec (16) Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 4 septembre 2009 • 10427 lectures
Béla BARTOK : Musique pour cordes, percussion et célesta
Dans cette pièce, l’inspiration de la musique traditionnelle folklorique se superpose à un style mélodique particulier, et qui atteint ici sa perfection. Tout est exceptionnel dans cette musique taillée dans du cristal : la transparence et l’ambiguïté tonale de l’harmonie, la profonde originalité de l’instrumentation... Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 17 décembre 2011 • 38485 lectures
L’harmonie des sphères
Nous ne résistons pas au plaisir de reporter ici un large extrait de la page web concernant « l’harmonie des sphères » dûe à Didier Guiraud de Willot. Nous approchons cette conception au cours 4 (cédérom 1) à propos de la structure du mode majeur. Mais nous n’avions pas eu, alors que nous réalisions ces cours, ni le temps ni les moyens de placer une étude vraiment étoffée sur la question... qui était un peu hors-sujet dans nos cours, il faut dire. Mais Didier Guiraud de Willot a fait les choses très bien : voici l’extrait d’un site aussi savoureux que documenté. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 10 février 2007 • 9298 lectures
Evolution du contrepoint (partie II) : de l’isorythmie au canon
Point contre point, "ponctum contra punctum", c’est tout l’art d’écrire une note (un point sur la portée) en face d’une autre note. En retraçant son évolution, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. En voici la seconde partie. lire l’aticle
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 3 avril 2008 • 39094 lectures
Dossier compositeur : Henryk Mikolaj Górecki
L’oeuvre de Górecki couvre une très large variété de styles mais elle est en général très proche du minimalisme. Il puise son inspiration essentiellement dans la culture traditionnelle polonaise et son histoire. Ses oeuvres sont pour la plupart simples, avec des motifs qui se répétent de nombreuses fois et des mélodies souvent empruntées à la musique populaire des différentes régions de Pologne, avec une préférence très marquée pour celle des montagnards de la région de Podhale. Górecki est surtout connu pour sa Symphonie n°3 "Symfonia Pieśni Żałosnych", appelée Symphonie des Chants plaintifs en Français. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 9 janvier 2009 • 19289 lectures
Le cours d’orchestration en ligne de RIMSKI KORSAKOV
Sur le site de Gary Garitan, fabricant de synthés virtuels et de banques de sons, vous trouverez une version interactive des « PRINCIPES DE L’ORCHESTRATION » de Rimski Korsakov. Cette adaptation du cours d’orchestration est en anglais uniquement... Mais elle est gratuite et illustrée d’exemples audio et vidéos ! Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 6 janvier 2007 • 14260 lectures
Méthode de basse-chiffrée par Martial Morand
Eclipsant les savantes polyphonies du XVe, la monodie accompagnée fait naître à la fin du 16ème l’habitude de ne plus écrire de l’accompagnement que la ligne de basse, au dessus de laquelle on place un chiffrage qui doit indiquer la manière de réaliser les accords de la mélodie. Cette simplification dans la notation musicale, la basse chiffrée, élargit considérablement le rôle de l’accompagnateur. A mi-chemin entre l’interprète et le compositeur, il doit maintenant improviser les parties intermédiaires et les ornements en les adaptant au caractère de l’œuvre, et doit savoir reprendre en imitation les motifs de la mélodie. Pour vous entraîner efficacement à la technique de la basse chiffrée : voici les trois volumes de la méthode de Martial Morand (mise à jour 2012) lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Comme par exemple • le 18 juin 2012 • 8799 lectures
... Sur Cédric VERGERE
Ce mois-ci, nous sommes allés à la rencontre de Cédric Vergère, élève à Polyphonies depuis juin 2007, et qui vit en Suisse dans le Valais : par mail interposés, nous avons pénétré grâce à lui dans le monde du Brass-Band suisse, dont il est un tromboniste aussi précoce que convaincant (et convaincu !). Sa soif d’apprendre, de se dépasser, l’on porté avec succès jusqu’à l’enregistrement tout récent de son premier CD solo : "Slyde Odyssey" : pour en savoir plus... Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Focus • le 4 mars 2008 • 5919 lectures
REVENDEURS partenaires
Offres tarifaires et les coordonnées des entreprises proposant des remises aux élèves de POLYPHONIES. Revendeurs FINALE et autres logiciels musicaux, sonorisation, partitions. Voir réductions élèves
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans NOS PARTENAIRES • le 4 mars 2014 • 7273 lectures
Evolution du contrepoint (partie III) : L’école franco-flamande et l’émergence du sentiment harmonique
Les 15ème et 16ème ont été pour toute l’Europe (particulièrement l’Angleterre, les pays flamands, la France et l’Italie) un prodigieux âge d’or de la polyphonie vocale dont le prestige est tel, aujourd’hui encore, que l’on a tendance à désigner par « musique polyphonique » la seule musique vocale des ces deux siècles de perfection" affirme Roland de Candé. En retraçant l’évolution du contrepoint, nous avons voulu que ce dossier donne sens aux études que vous entreprenez aujourd’hui, élèves de Polyphonies, que vous puissiez les replacer dans leur contexte à la fois historique et musicologique. Comprendre l’apport du contrepoint dans la musique occidentale, situer ses enjeux, et par là-même les raisons de l’étudier encore, nous paraît important. Ce dossier, s’il parvient à vous y aider, aura rempli sa fonction. Lire la suite
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 2 octobre 2009 • 20727 lectures
... Sur Danièle HECQUET
Cet été, nous sommes allés à la rencontre de Danièle Hecquet, musicienne polyintrumentiste et enseignante, fondatrice de l’école de musique de Sermaises, dans le Loiret, région où elle vit et développe la vie musicale locale avec bonheur. Nous en avons profité pour lui poser quelques questions sur son parcours et ses multiples activités locales de musicienne... Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Focus • le 4 septembre 2009 • 5199 lectures
Musique sérielle : exemples de séries chez Webern (1ère partie)
« C’est ce cœur de la pensée créative de Webern que manifeste la construction de ses séries dodécaphoniques. Empirique et malaisée jusqu’à l’opus 19, cette quête d’une sorte de "divine proportion" avance à partir de l’opus 20 de façon continue, selon deux voies d’exploration complémentaires » nous dit Alain Galliari dans sa biographie « Anton Von Webern » (ed. Fayard). Nous verrons, dans ce dossier à trois volets, quelles sont ces voies explorées par le compositeur, nous donnant l’occasion d’aborder plus en détail l’écriture sérielle. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 12 avril 2015 • 8647 lectures
Création de "Paradis perdu" de Georges CASTEIG
Nous avons la grande joie de vous présenter la création d’une nouvelle pièce de Georges Casteig, ancien élève de Polyphonies, qui se déroulera non loin de Saintes, dans le cadre du tout jeune festival "Cube de Musique" à Bordeaux.
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Rubrique à brac • le 17 septembre 2020 • 1346 lectures
Les intervalles chromatiques
"Quelle distinction fait-on entre un intervalle diatonique et un intervalle chromatique ?" Lire la réponse
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Bonne question ! • le 9 janvier 2010 • 9735 lectures
Compositeurs de cinéma : 2ème partie
II) MAIS COMMENT FONT-ILS ?... Compétences & savoirs-faire. Nous poursuivons notre "étude de cas" portant sur les compositeurs de musique de film, en présentant rapidement ce mois-ci un aperçu du quotidien de leur métier, reconstitué grâce à la multitude d’interviews que recelle le web. Quelles pratiques, pour quels usages, et à quelles fins ? Le pluriel pourrait rendre cet article monstrueusement long : c’est pourquoi nous avons essayé d’en dégager les quelques grandes lignes caractéristiques. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 9 septembre 2015 • 7656 lectures
COURS 26 : CONTREPOINT
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Aide aux exercices • le 5 juin 2014 • 6399 lectures
Maurice Ohana : Les 3 contes de l’Honorable Fleur
Résolument à l’écart des mouvements dodécaphoniques ou sériels, Ohana n’en a pas moins poursuivi une révolution dans l’élargissement des méthodes et l’exploration du son ainsi que des formes qui en résultent. Le son en effet est plus essentiel que le langage ou le système compositionnel, contrairement au sérialisme dont Ohana ne supporte pas la "dictature". Il reste cependant proche des préoccupations de la création de son temps, et utilise par exemple les techniques électroacoustiques, ou les micro- intervalles. Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 juin 2009 • 8086 lectures
Alfred DEVARA
 Né en 1963  Le Havre (76)  Enseignement supérieur  Niveau I Lire l’article
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Photo de classe • le 20 décembre 2010 • 3160 lectures
Giacomo PUCCINI : Madama Butterfly
« La difficulté consiste à commencer un opéra, c’est-à-dire à trouver son atmosphère musicale. Une fois le début composé, il n’y a plus rien à craindre » Ainsi se confiait Puccini à son librettiste Adami. Aux préludes et ouvertures, le compositeur préfère des introductions abruptes, qui plongent l’auditeur au coeur du drame. Trop souvent intégré au mouvement vériste, longtemps vilipendé, il a su pourtant créer un univers sans pareil dont la beauté et l’émotion restent des mystères. Lire l’aticle
Article
Par Joëlle KUCZYNSKI
Dans Dossiers musicologiques • le 5 décembre 2007 • 9788 lectures